L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Acheter un bien immobilier en 2012 ?

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 16 Janvier 2012
Acheter un bien immobilier en 2012 ?
1/7
acheter
acheter © D. R.

La conjoncture immobilière est-elle aussi mauvaise qu'on ne l'avance ? Entre la hausse prédite des taux de crédits, la diminution effective des avantages fiscaux, et la crise qui dure, la donne a changé. Maison à part dresse un bilan de la situation par profil d'acheteur potentiel.

Hausse des taux des crédits immobiliers, disparition ou rabot des avantages fiscaux, baisse ou stagnation des prix au mètre carré... Les spéculations concernant la conjoncture immobilière en 2012 sont en tête d'affiche. La dégradation de la note de la France, qui passe de AAA à AA+ aux yeux de l'agence Standard & Poors, mais aussi les élections présidentielles et législatives, sont autant d'événements qui devraient impacter concrètement les possibilités d'investissement immobilier pour les ménages.

Dans le brouhaha d'avis divergents, Maison à part dresse un bilan de la situation par profil d'acheteur potentiel. Alors, est-il ou non intéressant d'acheter en 2012 ? Découvrez-le en pages suivantes.

Acheter un bien immobilier en 2012 ?
à lire aussi
Lors d'une promesse de vente, l'acheteur bénéficie d'une condition suspensive : l'obtention de son prêt immobilier. Une condition à laquelle sont attachés des délais à respecter. Quels sont-ils et quelles conséquences le refus de prêt ...
Nous vous recommandons

Cette semaine, Maison à Part vous propose un zoom sur les menuiseries et les ouvertures qui équipent votre habitat, tout en assurant une bonne isolation et la luminosité essentielle à votre confort. Découvrez sans attendre notre sélection comprenant 15 systèmes de menuiseries performants, durables et agréables à l’oeil

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic