L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Balade au coeur des jardins de Chaumont

Par
,
le
Mondialement connu (et reconnu), le Festival des Jardins de Chaumont s'articule, pour sa 19ème édition, autour du thème "Corps et âmes". Immersion dans la vingtaine de réalisations retenues parmi les 300 projets de départ.
Ralentissez le pas. Prêtez l'oreille, sortez les mains de vos poches, préparez narines et papilles avant d'ouvrir grand vos yeux... Cette année, le festival international des jardins sur Loire (Centre) se décline sur les thèmes "Corps et âmes". Au programme : une balade stimulant l'éveil des cinq sens dans des jardins tour à tour nostalgiques, paisibles, cocasses ou poétiques mais toujours surprenants !
Le creux de la main
Accueilli par une haie de bambous horizontaux, le visiteur n'a d'autre choix que de découvrir le jardin du lot 24 par l'une de ces lorgnettes. Il contourne ensuite les tissus de draps blancs dévoilant, la nuit, les ombres chinoises de l'espace éclairé avant de pénétrer, ébahi, sur la réalisation de Fanny Cassat, Renaud Le Creff et Juliette Berny.
Comme dans une vraie main, le sol est incliné. Tout en bas, l'eau est précieusement recueillie. Dans la mare, la vie s'organise autour des boules de verdure recouvertes de mousse et des écrevisses bleues fraîchement arrivées. En haut, des boules de teinte vert clair offrent une assise idéale pour qui veut méditer, tout en respirant pleinement l'odeur des plantes forestières.
Le jardin médicinal
jardin de Chaumont sur Loire
jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
 
Rattaché au corps médical par les plantes médicinales, le jardin entretient un rapport particulier avec les professionnels de la santé. Et réciproquement. Entouré d'autres médecins, le chirurgien dentiste François Laborie s'est ainsi inspiré de la pharmacie de son enfance pour réaliser l'espace "Philocephalus Hortus", parsemé de cylindres renfermant des matériaux précieux, semblables aux fontaines de jouvence dans les cloîtres.
Plantes odorantes, couleurs chatoyantes, sols naturels et synthétiques se côtoient dans un faux labyrinthe au centre duquel la vie semble naître, non plus sous une forme végétale mais, paradoxalement, biologique. Ce parcours initiatique transporte le visiteur dans un univers original, à l'image de tous les autres jardins présentés.
Festival des Jardins : Infos pratiques
affiche
affiche © Jardins de Chaumont - Eric Sander
 
jusqu'au 17 octobre 2010
au domaine de Chaumont à Chaumont-sur-Loire
Tarifs : adultes : 9,50 €, enfants de 12 à 18 ans: 7,50 €, enfants de 6 à 11 ans: 4,50 €, gratuit pour les moins de 6 ans
tél. : 02 54 20 99 22, contact@domaine-chaumont.fr
Balade au coeur des jardins de Chaumont

Métempsycose

Métempsycose - jardin de Chaumont sur Loire
Métempsycose - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
A l'origine du jardin de Timothée Blancpain, une histoire famille. La grand-mère de Timothée croyait voir en chacun des oiseaux qu'elle nourrissait, ses proches disparus et réincarnés. En hommage, le paysagiste a réalisé des perchoirs blancs, de la couleur du deuil en Inde où les croyances autour de la métempsycose sont très fortes. Sur chacun d'eux, les photos de ses proches disparus. Ici, la fameuse grand-mère.
Métempsycose

Hommage à Lady Day

Hommage à Lady Day - jardin de Chaumont sur Loire
Hommage à Lady Day - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Ce jardin est un hommage à Billie Holiday, légende de la musique soul, par Strootman Landschapsarchitecten. Le piano fait référence à l'existence douleureuse de l'artiste qui s'est donnée "corps et âme" à la musique. Le jardin est inspiré par la scène d'une boîte de nuit. Il représente la solitude et l'inaccessibilité de l'artiste, mais aussi la relation directe et personnelle entre les artistes et le public, connectés à travers la musique.
Hommage à Lady Day

Ma terre, mater

Ma terre, mater - jardin de Chaumont sur Loire
Ma terre, mater - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Olivier Hostiou, Marie Foret et Laurent Weiss invitent chaque visiteur dans un ventre imaginaire. Le parcours circulaire emmène du rugueux au doux, de l'hostile à l'accueillant, de l'austère au voluptueux et du sombre au lumineux.
Ma terre, mater

Le rêve de Pantagruel

Le rêve de Pantagruel - jardin de Chaumont sur Loire
Le rêve de Pantagruel - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Ce jardin créé par l'italienne Carlotta Montefoschi invite à une table aussi monstrueuse que le géant Pantagruel, composée d'herbes médicinales et de condiments. Comme dans un rêve, la nourriture terrestre s'évanouit au profit de ces aliments nobles, à la frontière de l'imaginaire et de la réalité.
Le rêve de Pantagruel

Hortithérapie sensorielle

Hortithérapie sensorielle - jardin de Chaumont sur Loire
Hortithérapie sensorielle - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Réalisé par Stephano Marinaz, Francesca Vacirca et Daniela Tonegatti, tous trois architectes-paysagistes italiens, ce jardin propose quatre espaces : potager, massage, sauna et parfumé pour une expérience complète de tous les sens.
Hortithérapie sensorielle

JardiNez, vagabondage aromatique

JardiNez, vagabondage aromatique - jardin de Chaumont sur Loire
JardiNez, vagabondage aromatique - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Mêler le geste du jardinier à l'odorat. Guylaine Piketty et Sylvie Polo proposent un parcours olfactif et didactique pour apprendre à reconnaître les plantes et leurs vertus aromatiques et médicinales.
JardiNez, vagabondage aromatique

Signes de vie

Signes de vie - jardin de Chaumont sur Loire
Signes de vie - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Le chemin proposé par Flavio Pollano et Maurice Kanah synthétise le parcours d'une vie, imagé par les plantes et les fleurs. L'installation met en évidence le côté tactile en soumettant au public la tentation de caresser les bambous.
Signes de vie

Rêverie dans la nature

Rêverie dans la nature - jardin de Chaumont sur Loire
Rêverie dans la nature - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Cette réalisation de Francesca Fornasari et Elisabeth Fermani est empreinte de grâce et de délicatesse. "Rêverie dans la nature" invite à une poétique promenade et vante les effets apaisants de la nature sur l'âme. Il y est question de biodiversité mais aussi d'histoire et de relation avec l'ancien. Une volière renferme des plantes dangereuses pour qu'elles ne s'échappent pas. Les plantes précieuses et bénéfiques pour le corps sont quant à elles représentées par des plantes anciennes en cours de disparition.
Rêverie dans la nature

Un divan au jardin

Un divan au jardin - jardin de Chaumont sur Loire
Un divan au jardin - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Co-réalisé (par Emeline Escats, Raphaël Beuchot, Fanny Perrot et Camille Picot, Leila Simoussa), ce jardin est un clin d'oeil aux clichés de la psychothérapie. Derrière le divan où vous êtes invité à vous allonger, pas de thérapeute cependant, mais un tilleul, silencieux et bienveillant.
Un divan au jardin

Philocephalus Hortus

Philocephalus Hortus - jardin de Chaumont sur Loire
Philocephalus Hortus - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Rattaché au corps médical par les plantes médicinales, ce jardin entretient un rapport particulier avec les professionnels de la santé. Et réciproquement. Entouré d'autres médecins (Jérôme Fortin, Sibila Jaksie, Alain Cousseran, Patrick Latour, Alain Weiss et Philippe Borderieux), le chirurgien dentiste François Laborie s'est inspiré de la pharmacie de son enfance pour réaliser un espace parsemé de cylindres renfermant des matériaux précieux, semblables aux fontaines de jouvence dans les cloîtres.
Philocephalus Hortus

L'arbre à prières

L'arbre à prières - jardin de Chaumont sur Loire
L'arbre à prières - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Avec la collaboration de la paysagiste Claire Michaud, le collectif de designers First republiK (Lucie Guyot, Mel Chartrain, Edouard du Sordet, Kevin Bouchard, Mickaël Gaujoux, Emmanuel de Buzonnière, Hervé Bourdillat) a proposé son interprétation du thème "corps et âme". Ce jardin invente un lieu où puiser dans les éléments naturels un refuge pour ses peines, ses maux, ses espoirs ou encore ses secrets. Il permet d'accueillir une part de chaque visiteur par le geste symbolique du ruban sur l'arbre qui délivre ou soulage. Il s'inspire de rituels ancestraux que l'on peut rassembler sous le terme "arbre à prières".
L'arbre à prières

Contactez-moi

Contactez-moi - jardin de Chaumont sur Loire
Contactez-moi - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Le jardin de Loïc Nys, Cécile Larcher et Sébastien Migne traite le sujet "Corps et âmes" de manière littérale. D'un côté, un potager, de l'autre un meuble renfermant toutes sortes de plantes, herbes et- légumes prêts à être touchés, sentis et dégustés. Tous les sens sont ici en éveil.
Contactez-moi

Cupidon s'en fout

Cupidon s'en fout - jardin de Chaumont sur Loire
Cupidon s'en fout - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Le jardin détient les secrets de la vie. Didier Courant, Philip Robert, Gilles Pujol, Ronan Sene et Yann Bruneau proposent un clin d'oeil à tous les parents avec la plantation de roses et de choux, en référence aux réponses d'adultes pour le moins embarrassés au moment d'expliquer la naissance. Semé autour des quatre points cardinaux, ce premier mensonge interpelle sur la vie, ses risques et ses hasards.
Cupidon s'en fout

Bon thé, bon genre

Bon thé, bon genre - jardin de Chaumont sur Loire
Bon thé, bon genre - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Ce jardin vous convie à un tea-time anglais. George Richardson et Jules Arthur vous emmènent à la (re)découverte des plantes qui vous entourent pour faire des tisanes. Thème de l'année oblige, une dégustation suivra, chaque dimanche, à 16h.
Bon thé, bon genre

Six pieds sous terre

Six pieds sous terre - jardin de Chaumont sur Loire
Six pieds sous terre - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Creuser la terre, enfoncer, enfouir, ensevelir le corps pour mieux accéder à l'âme. Tels sont les maîtres mots de Tony Balme, Ingrid Saumur, Fabien David, Franck Boulanger et Fabrice Ramalinghom. Ils proposent une descente solennelle vers le centre du jardin par un couloir sombre, soudain interrompu par un rapport direct avec le ciel. Transcendant !
Six pieds sous terre

Le jardin qui chante

Le jardin qui chante - jardin de Chaumont sur Loire
Le jardin qui chante - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Ecouter et contempler sont les maîtres-mots du jardin des paysagistes allemands Rosalie Zeile et Amalia Besada, composé de nichoirs. Il suffit d'appuyer sur chacun d'eux pour qu'il émette le son d'un oiseau. Un espace vert et mélodieux.
Le jardin qui chante

Cheveux d'ange

Cheveux d'ange - jardin de Chaumont sur Loire
Cheveux d'ange - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Christophe Marchalot et Felicia Fortuna livrent un véritable tableau avec leur jardin "cheveux d'ange", en clin d'oeil à la plante présente dans la sphère qui flotte à la manière d'une âme légère et vaporeuse.
Cheveux d'ange

Le vilain petit jardin de Jean-Michel Vilain

Le vilain petit jardin de Jean-Michel Vilain - jardin de Chaumont sur Loire
Le vilain petit jardin de Jean-Michel Vilain - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Arnaud Denis, Pauline Robilliard et Xavier Coquelet ont décidé de prendre le contre-pied du bien-être et des plantes bienfaisantes et proposent une rencontre avec "l'âme" d'un personnage grincheux et imaginaire à travers le "corps" de son jardin. Cette réalisation montre notamment que tout ce qui peut sembler sale est bien souvent un support idéal pour accueillir les végétaux.
Le vilain petit jardin de Jean-Michel Vilain

Calligrâmes

Calligrâmes - jardin de Chaumont sur Loire
Calligrâmes - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Au Japon le papier permet de correspondre avec les Dieux soit sous forme de petits papiers pliés accrochés aux arbres soit lors des cérémonies où le prêtre shintoïste béni les fidèles avec un rameau de papier. Miki Nakamura et Jean Michel Letellier en collaboration avec Hélène Lemerdy et Michaël Ripoche ont imaginé un jardin dont les allées forment l'idéogramme de l'âme : Tamashi. Le jardin offre la découverte des œuvres de papier réalisées avec l'écorce de mûrier. Seuls des végétaux utilisés pour la fabrication du papier ont été sélectionnés, papyrus, graminées, bouleau, peuplier, bambous.
Calligrâmes

Des racines du corps à la bulle de l'âme

Des racines du corps à la bulle de l'âme - jardin de Chaumont sur Loire
Des racines du corps à la bulle de l'âme - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Ce jardin invite le visiteur à lever le visage vers le ciel pour en apprécier la lumière vivifiante, et se gorger de son immensité. Entrant à couvert, il fera l'expérience du corps. Il appréciera sa pesanteur, son enracinement et cheminera librement parmi les tiges d'osier qui jaillissent de la masse dense de la Terre, se tendent vers le Ciel et ploient enfin dans un attrait irrépressible vers le sol. L'objectif des créatrices Caroline Foulonneau, Géraldine Gerin-Bougrain et Julie Colin? Eprouver un instant le sentiment de l'éternité.
Des racines du corps à la bulle de l'âme

Igloolik ultima

Igloolik ultima - jardin de Chaumont sur Loire
Igloolik ultima - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Avec Agathe Faure et Julie Bernard, Julian Lachal est à l'origine du jardin "Igloolik ultima". Ce terme est une métaphore ontologique vers une zone géographique : les pôles, qui subit de plein fouet les changements climatiques. Les devenirs "femme, homme & chaman" s'incarnent dans un jardin par l'expérience des sens où voyagent corps et âmes dans les réalités non-ordinaires.
Igloolik ultima

Le creux de la main

Le creux de la main - jardin de Chaumont sur Loire
Le creux de la main - jardin de Chaumont sur Loire © L C-M
Accueilli par une haie de bambous horizontaux, le visiteur n'a d'autre choix que de découvrir, d'abord, le jardin du dernier lot par l'une de ces lorgnettes. Il contourne ensuite les tissus de draps blancs dévoilant, la nuit, les ombres chinoises de l'espace éclairé avant de pénétrer, ébahi, sur la réalisation de Fanny Cassat, Renaud Le Creff et de Juliette Berny.
Le creux de la main
Nous vous recommandons

A Strasbourg, l'ancien toit inexploité et vétuste d'un immeuble a été métamorphosé en terrasse moderne et spacieuse. Julien Rhinn a conçu un charmant espace boisé et équipé d'un sauna et d'un spa.