L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une grange éco-responsable au coeur des montagnes

Par
,
le
Élue "hébergement responsable" par Gîtes de France, "La Grange", autrefois délabrée, a été éco-rénovée, transformée, modernisée et décorée. Résultat : une bâtisse écolo et contemporaine qui n'a rien perdu de son charme d'antan. Bien au contraire. Visite.
Bruno Boizet, ancien directeur d'école, a revêtu une toute autre casquette. Plusieurs même ! Pour rénover cette grange à Ribeyret, dans les Hautes-Alpes, ce dernier s'est changé en maçon et décorateur d'intérieur.
A l'origine, sur ce terrain de 6 hectares, sa femme et lui ne destinaient pas cette grange à devenir un gîte. "En 2006, une énorme chute de neige a emporté une partie du toit et des murs. Avec un maçon, nous l'avons rebâti. Ensuite, je me suis occupé de la charpente etc. Mais il s'agissait alors de seulement préserver le patrimoine, pas de transformer le bâtiment en gîte", explique-t-il. Dans l'année qui suivit, l'un de ses amis a souhaité s'extraire de Lyon, pour travailler au vert. "Nous avons aménagé une partie de la grange à l'étage, pour qu'il puisse s'y installer avec deux de ses collègues. La bâtisse a alors accueilli de la vie, pendant trois ans. Mais nous n'avions toujours pas de projet particulier", poursuit-il.
Finalement, conscient des atouts du territoire, de la nature sauvage environnante etc., un projet se dessine. "Nous nous sommes dit qu'il fallait le faire maintenant, avant d'être trop vieux", détaille t-il. Mais l'idée ne consistait pas à construire un gîte pour construire un gîte. Plutôt de concevoir un lieu, en lien avec la nature et en adéquation avec l'environnement.
La décoration a fait l'objet d'une attention toute particulière. A l'intérieur, comme à l'extérieur se déploient d'anciennes mangeoires, des instruments agricoles, des meubles chinés, vieillis, récupérés... Le tout crée une ambiance qui navigue habilement entre patrimoine et contemporanéité.

Plus qu'un gîte : un concept éco-responsable

Autant à l'extérieur qu'à l'intérieur, le gîte a été pensé à travers ce prisme de l'hébergement responsable. Qui a d'ailleurs été primé au Palmarès des Prix 'Coup de c½ur' 2017 de Gîtes de France, dans la catégorie "Hébergement responsable". "Nous voulions montrer qu'il était possible de faire de l'ancien, tout en respectant les critères environnementaux", raconte Bruno Boizet. Les enduits en chaux grise et blanche rappellent ceux utilisés autrefois, la toiture, quant à elle, a été rénovée avec d'anciennes tuiles...
Les matériaux naturels sont à l'honneur, comme le chanvre, la chaux et la laine de bois, réputés pour leurs propriétés thermiques et respirantes... Mais aussi du bois. Avec du mélèze et du douglas pour la charpente ou le bardage. L'équipement a été choisi dans la même logique. Avec une chaudière à granulés, de l'électroménager minimum A+ pour la consommation énergétique, de l'éclairage LEDs...
Le site, lui, ne profite pas de l'eau communale. Puisée dans les sources environnantes, Bruno Boizet a installé une réserve pour la collecte et le traitement de l'eau, des compteurs pour distribuer et suivre la consommation. Ainsi que des récupérateurs pour les plantations par exemple. Bref, Même s'il a parfois fallu faire des choix, la conscience environnementale est partout. Découvrez la suite en pages suivantes.
Fiche technique :
Durée des travaux : A partir de 2006. Cumulé : environ un an et demi.
Budget : NC
Maître d'oeuvre : Bruno Boizet et l'architecte Jacques Praz
Lieu : Commune de Ribeyret, Hautes-Alpes.
Une grange éco-responsable au coeur des montagnes

Un mur en pierres sèches où se niche la faune locale

Un mur en pierres sèches
Un mur en pierres sèches © Gîtes de France
Dès l'entrée, le ton est donné. Un mur en pierres sèches de plus de 50 mètres de long, chemine jusqu'au gîte. Un élément qui, en plus d'apporter un charme de style ancien, grâce à l'absence de joints, permet à lézards et oiseaux de venir s'y nicher.
Un mur en pierres sèches où se niche la faune locale

Une façade entre ancien et contemporain, entre pierre et bois

Une grange ancienne et moderne
Une grange ancienne et moderne © Gîtes de France
La structure en pierre correspond à la grange originelle. "Nous avons refait les joints avec un sable spécial, concassé. Il s'agit d'un enduit traditionnel mélangé à de la chaux."
La partie de gauche, réalisée à grand renfort de pierres et d'enduit, abrite la terrasse couverte.
La partie en bois qui abrite la cuisine, est recouverte d'un bardage bois agrémenté de grandes vitres, apportant une touche contemporaine à l'ensemble. Isolé à la laine de bois, puis avec 6cm de laine de bois compressée, le tout se pare d'un bardage en mélèze, une essence locale. "La façade n'est pas traitée car composée d'un bois imputrescible. Elle grisera avec le temps et gagnera en résistance."
Une façade entre ancien et contemporain, entre pierre et bois

Un poêle pour l'esthétique, une chaudière à granulés pour le pratique

Une chaudière à granulés
Une chaudière à granulés © Gîtes de France
Ici, le poêle n'est qu'un objet de décoration, pour le plaisir du feu qui crépite... "en termes de calories, il n'est pas très efficace. C'est un choix purement esthétique. L'ensemble du site est chauffé par une chaudière à granulés, y compris l'eau chaude sanitaire. Les performances énergétiques sont bonnes et nous utilisons du bois local". Meilleure alternative, Bruno Boizet explique que l'installation de panneaux solaires bloquait pour plusieurs raisons. "Toutes nos toitures sont orientées est-ouest. Le rendement ne serait donc pas optimal. Une des solutions consiste à couper des arbres pour amener plus de soleil, au risque de déprécier le charme du lieu".
Un poêle pour l'esthétique, une chaudière à granulés pour le pratique

Un éclairage forcément responsable

Un éclairage LED
Un éclairage LED © Gîtes de France
L'éclairage se compose, sans grande surprise, de LEDs. Ou d'ampoules fluocompactes, changées au fur et à mesure, ou lorsque le budget le permet.
Un éclairage forcément responsable

Réinterpréter 300 ans d'histoire

300 ans de patrimoine
300 ans de patrimoine © Gîtes de France
La décoration du gîte comprend énormément d'éléments récupérés, ou retravaillés. "De vieilles mangeoires ont été installées sur la terrasse couverte et dans la salle à manger, en clin d'½il à l'ancienne grange." Une façon originale de décorer un intérieur, tout en rendant hommage au patrimoine, qui pour cette grange, s'étale sur la bagatelle... de 300 ans.
Réinterpréter 300 ans d'histoire

Une déco récup'

De la récup' pour décorer
De la récup' pour décorer © Gîtes de France
De vieilles portes et fenêtres servent désormais de cadres, de têtes de lit etc. L'ensemble dégage une incontestable touche d'originalité."L'idée implique de réutiliser pour ne pas racheter. Il s'agit de montrer que même dans une démarche écolo, il est possible d'obtenir quelque chose d'élégant. Sans être forcément dans du neuf et en donnant une seconde vie aux objets."
Une déco récup'

Un lit écolo

Un lit bio
Un lit bio © Gîtes de France
Si la récup' semble s'afficher partout, le haut de gamme s'octroie aussi une place. La literie se compose d'un matelas bio, recouvert de draps en lin. Le tout repose sur un sommier à l'ancienne, certifié sans lattes en plastique !
Un lit écolo

Un ensemble en notes orangées

Parfois quelques notes orangée
Parfois quelques notes orangée © Gîtes de France
Sur le secteur, la roche et les pins aux teintes grisées ont donné le ton à l'intérieur du gîte. Mais quelques notes orangées viennent ça et là, briser cette continuité.
Un ensemble en notes orangées

Une salle de bains made in Italy

Une salle de bains où domine la pierre
Une salle de bains où domine la pierre © Gîtes de France
"La cuisine et la salle de bains ne sont pas vraiment locales. J'ai travaillé avec une agence à Gap, qui faisait de belles faïences, de beaux carrelages etc." Les vasques en marbre reposent sur de l'ardoise, la matière première, elle, vient de l'Italie voisine.
Une salle de bains made in Italy

Une cuisine ouverte sur la nature

Une cuisine très ouverte
Une cuisine très ouverte © Gîtes de France
Cette cuisine élégante et épurée, oscille entre le charme de la pierre et du bois. De grandes baies vitrées offrent une vue imprenable sur la nature environnante. "Cette pièce est linéaire, le regard ne s'arrête que sur les fenêtres."
Une cuisine ouverte sur la nature
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic