L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Carton vert pour l'Autriche

Par avec l'AFP
,
le 6 juin 2007
ampoule
ampoule © Fotolia
En encourageant les ménages à abandonner les ampoules électriques classiques, nos voisins européens adressent un signal fort, encore plus en période de G8. Alors que les nations se sensibilisent au réchauffement climatique, l'Autriche tente de tirer son épingle du jeu écologique.
L'annonce du ministre de l'Environnement autrichien est claire. L'abandon des ampoules électriques classiques, toujours utilisées par 80% de la population autrichienne, permettrait de réduire la consommation d'électricité de 50 à 80%. Ces ampoules qui n'ont pas évoluée depuis 115 ans sont une source trop importante de consommation énergétique. Selon le programme de sensibilisation écologique lancée par le gouvernement autrichien lors de la journée mondiale de l'Environnement, leur remplacement dans les ménages, le secteur public et les entreprises permettrait de réduire les émissions de dioxyde de carbone de 1,4 million de tonnes par an.
Les ampoules fluorescentes trop chères
« Il n'y a pas d'équipement électrique qui soit plus inefficace que l'ampoule électrique classique » a expliqué Andreas Schwarzenberger, responsable de la filiale autrichienne de Philips, rappelant que seuls 5% de l'énergie consommée par ce type d'ampoule servaient à produire effectivement de la lumière. Cependant, selon les professionnels du matériel électrique, le prix des ampoules fluorescentes, moins consommatrices d'énergie et qui pourraient constituer une alternative écologique, reste encore trop élevé pour les consommateurs. Le responsable d'une chaîne de magasins de bricolage en Autriche a ainsi noté que la vente de ces ampoules fluorescentes avait augmenté de 250% lors d'une récente vente promotionnelle.
Campagne verte
Dans cette ruée vers le vert le ministère autrichien de l'Environnement a également lancé une campagne "Eco-driving" de promotion d'une conduite écologique plus économe en carburant et qui doit, elle aussi, permettre de réduire les émissions de CO2 de 1,53 million de tonnes par an."Cette conduite écologique apporte non seulement des avantages pour l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique, mais elle permet de faire des économies (moins d'essence consommée) et de rendre les routes plus sûres", a souligné le ministre de l'Environnement Josef Pröll. La campagne Eco-driving est agrémentée d'un concours pour le meilleur conducteur "écologique" qui gagnera une VW-Polo TDI d'une consommation réduite à entre 3,9 et 4,1 L/100 km.
Des efforts certains pour un des pays au monde dont les émissions de CO2 ont le plus progressé depuis 1990, à 93,2 millions de tonnes en 2005, soit 36% de plus que l'objectif fixé par le protocole de Kyoto.
Carton vert pour l'Autriche
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic