L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Sept innovations pour les micro-jardins

Par
,
le
"Des micro-jardins pour de nouveaux paysages urbains", c'est le thème du Concours de l'Innovation de Jardins, Jardin 2012. Sept lauréats ont été désignés, parmi les professionnels et étudiants participants. Sept créations originales et pratiques, pour les jardins de demain...
Comme chaque année, le Concours de l'Innovation de Jardins, Jardin récompense des créations originales sur une thématique imposée. Pour sa neuvième édition, la manifestation se tenait sous le signe du "micro-jardin" et les participants au concours ont été apparemment très inspirés par ce sujet très tendance !
Au lieu des trois lauréats habituels, le Concours de l'Innovation a cette année récompensé sept projets novateurs ! Pour chaque catégorie (Prix innovation jeune talent, prix végétal et lumière et prix végétal et paysage), le jury a désigné deux vainqueurs ex-aequo... sans oublier une mention spéciale !
Découvrez les sept innovations lauréates du concours, en pages suivantes.
Sept innovations pour les micro-jardins

Prix végétal et paysage : Îlot

Prix végétal et paysage : Îlot - Concours de l'innovation
Prix végétal et paysage : Îlot - Concours de l'innovation © RNB / MAP
Prix "végétal et paysage" parrainé par Cité Verte
Étrange jardin flottant, Îlot est un radeau de fibres de plastique issues de bouteilles recyclées, conçu pour être installé sur les plans d'eau et rivières des villes.
D'un côté (le plus proche des berges, sur cette maquette), la couche de fibres est fine, et plantée d'une friche sauvage. "Les espèces d'oiseaux et de batraciens menacées pourront y trouver un écosystème accueillant, même en ville" nous explique Paule Guérin, la designer à l'origine du projet.
De l'autre côté, l'épaisseur de fibres de plastique est telle qu'elle peut supporter le poids des visiteurs. Cette partie est consacrée au jardin potager partagé, "qui recrée un lien social entre les citadins" précise la designer.
L'îlot est facile d'entretien, et contribue à assainir l'eau grâce aux racines des plantes. "Il permet de décliner la palette des possibilités végétales en ville" ajoute Paule Guérin.
Îlot
Agence Guérin et Breitfuss
www.guerin-breitfuss.fr
Prix végétal et paysage : Îlot

Prix végétal et paysage : 2m² d'éternité

Prix végétal et paysage : 2m² d'éternité - Concours de l'innovation
Prix végétal et paysage : 2m² d'éternité - Concours de l'innovation © RNB / MAP
Prix "végétal et paysage" parrainé par Cité Verte
"C'est peut-être la plus petite unité de logement". Les paysagistes et plasticiennes Laurence Garfield et Nathalie Houdebine ont traité le sujet du micro-logement au sens propre - mais non sans poésie. "Nous étions toutes les deux intéressées par les cimetières, nous avons voulu proposer un vrai jardin" se souvient Laurence Garfield.
Pourquoi la trame verte, instaurée par le Grenelle de l'environnement, ne passerait-elle pas par les cimetières ? "Notre projet a une logique de biodiversité, pour transformer les cimetières en lieu de promenade" ajoute Laurence Garfield.
Chaque projet est personnalisé, le choix des essences, couleurs et objets de décoration se fait en collaboration avec les clients, pour que le "jardin d'éternité" soit à l'image de son propriétaire. "Nous apportons notre sensibilité artistique pour relayer la nature" conclut Nathalie Houdebine.
2m² d'éternité
Laurence Garfield, Nathalie Houdebine
www.2m2deternite.com
Prix végétal et paysage : 2m² d'éternité

Prix innovation jeune talent : Lombric & Co

Prix innovation jeune talent : Lombric & Co - Concours de l'innovation
Prix innovation jeune talent : Lombric & Co - Concours de l'innovation © RNB / MAP
Prix "innovation jeune talent" parrainé par Nature & Découvertes
Le lombricompostage, solution de compostage des déchets végétaux par de petits vers, est plébiscité en ville pour son côté compact : tout tient dans un grand bac à plusieurs tiroirs. Mais les bacs proposés sur le marché sont plutôt massifs, et peu esthétiques.
Deux étudiantes en design de l'Ecole Européenne Supérieure d'Art de Bretagne ont imaginé le Lombric & Co, un lombricomposteur aux dimensions pensées pour s'intégrer dans une cuisine standard. "Ayant grandi à la campagne, nous avons été habituée à composter nos déchets, et à présent que nous habitons en ville, nous avons choisi d'adapter le concept à nos petits appartements" nous explique Savannah Lemonnier.
"La planche à découper coulisse, pour faire tomber les déchets dans la cuve. Une petite jardinière peut accueillir des plantes aromatiques pour la cuisine" décrit Marine Le Moal.
Mais le Lombric & Co est esthétique tout autant que pratique. Le bois qui le compose (hêtre et frêne olivier) est travaillé pour "rappeler les strates terrestres, qui symbolisent les niveaux de décomposition" explique Marine Le Moal.
Lombric & Co
Les Gallinules
www.lesgallinules.fr
Prix innovation jeune talent : Lombric & Co

Prix innovation jeune talent : Ariane

Prix innovation jeune talent : Ariane - Concours de l'innovation
Prix innovation jeune talent : Ariane - Concours de l'innovation © RNB / MAP
Prix "innovation jeune talent" parrainé par Nature & Découvertes
"Les modules de treillis Ariane permettent de monter des espaces végétaux et de transformer l'espace mural en fonction de la pousse progressive de la plante. La plante s'enroule le long des bras, guidée par les modules. Elle s'extrait de l'espace vertical défini par le pot pour se répandre et ainsi créer de nouveaux espaces, toujours modifiables."
Projet réalisé avec le soutien de la Tôlerie Forézienne.
Ariane
Emilie Colin Garros
www.emiliecolingarros.com
www.tolerie-forezienne.com
Prix innovation jeune talent : Ariane

Prix végétal et lumière : Ardent

Prix végétal et lumière : Ardent - Concours de l'innovation
Prix végétal et lumière : Ardent - Concours de l'innovation © RNB / MAP
Prix "végétal et lumière" parrainé par Philips
"Ardent est une lampe à planter pour jardins privés et espaces intérieurs. Sa consommation d'énergie est minimum, favorisée par l'utilisation de LED. Elle prend vie en fonction de l'utilisation qui en est faite.
Sur son socle elle veille repliée sur elle même. L'éclairage réduit permet tout juste de la localiser. En main, elle s'anime pour prendre la forme d'un bâton. Sa luminosité s'intensifie et le jardin devient terre de nouvelle explorations !"
Ardent
Inès Le Bihan, étudiante en design de l'Ecole design de Nantes Atlantique
www.ineslebihan.com
Prix végétal et lumière : Ardent

Prix végétal et lumière : La servante de jardin

Prix végétal et lumière : La servante de jardin - Concours de l'innovation
Prix végétal et lumière : La servante de jardin - Concours de l'innovation © RNB / MAP
Prix "végétal et lumière" parrainé par Philips
"La servante de jardin a été imaginée par un éclairagiste, Manuel Bernard, et un scénographe, Yves Cassagne, en référence à l'accessoire de théâtre du même nom.
Luminaire sur pied, équipé en LED, étanche, autoportant et mobile, elle permet d'éclairer ponctuellement un jardin, dans toutes les directions, selon les besoins et les envies : un livre à la nuit tombée, une table pour un dîner, le détail d'une façade, la frondaison d'un arbre...
Équipée d'une batterie rechargeable qui assure sa stabilité tout en lui donnant une autonomie de 7 heures, elle accompagne tous les déplacements dans le jardin."
La servante de jardin
Manuel Bernard, Yves Cassagne
Prix végétal et lumière : La servante de jardin

Mention spéciale du jury : Serres urbaines

Mention spéciale du jury : Serres urbaines - Concours de l'innovation
Mention spéciale du jury : Serres urbaines - Concours de l'innovation © RNB / MAP
Mention spéciale du jury
"Le projet Serres urbaines, né d'un workshop avec Jon Marin met en valeur des plantes qui poussent de manière naturelle, dans des endroits non désirés, par une signalétique en volume rappelant l'image de serre.
Il propose aussi d'utiliser ces plantes revalorisées pour en faire un engrais naturel pour plantes d'intérieur, par adjonction d'un sirop de glucose. Ce projet reconsidère la nature déjà présente dans la ville, afin de créer un cycle issu de la ville et pour la ville".
Serres urbaines
Luc Beaussart, Audrey Charré, Clémentine Schmidt, étudiants en design à l'ESAD de Reims
www.esad-reims.fr
Mention spéciale du jury : Serres urbaines
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic