L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Tout savoir sur les granulés de bois

Par
,
le
Lorsque l'on décide de se chauffer au bois la question du type de combustible se pose forcément à un moment ou à un autre. Et parmi les nombreux choix qui s'offrent aux particuliers, un se distingue : les granulés. Composition, rendement, conditionnement, approvisionnement... Maison à part vous propose d'apprendre à mieux les connaître.
Introduits en France il y a vingt ans, les granulés de bois ou "pellets" constituent l'une des alternatives possibles pour les personnes qui souhaitent utiliser le bois comme combustible pour se chauffer. Fabriqués à partir de sciures et de copeaux de bois récupérés en scieries, ils permettent de faire fonctionner deux types d'appareils de chauffage : des chaudières, qui sont reliées soit à des radiateurs ou à un plancher chauffant, et des poêles qui sont capables, selon la puissance choisie, de chauffer une ou plusieurs pièces.
Des préjugés qui ont la vie dure...
Si les particuliers savent que cette solution existe, ils sont encore peu nombreux à y avoir recours. Pour preuve, les granulés ne représentent qu'1% du marché au niveau des chaudières et seulement 5% pour les poêles. Une part qui reste donc faible par rapport aux autres combustibles et ce, malgré les nombreux avantages qu'il présente : faible taux d'humidité, bon rendement, conditionnement pratique, faible encombrement, peu de cendres après combustion... "Un certain nombre de préjugés persistent autour des granulés de bois, confirme-t-on à l'association Propellet, structure regroupant les professionnels de la filière. Beaucoup de gens pensent, par exemple, qu'ils vont devoir se charger eux-mêmes de réapprovisionner leur chaudière. Or, ils n'ont aucune manipulation à faire, tout est entièrement automatisé !".
Autre question fréquemment posée : celle de l'approvisionnement. Les particuliers ont souvent peur d'avoir des difficultés à s'approvisionner. Des craintes qui, là encore, n'ont pas lieu d'être puisque, comme le précise l'association Propellet, "la filière s'est énormément développée ces cinq dernières années. Il y a aujourd'hui en France près d'une quarantaine de producteurs et de nombreux distributeurs donc autant dire que la couverture est bonne sur le plan national".
Pour en savoir plus, cliquez sur les pages suivantes.
Tout savoir sur les granulés de bois

Composition et fabrication des granulés de bois

Composition et fabrication des granulés de bois - Propellet
Composition et fabrication des granulés de bois - Propellet © Propellet
Les granulés de bois - également appelés "pellets" - sont élaborés à partir des "produits connexes de scierie", c'est-à-dire à partir de la sciure et des copeaux de bois issus de la transformation du bois. "Les granulés appartiennent à la catégorie des énergies renouvelables puisqu'ils sont fabriqués à partir d'une matière première naturelle gérée durablement. Leur production n'engendre d'ailleurs aucune coupe d'arbres spécifique", explique l'association Propellet.
Les granulés sont compressés mécaniquement en petits cylindres. Ils sont ainsi obtenus sans ajouter aucun additif chimique pour servir d'agent de liaison. "La lignine et les résines naturellement contenues dans le bois assurent la cohésion", précise Propellet.
A la sortie de l'usine, les granulés sont propres et peuvent être immédiatement utilisés. A noter que les dimensions sont les mêmes pour tous, à savoir un diamètre allant de 6 à 10 mm et une longueur inférieure ou égale à 3 cm.
Composition et fabrication des granulés de bois

L'utilisation des granulés 1/2

Okofen
Okofen © Okofen
Les granulés de bois peuvent servir à alimenter deux types d'appareils de chauffage : les chaudières et les poêles. Mais attention : pour en tirer le meilleur parti, soit le meilleur rendement, il faut que les équipements aient été spécifiquement conçus pour ce type de combustible.
Les chaudières à granulés de bois fonctionnent comme toutes les autres chaudières : elles sont reliées soit à des radiateurs, soit à un plancher chauffant et permettent de chauffer toute la maison ou l'eau chaude sanitaire. Elles sont directement reliées à un silo - pièce dédiée au stockage des granulés aménagée dans la maison ou à un grand contenant en textile situé à proximité - rempli de granulés. Ce dernier les alimente de manière totalement automatique par l'intermédiaire d'un conduit. "Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, il n'y aucune manipulation à faire, insiste l'association Propellet. Les appareils de chauffage fonctionnant avec des granulés offrent un grand confort d'utilisation".
L'utilisation des granulés 1/2

L'utilisation des granulés 2/2

Red
Red © Red
De leur côté, les poêles à bois fonctionnent également comme les autres appareils du même type et se rechargent exactement de la même manière c'est-à-dire manuellement. En revanche, ils offrent une plus grande autonomie. Ils sont en effet équipés d'un réservoir à granulés permettant de stocker entre 20 à 40 kg de combustible à l'intérieur même du poêle.
Pour ce qui est de l'entretien du poêle, il faudra simplement penser à vider régulièrement le casier de récupération des cendres. Les granulés générant peu de résidus, l'opération pourra être plus espacée qu'avec un appareil utilisant un autre combustible bois. Les chaudières quant à elles, devront, comme les chaudières traditionnelles, être régulièrement surveillées et faire l'objet d'une révision complète tous les ans.
L'utilisation des granulés 2/2

Le rendement d'un chauffage à granulés

Le rendement d'un chauffage à granulés - Propellet
Le rendement d'un chauffage à granulés - Propellet © Propellet
La forte densité et le faible taux d'humidité du pellet en font un combustible à très haute performance énergétique : 90% du granulé sert à la fabrication de chaleur réelle.
Ce chiffre lui permet d'être très compétitif sur le marché des combustibles puisque le taux de rendement des appareils de chauffage nouvelle génération fonctionnant avec des bûches et équipé d'un foyer fermé est situé aux alentours de 80%. "Le véritable point fort du granulé est d'être un combustible totalement optimisé. Sa combustion est quasi-complète et, en prime, la fumée la fumée qu'elle dégage est beaucoup plus propre qu'avec un appareil au bois traditionnel", insiste l'association Propellet.
Le rendement d'un chauffage à granulés

Le conditionnement et le stockage des granulés

Le conditionnement et le stockage des granulés - Propellet
Le conditionnement et le stockage des granulés - Propellet © Propellet
Il existe plusieurs types de conditionnement des granulés : les sacs, qui servent généralement à alimenter les poêles, et les produits en vrac qui sont destinés à l'alimentation des chaudières, en particulier celles qui sont équipées d'un silo. "Les sacs pèsent environ 15 kg et sont, en général, livrés par palettes d'environ une tonne, ce qui représente un encombrement d'1m2 au sol. Ils doivent ensuite être stockés à l'abri de la pluie et isolés des remontées d'humidité du sol", précise Propellet. Il est également possible de s'en procurer, en plus petite quantité, dans les grandes enseignes de bricolage et magasins spécialisés.
Les granulés en vrac, quant à eux, sont acheminés par un camion souffleur au domicile des particuliers. Ils peuvent ensuite être stockés jusqu'à 20 mètres de la chaudière dans un silo de 2 à 8 m2 (la surface occupée dépend des besoins en chauffage du foyer). Les silos prennent différentes formes : une pièce aménagée à l'intérieur de la maison et dédiée au stockage des granulés, un grand contenant en textile prêt à installer (voir ci-dessous), une réserve enterrée, une dépendance ou un abri de jardin léger sur-mesure... A vous de voir ce qui est le plus pratique pour vous et, surtout, la place dont vous disposez !
Le conditionnement et le stockage des granulés

Le conditionnement et le stockage

Le conditionnement et le stockage - Okofen
Le conditionnement et le stockage - Okofen © Okofen
Si vous optez pour une construction sur-mesure maçonnée, sachez cependant qu'il y a un certain nombre de règles à respecter pour à la fois permettre la livraison dans de bonnes conditions, garantir un stockage pérenne et la bonne alimentation de la chaudière. L'association Propellet les a d'ailleurs récapitulées au sein d'une fiche pratique. Pour la consulter, cliquez ici.
Le conditionnement et le stockage

La quantité à faire livrer

La quantité à faire livrer - Propellet
La quantité à faire livrer - Propellet © Propellet
A titre d'exemple, pour une chaudière de 8 kW, une maison isolée de 100 m2 nécessite environ 3 tonnes de pellets par an tandis que pour un poêle, il faut compter entre une à deux tonnes de granulés par an.
Pour bénéficier des meilleurs tarifs, il convient d'anticiper au maximum l'approvisionnement en granulés et de ne pas attendre l'hiver pour passer commande ! En saison de chauffe, les prix ont en effet tendance, comme pour les bûches, à flamber compte tenu des fortes demandes. Cependant, cette hausse reste légère. (voir indice des prix page suivante). En moyenne, il faut compter 15 jours de délai de livraison.
La quantité à faire livrer

Le prix des granulés

indice prix
indice prix © Propellet
Les granulés en vrac sont vendus entre 240 et 260 € la tonne et il faut compter 5 € pour un sac de 15 kg livré par palette d'une tonne.
Le prix des granulés

Les certifications

Les certifications - Propellet
Les certifications - Propellet © Propellet
Pour être sûr de la qualité des granulés, sachez qu'il existe trois certifications : la certification française "NF Granulés biocombustibles", la certification allemande "Din plus" reconnue en France et "ENplus" qui se commence tout juste à développer dans l'Hexagone.
Toutes trois vous garantissent que les granulés ont été fabriqués dans le respect de la norme européenne EN 14 961-2. Pour être certifiés, ces derniers doivent notamment répondre à certaines caractéristiques physiques (longueur : ≤ 3 cm) et chimiques (taux d'humidité : <10%) et posséder un certain pouvoir calorifique (> 4600 kWh/t).
L'association Propellet, qui regroupe les professionnels de la filière, en profite pour rappeler que ce granulé certifié doit brûler dans un équipement de qualité et être livré dans de bonnes conditions. Pour cela, vous pouvez vous fier au matériel respectant la norme ou doté du label "Flamme verte" mis en place par l'ADEME et le Syndicat des Energies Renouvelables (Pour en savoir plus, consultez le www.flammeverte.org).
Il faut également être vigilant par rapport à l'installation de vos appareils de chauffage. Le mieux pour s'assurer que les choses ont été faites dans les règles de l'art est de faire appel à un installateur certifié "QualiBois" (Liste disponible en cliquant ici.)
Enfin, pour vous assurer du maintien de la qualité du granulé jusqu'à votre domicile, sachez que le livreur doit être équipé de matériel adéquat et respecter des règles de bonnes pratiques de livraison. Demandez à votre distributeur de granulés les certifications "NF Biocombustibles", "Din-Logistics" ou encore "AFAQ CBQ+".
Les certifications

L'approvisionnement

L'approvisionnement - Propellet
L'approvisionnement - Propellet © Propellet
Le territoire français est largement couvert par les réseaux de producteurs et de distributeurs (voir carte ci-contre). Résultat : chaque département peut être livré en granulés.
Pour avoir les coordonnées des producteurs et distributeurs proche de votre domicile, vous pouvez vous adresser à votre Espace- Info-Energie (www.infoenergie.org).
Vous avez également la possibilité de contacter directement l'un des membres du réseau Propellet. Ils sont répertoriés sur une carte (voir ci-contre) que vous retrouverez également en cliquant ici.
L'approvisionnement

Les granulés en chiffres

Les granulés en chiffres - Propellet
Les granulés en chiffres - Propellet © Propellet
Diamètre : 6 à 10 mm
Longueur : ≤ 3 cm
Pouvoir calorifique : > 4600 kWh/t (1 tonne de pellets = 500 litres de fioul)
Taux d'humidité : <10%
Masse volumique : > 650 kg/m3
Encombrement du silo : entre 2 à 8 m2
Prix : entre 240 et 260 € la tonne en vrac et 5 € le sac
Les granulés en chiffres
Nous vous recommandons

Autrefois exigu, sombre et auto-centré, un mazet provençal a été entièrement rénové et agrandi, afin de retrouver sa vocation familiale tout en conservant son cachet originel.