L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Acheter un bien immobilier en 2012 ?

Par
,
le
Acheter un bien immobilier en 2012 ?
1/7
acheter
acheter © D. R.

La conjoncture immobilière est-elle aussi mauvaise qu'on ne l'avance ? Entre la hausse prédite des taux de crédits, la diminution effective des avantages fiscaux, et la crise qui dure, la donne a changé. Maison à part dresse un bilan de la situation par profil d'acheteur potentiel.

Hausse des taux des crédits immobiliers, disparition ou rabot des avantages fiscaux, baisse ou stagnation des prix au mètre carré... Les spéculations concernant la conjoncture immobilière en 2012 sont en tête d'affiche. La dégradation de la note de la France, qui passe de AAA à AA+ aux yeux de l'agence Standard & Poors, mais aussi les élections présidentielles et législatives, sont autant d'événements qui devraient impacter concrètement les possibilités d'investissement immobilier pour les ménages.

Dans le brouhaha d'avis divergents, Maison à part dresse un bilan de la situation par profil d'acheteur potentiel. Alors, est-il ou non intéressant d'acheter en 2012 ? Découvrez-le en pages suivantes.

Acheter un bien immobilier en 2012 ?
Partagez - commentez
à lire aussi
Loyers : top 10 des plus fortes hausses
Clameur, l'observatoire du marché locatif, a comparé l'évolution du prix des loyers en 2014 entre les villes de plus de 100.000 habitants. Villeurbanne, Metz et Montreuil ont enregistré les hausses les plus importantes
Nous vous recommandons

En cette fin d'année, Maison à Part a sélectionné pour vous de nombreux produits qui vous procureront un confort optimal. Découvrez ou redécouvrez la sélection des solutions intérieures et extérieures pour votre habitat.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic