L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 9 janvier 2012
Ce deux-pièces en plein cœur de Paris avait de nombreux atouts, mais il manquait de charme. La rénovation lancée par la décoratrice Isabelle Le Trung lui a donné une vraie personnalité et un aménagement optimisé, pour un budget réduit. Visite.
Au cinquième étage d'un immeuble du quartier du Palais Royal, se cache un appartement de 53 m². Une pièce principale spacieuse, de nombreuses et grandes fenêtres, et surtout une situation idéale, en plein cœur de Paris, le bien a tout pour plaire en théorie. Et pourtant : la cuisine est étriquée, la salle de bains en mauvais état, et cela a besoin d'un bon coup de peinture. "L'appartement avait beaucoup d'atouts, mais manquait de charme" explique Isabelle Le Trung, décoratrice, en charge des travaux.
"Le cahier des charges imposait que la rénovation ne soit pas trop onéreuse, se souvient Isabelle Le Trung. A part cela, j'avais carte blanche". Pour environ 40.000 euros - mobilier et équipement compris -, la décoratrice va redonner vie à l'appartement, destiné à être loué pour de courtes durées. Mais la tâche ne sera pas simple pour ne pas dépasser le budget...
En pages suivantes, la suite de l'article et les photos de la transformation.
Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Une cuisine spacieuse et centrale

Une cuisine spacieuse et centrale - Reportage déco à part
Une cuisine spacieuse et centrale - Reportage déco à part © Déco à part
Le chantier commence donc par l'indispensable : l'électricité et la peinture sont entièrement refaites, les convecteurs remplacés par de radiateurs plus économes, et le stratifié est remplacé par un parquet massif. La demi-cloison qui coupe la pièce principale en deux est maintenue, afin de séparer la cuisine du salon. "Malgré la cloison, la perspective demeure, donc ouvrir complètement n'apportait pas grand-chose" précise Isabelle Le Trung.

"Vraie" cuisine

Côté cuisine, ce qui est encore un coin "kitchenette" va se transformer en une pièce à part entière. Dès l'entrée, un îlot central domine la pièce et invite à la convivialité. La circulation autour se fait aisément, en profitant de la vue sur le reste de la pièce et de la lumière provenant des grandes fenêtres. Meubles blancs, électroménager noir et éléments en inox : les couleurs sont sobres et chics.
Pas de cuisine sans table. Mais comment l'installer, dans un espace qui permet aussi de circuler vers le salon ? "J'ai opté pour des tréteaux et des chaises pas trop massives, et surtout transparentes, pour que le regard ne soit pas arrêté" explique Isabelle Le Trung.
En pages suivantes, la suite de l'article et les photos de la transformation.
Une cuisine spacieuse et centrale

Du violet et du caractère

Du violet et du caractère - Reportage déco à part
Du violet et du caractère - Reportage déco à part © Déco à part
De l'autre côté de la cloison, le salon, qu'Isabelle Le Trung veut contemporain et chaleureux. "J'ai voulu lui donner de la personnalité, mais pas trop, afin qu'il plaise au plus grand nombre" précise la décoratrice. Elle opte donc pour des teintes sobres (gris, blanc, noir) qu'elle relève de notes plus pêchues : violet, turquoise, rose, bordeaux. Des couleurs qui se retrouvent dans chaque pièce de l'appartement. "Les meubles sont de styles différents, donc la couleur est le fil conducteur" explique-t-elle.

Contourner la question du budget

Pour apporter du charme à la pièce, elle chine la plupart des meubles, et leur donne une nouvelle vie à coup de pinceaux et de tissus modernes. "Le budget serré est une contrainte qui pousse à l'imagination !" plaisante Isabelle Le Trung. Seul écart qu'elle s'autorise : les rideaux. "Mais d'aussi belles fenêtres réclamaient un petit investissement..."
Les matériaux modernes mettent en valeur la beauté brute de la pièce, son parquet massif foncé, ses solives blanches, et surtout sa cheminée. "Elle fonctionnait mal, et je n'avais pas le budget pour la remplacer par quelque chose de plus contemporain" explique Isabelle Le Trung. Peinte en blanc et bouchée, elle devient un simple élément de décoration, sans perdre une once de son charme.
En pages suivantes, la suite de l'article et les photos de la transformation.
Du violet et du caractère

Optimiser l'espace réduit

Optimiser l'espace réduit - Reportage déco à part
Optimiser l'espace réduit - Reportage déco à part © Déco à part
"Petite mais confortable", la chambre n'est meublée que d'un lit et de tables de chevets. Au-dessus de la tête de lit, une lucarne donne sur la salle de bains, "qui était dans un état affreux" se souvient la décoratrice. "Dans un petit espace, il faut être cohérent" insiste-t-elle. Elle installe une douche à l'italienne, et repense toute la pièce dans un style un brin masculin et très classieux.
Quant aux couleurs, pas de surprise : noir, gris, blanc et inox se marient, sans oublier bien sûr le violet ! "Je voulais une décoration qui plaise et dont on ne se lasse pas au bout de cinq ans" justifie Isabelle Le Trung.
En pages suivantes, les photos de la transformation.
Optimiser l'espace réduit

Avant - Pièce à vivre

Avant - Pièce à vivre - Reportage déco à part
Avant - Pièce à vivre - Reportage déco à part © Déco à part
La pièce principale, d'une surface importante, est coupée en deux par une séparation partielle. C'est à la fois un lieu de passage (de l'entrée vers le salon) et un espace central.
Avant - Pièce à vivre

Avant - Cuisine - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Avant - Cuisine - Reportage déco à part
Avant - Cuisine - Reportage déco à part © Déco à part
Un couloir, en face de la porte d'entrée, était délimité par un muret adossé à la cuisine ouverte. Le tout manquait de charme !
Avant - Cuisine - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Avant - Salle de bains

Avant - Salle de bains - Reportage déco à part
Avant - Salle de bains - Reportage déco à part © Déco à part
La salle de bains, quant à elle, avait besoin d'une franche rénovation !
Avant - Salle de bains

Après la rénovation

Après la rénovation - Reportage déco à part
Après la rénovation - Reportage déco à part © Déco à part
La cloison persiste, créant un vrai espace salon et un autre, réservé à la cuisine.
Après la rénovation

Après - Cuisine - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Cuisine - Reportage déco à part
Après - Cuisine - Reportage déco à part © Déco à part
Claire, spacieuse, avec un bel espace de circulation, la cuisine est une pièce à part entière, et non plus un coin kitchenette...
L'îlot central s'est avéré un lieu accueillant, qui plait beaucoup aux occupants de l'appartement.
Après - Cuisine - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Table à manger

Après - Table à manger - Reportage déco à part
Après - Table à manger - Reportage déco à part © Déco à part
En face de la cuisine, une vraie table permet d'accueillir six personnes. Les chaises "Louis Ghost" de Philippe Starck ont été choisies pour leur transparence, qui permet de ne pas couper le champ de vision lorsque l'on est assis dans le salon.
Après - Table à manger

Après - Salon - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Salon - Reportage déco à part
Après - Salon - Reportage déco à part © Déco à part
Côté salon, la pièce est meublée avec de nombreux éléments chinés et rénovés par la décoratrice. La commode a, par exemple, été peinte en noir.
Après - Salon - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Couleurs - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Couleurs - Reportage déco à part
Après - Couleurs - Reportage déco à part © Déco à part
Les solives, de couleur foncée, ont été peintes en blanc, pour apporter plus de hauteur. L'ensemble est globalement de couleur neutre.
Quelques touches de couleur relèvent cependant l'ensemble : des gris, des violets, des roses, du turquoise...
Après - Couleurs - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Cheminée - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Cheminée - Reportage déco à part
Après - Cheminée - Reportage déco à part © Déco à part
Massive, la cheminée a également été repeinte en blanc. Elle a été bouchée de manière réversible, pour devenir un simple élément de décoration.
Après - Cheminée - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Entrée - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Entrée - Reportage déco à part
Après - Entrée - Reportage déco à part © Déco à part
Face à l'entrée, aux portes de la cuisine, une armoire renferme les effets personnels des occupants. Derrière le mur, se cache la chambre.
Après - Entrée - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Chambre - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Chambre - Reportage déco à part
Après - Chambre - Reportage déco à part © Déco à part
La chambre reprend les codes couleurs du salon, avec un plaid violet et une tête de lit grise. La lucarne, au-dessus du lit, a été rénové et donne sur la salle de bains.
Après - Chambre - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Salle de bains

Après - Salle de bains - Reportage déco à part
Après - Salle de bains - Reportage déco à part © Déco à part
Complètement rénovée, la salle de bains se pare d'un style masculin et sobre, qui plaira au plus grand nombre. On retrouve les gris et le violet.
Après - Salle de bains

Après - Lumières - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien

Après - Lumières - Reportage déco à part
Après - Lumières - Reportage déco à part © Déco à part
La porte de la douche à l'italienne est éclairée par des Leds, pour apporter une touche de modernité.
Après - Lumières - Une décoration stylée et discrète pour un deux-pièces parisien
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic