L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Petits travaux de bricolage : les particuliers au secours des particuliers

le
Bricoler et travailler avec ses mains est souvent un plaisir et toujours un fierté
Bricoler et travailler avec ses mains est souvent un plaisir et toujours un fierté © Halfpoint
Pour réaliser leurs petits travaux de bricolage, les Français ont de plus en plus recours aux plate-formes de jobbing. Le principe est simple : des particuliers expérimentés interviennent chez eux pour accomplir les tâches qu'ils n'ont pas les capacités ou le temps d'effectuer eux-mêmes. Un service de particulier à particulier simple et économique qui a le vent en poupe. Décryptage.
Une tringle à rideaux à accrocher, un carreau cassé à remplacer, des fissures à reboucher, un mur à peindre... Autant de petits travaux de bricolage pour lesquels un professionnel ne se déplacera pas forcément... Le chantier, de trop faible ampleur, ne l'intéressera pas. Résultat : les particuliers se retrouvent livrés à eux-mêmes et ne savent pas vers qui se tourner pour faire l'entretien courant de leur logement.
Plus d'un Français sur 2 intéressé par le concept
Mais ce temps-là est révolu ! Désormais, ils peuvent trouver facilement quelqu'un via les plate-formes web de jobbing. Elles regroupent des annonces d'autres particuliers expérimentés qui se proposent d’intervenir chez eux afin de les aider à accomplir les tâches qu'ils n'ont pas les capacités ou le temps d'effectuer eux-mêmes. Un nouveau service qui a la cote auprès des Français, comme le démontre une récente enquête*. Elle révèle que plus d’un sur deux (56%) est intéressé par ces solutions naissantes. Un succès qui s'explique par la simplicité de la mise en relation. Ils n'ont en effet qu'à poster une annonce en indiquant leurs besoins - la mission à accomplir -, le lieu d'intervention, ainsi qu'une fourchette de prix et les jobbers intéressés les recontactent.
Autre avantage des plate-formes de jobbing : le coût puisque la publication de l'annonce est gratuite et que c'est aux particuliers d'indiquer le tarif de la prestation, chacun peut ainsi faire en fonction de son budget "petits travaux". Si l'on s'en réfère à l'étude FRIZBIZ, il est compris entre 50 et 500 euros par an pour 59% des Français. Une enveloppe qui, bien qu'elle soit réduite, leur ouvre quand même plus de perspectives auprès des particuliers jobbers que des professionnels.
*Enquête réalisée par l’IFOP pour FRIZBIZ auprès d’un échantillon de 1016 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Petits travaux de bricolage : les particuliers au secours des particuliers
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic