L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une véranda à la géométrie complexe

Par Valentin Boudonnet
,
le 2 mai 2013
Ultra-géométrique et disposant d'une toiture presque intégralement vitrée, telles sont les caractéristiques de la véranda réalisée par un couple d'Eure-et-Loir. Véritable défi architectural, celle-ci vient s'intégrer parfaitement à la maison tout en revêtant un aspect original souligné par des lignes complexes. Présentation d'une construction pour le moins étonnante.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'idée d'une véranda à cet endroit n'allait pas de soi. Un couple d'Eure-et-Loir était face à un problème d'aménagement majeur pour la rénovation de leur maison. Ils souhaitaient gagner de la place alors que leur haie de jardin empiétait sur une partie de leur logement et formait un angle aigu avec la façade de celui-ci. Une disposition adoptée par les anciens propriétaires.
"De nombreux architectes ont abandonné face à la complexité de l'entreprise" se souvient Pierre Moret, président de Vérand'Art, l'entreprise chargée du chantier. La tâche n'était donc pas aisée, d'autant que les propriétaires souhaitaient redonner un coup de jeune à leur logement mais en gardant une petite touche rustique. "C'était un défi architectural. Et là, nous avons vraiment fait du sur-mesure" ajoute-t-il.
Un challenge de taille pour Vérand'Art, l'entreprise qui a finalement hérité du projet. L'angle aigu dans la continuité de la haie rendait compliquée l'exploitation de la partie gauche de la maison. La perte d'espace était grande et une simple extension n'aurait pas fourni une luminosité suffisante. Il a donc été décidé après de longues discussions d'installer une véranda qui pourrait "se nicher" dans l'angle et offrir tout de même une surface suffisante. L'étape la plus difficile étant de concevoir une toiture pouvant répondre à toutes ces exigences.

Une pièce de réception devenue pièce à vivre

Le résultat est bluffant et à la hauteur de l'enjeu. "Nous avons opté finalement pour une véranda sept pentes avec terrasson, presque intégralement vitrée en toiture pour apporter le plus de luminosité possible" explique Pierre Moret. La véranda bénéficie ainsi d'un ensoleillement quasi-permanent et fait face à la piscine, construite presque au même moment. Elle est également "utilisable" de jour comme de nuit grâce à un éclairage assuré par plus de 30 spots intégrés dans les chevrons de la toiture.
Avec ses 64 m², elle offre aux propriétaires un immense espace de jonction entre la maison et le jardin. Servant premièrement de pièce de réception avec sa table de salle à manger et son coin salon, elle s'est peu à peu transformée en véritable pièce à vivre, d'après les premiers retours qu'a pu avoir Pierre Moret. "On a eu des nouvelles il n'y a pas très longtemps et tout se passe très bien. Ils passent même plus de temps dans la véranda qu'ils n'y auraient cru."
Suite de l'article en page suivante.
Une véranda à la géométrie complexe

Une intégration totale

Véranda géométrique Eure-et-Loir
Véranda géométrique Eure-et-Loir © Jean-Baptiste Vetter
L'autre point qui tenait à cœur aux propriétaires et à Vérand'Art est la question de l'aspect extérieur de la véranda. Rupture ou intégration architecturale ? C'est la deuxième solution qui a été préférée et ce parce que la famille voulait conserver un côté traditionnel. "Ils avaient déjà décidé de remplacer leur haie par un mur effet bois, nous devions continuer sur la même lancée. Nous avons donc choisi une couleur brune pour la véranda et opté pour un rendu très géométrique qui rappelle l'architecture de la maison."
Côté décoration intérieure et extérieure, des arcs ont été incorporés dans le double vitrage et des moulures dans les soubassements, toujours dans l'idée de jongler entre la modernité et le traditionnel. L'ensemble du logement a été transformé, puisque même une partie de la façade a été refaite au moment de l'installation de la véranda.

Un projet d'envergure

Si le projet a été long à coucher sur le papier (plus de sept mois), il aura fallu moins d'une semaine pour que la véranda fasse partie intégrante de la maison. "Les discussions et les esquisses ont pris beaucoup de temps. En revanche, la pose de la véranda a été assez rapide parce que tout avait été prévu en amont."
Un temps de gestation qui ne transparait nullement dans le résultat final. En effet, malgré sa géométrie complexe (surtout vue de l'intérieur), la véranda s'intègre de telle façon qu'elle donne une impression de simplicité et d'évidence. Les prochains propriétaires pourraient peut-être même croire qu'elle a toujours été là.

Découvrez d'autres photos de cette réalisation en pages suivantes.

Fiche technique :

Type de véranda : sept pentes avec terrasson
Maître d'œuvre : Vérand'Art
Lieu d'installation : Eure-et-Loire (Centre)
Superficie : 64 m²
Durée des travaux (pose véranda uniquement) : entre 5 et 7 jours
Coût des travaux : 1640 € au m²
Une intégration totale

Véranda - Avant - Une véranda à la géométrie complexe

Véranda géométrique Eure-et-Loir - Avant
Véranda géométrique Eure-et-Loir - Avant © Jean-Baptiste Vetter
Avant les travaux, la maison présentait une allure très traditionnelle. Les volets "en Z" et l'immense haie du jardin lui conféraient une atmosphère très rustique.
On voit par la même occasion que la haie ne respecte pas l'angle droit avec la façade, et de ce fait, empiète sur l'extrémité de la maison.
De même, la taille de la haie donne l'impression d'un jardin plus petit qu'il n'était. En définitive, tout concourrait à ce que les propriétaires aient cette sensation de manque d'espace.
Véranda - Avant - Une véranda à la géométrie complexe

Façade après - Une véranda à la géométrie complexe

Façade après - Véranda géométrique Eure-et-Loir + jardin
Façade après - Véranda géométrique Eure-et-Loir + jardin © Jean-Baptiste Vetter
Le premier élément qui saute aux yeux lorsque l'on observe cette photographie, ce sont les travaux réalisés sur la façade.
D'une part, l'on peut voir que la maison a bénéficié d'une extension assez significative sur la droite et d'autre part, la véranda semble aussi offrir une plus-value d'espace non négligeable.
Façade après - Une véranda à la géométrie complexe

Le mur effet bois

Véranda géométrique Eure-et-Loir - mur
Véranda géométrique Eure-et-Loir - mur © Jean-Baptiste Vetter
Le mur effet bois vient remplacer l'ancienne haie de jardin. Beaucoup moins imposant, il rappelle, grâce à ses tons, à la fois la véranda et la boiserie des portes-fenêtres.
Il offre aussi un parallèle intéressant avec le découpage très "carré" de la pelouse.
Le mur effet bois

Accès cave - Une véranda à la géométrie complexe

Véranda géométrique Eure-et-Loir - cave
Véranda géométrique Eure-et-Loir - cave © Jean-Baptiste Vetter
Comme on peut le voir à droite sur cette photographie, les propriétaires en ont profité pour réaliser un passage par l'extérieur pour accéder à la cave.
Ce passage n'existait pas avant mais ne se remarque presque pas car il est ingénieusement dissimulé derrière un parterre de plantes. Seuls quelques galets en pierre viennent dévoiler ce petit chemin.
Accès cave - Une véranda à la géométrie complexe

Des soubassements traditionnels

Véranda géométrique Eure-et-Loir - moulures
Véranda géométrique Eure-et-Loir - moulures © Jean-Baptiste Vetter
De l'extérieur, la véranda affiche des moulures sur les soubassements assez classiques. Ces rectangles très traditionnels tranchent radicalement avec la toiture, très travaillée et d'apparence bien plus moderne.
Ce contraste entre moderne et ancien est visible sur n'importe quel point de la véranda et donne son caractère unique à cette réalisation.
Des soubassements traditionnels

Un intérieur vaste et travaillé

Véranda géométrique Eure-et-Loir - intérieur
Véranda géométrique Eure-et-Loir - intérieur © Jean-Baptiste Vetter
Avec ses 64 m², l'intérieur de la véranda respire la grandeur. Il privilégie l'espace de circulation à une trop grande accumulation de mobilier.
Cet aménagement est ainsi poussé par l'angle aigu que l'on retrouve à droite sur cette photo, qui encourage une disposition des meubles moins ordinaire.
Un intérieur vaste et travaillé

Un éclairage bien pensé

Véranda géométrique Eure-et-Loir - spots
Véranda géométrique Eure-et-Loir - spots © Jean-Baptiste Vetter
Outre les vitres installées sur le toit, 30 spots, intégrés dans les chevrons permettent à la pièce de bénéficier d'une luminosité suffisante à n'importe quelle heure du jour et de la nuit.
On peut remarquer au passage que la fenêtre du premier étage a une vue parfaite sur l'intégralité de la véranda.
Un éclairage bien pensé

Une extension très accessible

Véranda géométrique Eure-et-Loir - ouvertures
Véranda géométrique Eure-et-Loir - ouvertures © Jean-Baptiste Vetter
L'intégration de la véranda à la maison a été le fruit d'une longue réflexion. Il a fallu, ainsi, que les propriétaires se demandent quelle place ils voulaient vraiment donner à cette nouvelle pièce.
En la collant à la fois à la cuisine et à un grand couloir, les propriétaires ont voulu rendre la pièce accessible à tout moment et par tout le monde.
Grâce à ses deux ouvertures, la véranda n'est plus une pièce parmi d'autres, mais un vrai lieu de vie.
Une extension très accessible

Une toiture complexe

Véranda géométrique Eure-et-Loir - toiture
Véranda géométrique Eure-et-Loir - toiture © Jean-Baptiste Vetter
Véritable clé de voûte de cette véranda, la complexité de la toiture s'observe depuis l'intérieur.
On peut voir alors la multitude de vitres utilisées et leurs rencontres dans des positions parfois assez improbables. Une symétrie se dégage tout de même de l'ensemble grâce à la partie centrale, triangulaire, qui est pleine et qui agit comme un "point d'ancrage" pour l'ensemble de la construction.
Une toiture complexe
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic