L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les Français demandeurs de foyers dynamiques et modulables

Par Valentin Boudonnet
,
le 27 février 2013
Plateau mobile, champ libre - Espace Loggia
Plateau mobile, champ libre - Espace Loggia © Tugdual Birotheau
Espace Loggia et IPSOS ont réalisé une enquête sur les nouveaux modes d'habitat des Français. Si les différentes réponses ne comportent pas de véritable surprise, elles confirment une tendance actuelle : les familles doivent de plus en plus conjuguer avec des occupants occasionnels.
Notre habitat est à l'image de notre société et s'adapte à ses différentes transformations. C'est pour cette raison qu'Espace Loggia (entreprise spécialisée dans l'aménagement des espaces) a présenté cette semaine une enquête*, confiée à IPSOS, traitant du mode d'habitat des Français.

Les familles recomposées, une composante à ne pas négliger

Au programme, des questions abordant des thématiques aussi différentes que le déménagement, le manque de place, la difficulté d'accueillir un invité ou la double résidence.
L'étude confirme que la problématique de l'espace - au sol mais aussi en hauteur - est prépondérante dans le choix d'un logement. Selon elle, 45,9% des Français interrogés ont déjà déménagé pour avoir plus d'espace. Mais ils sont 59% à déclarer vouloir trouver de nouvelles possibilités d'aménagements sans avoir à partir de chez eux ce qui, pour Paul Malignac, directeur d'Espace Loggia, s'explique sans doute par le fait qu'un déménagement est synonyme de coûts très importants.
Cette étude s'intéresse plus particulièrement au phénomène des familles recomposées et de leur type d'habitat. La garde alternée des enfants a eu un impact sur la façon dont les ménages monoparentaux envisagent leur logement. "Alors que quatre familles sur dix trouvent que leur logement ne leur permet pas d'accueillir plus de personnes, la question d'offrir un logement décent à l'enfant chez le parent est donc une vraie question. Dans ce domaine d'ailleurs, l'enfant est roi et les parents veulent en offrir toujours plus," confie Paul Malignac. L'étude révèle ainsi que 26% des personnes interrogées jugent les chambres de leurs enfants trop petites. Et ils sont même 71% à souhaiter pouvoir en faire un espace modulable où ces derniers pourraient dormir, jouer et étudier.
Le Tryptique - Espace Loggia
Le Tryptique - Espace Loggia © Tugdual Birotheau
 

Télétravail et amis : d'autres soucis du quotidien

Par ailleurs, l'on apprend aussi qu'un quart des Français travaillent à leur domicile. Ce nouveau mode de vie qui contraste avec le "métro-boulot-dodo" nécessite donc des aménagements particuliers afin de pouvoir avoir un espace de travail confortable et suffisant. Il n'est donc pas surprenant que presque la moitié de ces télétravailleurs souhaiteraient ajouter une pièce à leur logement.
Parmi les personnes que peut accueillir un foyer, il faut compter aussi les autres membres de la famille, les amis ou même des collègues. Mais la chambre d'amis est une option coûteuse et gourmande en termes de surface... Pourtant, 38% des personnes interrogées affirment quand même loger chez eux une personne de manière régulière, mais non permanente.
A l'heure où les foyers deviennent de plus en plus petits, les Français sont désormais nombreux à se tourner vers des solutions d'aménagement qui optimisent leur espace de vie. Les fabricants et industriels l'ont bien compris et misent de plus en plus sur des innovations en ce sens, indispensables au confort et au budget de ces familles en manque d'espace.
* : Etude IPSOS réalisée au cours de l'année 2012, publiée en mars 2013, sur un échantillon de 800 personnes.
Les Français demandeurs de foyers dynamiques et modulables
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic