L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Quel éclairage pour quelle pièce ?

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 29 septembre 2011
Une lumière vive au dessus du plan de travail de la cuisine, mais un éclairage indirect plus doux dans le salon. A chaque pièce ses sources de lumière, adaptées aux activités de la famille. Le choix devient un jeu d'enfant, grâce à quelques conseils pour bien éclairer sa maison.
On n'éclaire pas de la même façon une cuisine et une chambre à coucher, c'est évident. Chaque pièce de la maison - et plus largement, chaque activité de la famille - requiert une lumière adaptée, parfois directe et vive, parfois indirecte et chaleureuse. "Un bon éclairage s'adapte aux habitants et à leur vie" explique Bernard Duval, délégué général de l'Association française de l'éclairage (AFE).
Découvrez nos conseils pour choisir l'éclairage qui convient à chaque pièce, en pages suivantes.
Quel éclairage pour quelle pièce ?

Une activité, un éclairage

Bien choisir son mobilier de bureau
Bien choisir son mobilier de bureau © Ikea
Avant de choisir le mode d'éclairage et les luminaires d'une pièce, il convient de lister les activités qui s'y dérouleront. "Partir du besoin, pour définir l'ambiance" explique Bernard Duval. "Dans chaque pièce, il y a des scenarii complexes, qu'il convient de prendre en compte".
Une pièce sert à trois activités ? Imaginez-lui trois ambiances lumineuses différentes et complémentaires. "Un éclairage d'accentuation est nécessaire pour un coin dédié au travail" précise Bernard Duval. Si la chambre contient également le coin bureau, prévoyez une lumière douce indirecte pour éclairer l'ensemble, une lampe de bureau (environ 500 lux), et une liseuse sur la table de chevet, pour la lecture au creux du lit. Aucune lumière trop vive dans cette pièce, destinée au repos.
De la même manière, dans la salle à manger, une suspension placée au dessus de la table crée un éclairage direct suffisant. Attention, cependant, à choisir une lampe qui ne modifie par les couleurs, comme un halogène, pour ne pas couper l'appétit de vos convives... L'ambiance lumineuse joue en effet sur la perception du goût.
Découvrez la suite de nos conseils en pages suivantes.
Une activité, un éclairage

Multiplier les sources de lumière dans le séjour

Multiplier les sources de lumière dans le séjour - Bien choisir son mobilier de bureau
Multiplier les sources de lumière dans le séjour - Bien choisir son mobilier de bureau © Ikea
"On n'utilise pas assez de points de lumière" regrette Bernard Duval. En aménageant son habitat, on va généralement au plus simple : l'éclairage central. Ce n'est pourtant pas la meilleure solution, ni pour créer une ambiance chaleureuse dans la pièce, ni pour éclairer des zones précises où l'on a besoin de plus de lumière.
En associant différentes sources de lumière, positionnées de manière stratégique, vous obtiendrez un meilleur confort d'éclairage dans les pièces à vivre. "Pour varier l'ambiance, il suffit alors d'allumer et d'éteindre certaines lampes" ajoute Bernard Duval. Vous pourrez même installer des interrupteurs à gradation de lumière, pour tamiser le salon.
On optera donc pour plusieurs types de luminaires, suspensions, lampadaires ou objets lumineux, pour créer une ambiance générale chaleureuse dans le séjour. Ne négligez pas pour autant les autres activités de la pièce : une liseuse pour le coin bibliothèque, des spots pour mettre en valeur les tableaux, etc. Et n'oubliez pas que les lampes dans le salon peuvent aussi être des objets de décoration à elles seules !
Découvrez comment bien éclairer une salle de bains, en pages suivantes.
Multiplier les sources de lumière dans le séjour

Eclairage latéral dans la salle de bains

Douche à l'italienne
Douche à l'italienne © Mobalpa
Les femmes qui se maquillent le savent : le choix de la lumière dans la salle de bains est délicat et crucial. Les lampes à incandescence sont réputées donner meilleur mine que les fluocompactes. Quel que soit le type de lampes choisi, l'éclairage doit être très bon partout dans la pièce - sans être aveuglant bien sûr.
On peut opter pour un plafonnier pour éclairer l'ensemble de la pièce. "Un éclairage d'accentuation est judicieux, pour apporter un meilleur rendu" précise néanmoins Bernard Duval. On conseille, par exemple, les éclairages latéraux, de part et d'autre du miroir, plutôt qu'un spot placé au dessus du lavabo.
Ne négligez pas la sécurité ! Dans la salle de bains comme dans toutes les pièces humides, les lampes doivent répondre à la norme IP, qui assure leur résistance aux éclaboussures. Une distance de sécurité est imposée entre les éclairages et la baignoire ou la douche. Aucune lampe ne peut se trouver à moins de 2,25 m au dessus de la baignoire, et seuls les éclairages de classe II sont autorisés à moins de 60 cm d'elle.
Découvrez comment bien éclairer une salle de bains, en pages suivantes.
Eclairage latéral dans la salle de bains

Une cuisine bien éclairée

12 cuisines à moins de 3000 euros
12 cuisines à moins de 3000 euros © Ikea
La cuisine, autrefois réservée au travail de la ménagère, est aujourd'hui un lieu de vie à part entière. Optez pour un éclairage direct de toutes les zones de "travail" : le plan de travail, la cuisinière (une lampe dans la hotte par exemple), etc. La table à manger se contentera d'une lumière douce et chaleureuse, placée juste au dessus d'elle.
On préfèrera une lumière blanche, forte sans être aveuglante. Multipliez les petits spots au dessus du plan de travail s'il est grand, plutôt que de choisir un long halogène, dont la lumière pourrait devenir gênante. Au-dessus de l'évier, une lumière douce suffit.
Comme pour la salle de bains, des règles de sécurité existent quant à l'emplacement des luminaires. Ne les négligez pas !
Une cuisine bien éclairée
Nous vous recommandons

Découvrez les solutions de constructeurs pour des maisons plus performantes et plus confortables.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic