Houx, gui, poinsettia : attention, ces plantes peuvent être toxiques

    Publié le 16 décembre 2020 par Stéphanie Thibault
    Houx, gui, poinsettia : attention, ces plantes peuvent être toxiques
    Houx, gui, poinsettia : attention, ces plantes peuvent être toxiques © iStock
    Houx, gui, poinsettia égayent nos maisons pendant les fêtes. Utilisées pour décorer nos intérieurs à Noël, ces plantes peuvent provoquer des symptômes plus ou moins graves si elles sont ingérées par les enfants, voire se révéler mortelles pour nos animaux de compagnie.
    Elles font partie des plantes décoratives les plus appréciées au moment des fêtes. Incontournables à Noël, le houx, le gui et les poinsettias viennent orner couronnes, tables de fêtes et autres éléments de décoration. Leurs baies ou leurs feuilles peuvent cependant se révéler toxiques pour les enfants, voire mortelles pour nos animaux de compagnie si elles sont ingérées accidentellement, vient de rappeler l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire).


    Des troubles digestifs plus ou moins graves

    Utilisées pour décorer les couronnes de Noël, les tables de fêtes, voire des gâteaux, les branches de houx et leurs petites boules rouges peuvent être dangereuses pour la santé si elles sont avalées. Si les feuilles, piquantes, sont rarement ingérées, les baies attirent les enfants, qui peuvent les attraper ou les ramasser par terre et les porter à la bouche.

    Si une ou deux baies ne provoqueront que des troubles digestifs mineurs (nausées, vomissements, douleurs abdominales), l'ingestion d'une plus grande quantité peut en revanche causer des troubles plus sévères, vomissements et diarrhée persistante, mais aussi somnolence et même convulsions. Les feuilles et les baies de houx sont également toxiques pour nos compagnons à quatre pattes, chez qui elles peuvent entrainer des troubles digestifs voire neurologiques.


    Des troubles cardiaques ou neurologiques

    Avec ses baies blanches, le gui est lui aussi très apprécié (en particulier des amoureux) au moment des fêtes. Ses baies sont elles aussi toxiques. Les ingérer peut causer des troubles du rythme cardiaque ou encore une baisse de la pression artérielle, et même des troubles neurologiques plus ou moins graves selon la quantité de baies ingurgitées.

    Les feuilles du gui peuvent également s'avérer nocives si elles sont consommées, voire mortelles pour les animaux domestiques.

    Le poinsettia, aussi appelé "étoile de Noël", peut lui aussi causer des troubles digestifs sans gravité chez les humains, mais plus sévères chez les animaux s'ils venaient à grignoter ses feuilles ou ses tiges.

    Que faire en cas d'intoxication ?


    L'Anses rappelle les réflexes à adopter en cas d'ingestion accidentelle de l'une de ses plantes décoratives.
    • Nettoyez la bouche de l'enfant avec un linge humide. Ne le faites pas boire et appelez le centre antipoison le plus proche de chez vous.
    • Si votre animal a ingéré des baies ou des feuilles, contactez aussitôt un centre antipoison vétérinaire.
    • Pour faciliter l'identification de la plante, prenez une photo ou, mieux, conserver son étiquette.
    Houx, gui, poinsettia : attention, ces plantes peuvent être toxiques
    Articles qui devraient vous intéresser
     
    Recevez gratuitement
    La newsletter Maison à Part
    L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
    Vous pouvez vous désabonner en un clic