L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Femmes bricoleuses, une tendance qui s'affirme

Par Rouba Naaman
,
le 18 avril 2011
Bricoler au féminin
Bricoler au féminin © Bosch
Les hommes n'ont plus le monopole du marteau. Les bricoleuses sont de plus en plus nombreuses, et les outils se font plus légers et maniables pour s'adapter aux besoins des femmes. Zoom sur une tendance qui dure.
"Mon chéri, passe moi le tournevis. Non pas le plat, le cruciforme". Les plus machos esquisseront un sourire à l'idée qu'une femme puisse connaître la différence entre deux tournevis. Et pourtant, l'époque est définitivement celle du bricolage au féminin. En 2006 déjà, 95% des femmes affirmaient pratiquer au moins une activité de bricolage*. Et la tendance se confirme.
"Le bricolage est un peu le dernier bastion à conquérir par les femmes" explique Marie Davideau, créatrice de Lilibricole, des cours de bricolage destinés aux filles. Après le bulletin de vote, les femmes revendiquent le droit à la perceuse. Traditions séculaires et gêne sociale les empêchaient jusqu'alors de posséder une boîte à outils, mais heureusement, les mentalités évoluent, et les femmes envahissent les rayons quincaillerie des magasins de bricolage.

Bricoler à la place de l'homme

L'essor des travaux manuels et autres loisirs créatifs y serait-il pour quelque chose ? Pas vraiment, selon Marie Davideau : "Les femmes qui participent à nos cours ne sont pas souvent des manuelles". Elles ne s'y inscrivent pas pour autant par nécessité, mais par réelle envie de se débrouiller seule, et de participer activement à l'aménagement de leur cocon.
Néanmoins, la tendance trouve son origine plus dans la compensation d'un manque que dans une subite passion pour la plomberie. 42% des femmes interrogées affirment être obligées de bricoler car elles sont seules à le faire à la maison, et 76% soutiennent que c'est plus simple et plus rapide que de demander l'aide d'un proche... comprenez, d'un homme !
"L'homme qui ne sait pas bricoler va improviser, voire forcer pour que ça fonctionne analyse Marie Davideau. La femme, elle, a une sorte d'appréhension, et ne se lance pas tant qu'elle ne sait pas faire." Or, traditionnellement, les papas n'apprennent pas à leurs filles comment planter un clou... D'où un succès impressionnant des cours de bricolage, une réelle tendance appréciée de la gent féminine.

Des outils adaptés... ou pas

Il y a quelques années encore, peu d'éléments étaient adaptés aux bricoleuses. Des outils lourds et encombrants, et des maris pas très patients finissaient de décourager les plus acharnées. "Nos clientes nous racontent que, lorsqu'un homme leur explique comment poser une étagère ou un lé de papier peint, ce n'est pas un moment très agréable" souligne Marie Davideau.
A l'écoute des 76% de femmes qui se disent intéressées par des outils spécialement développées pour elles*, les grandes marques de matériel de bricolage ont changé de cap. "Les bricoleuses recherchent avant tout des accessoires performants et pratiques, surtout des outils sans fil", affirme Marie Davideau.
En réponse, les marques ont toutes développé dans les dix dernières années des outils toujours plus maniables, plus design, mais surtout plus légers. L'entrée des femmes dans le monde du bricolage a donc un impact plutôt positif pour le dos de tous les bricoleurs !
* Sondage Ifop pour Castorama, Le bricolage au féminin, édition 2006.
Retrouvez une sélection d'outils de bricolage destinés aux femmes sur Maison à part.
Femmes bricoleuses, une tendance qui s'affirme
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic