L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Insolite : Une maison transparente construite autour d'un arbre

Par G.N.
,
le 8 avril 2016
Est-ce une serre géante pour un arbre ? Ou la vision contemporaine d'une cabane au fond des bois ? Il est bien difficile de classer le projet "Tree house" de l'architecte kazakh Aibek Almassov. Le concept est d'une grande simplicité : faire d'un sapin le centre de l'attention et d'une habitation verticale, transparente et confortable. Découverte.
Au cœur de la forêt pourrait se cacher un projet architectural. Et au cœur de ce projet, pourrait se cacher... un arbre. Dans ce jeu de poupées gigognes, on ne sait plus où se situent l'intérieur et l'extérieur. Car le concept "Tree House" de l'architecte Aibek Almassov (A.Masow Architects) repose sur une idée simple : construire une maison transparente autour d'un arbre adulte afin d'y vivre en symbiose avec l'écosystème. "Nous avons voulu combiner les capacités d'un design industriel moderne avec la beauté et les bienfaits de la nature", explique-t-il.
Car l'élément central de l'habitation est bien le sapin qui trône au beau milieu des quatre étages empilés autour de lui. Enchâssé dans ce cylindre de verre, il reste visible depuis les alentours, tandis que les habitants peuvent, eux, profiter d'une vue à 360° sur les bois environnants. La structure de quatre étages propose même une sorte de balcon intérieur panoramique qui domine la cime des arbres alentours. Les trois autres niveaux, dont les surfaces de planchers vont decrescendo au fur et à mesure que l'on s'élève dans la frondaison, abritent de véritables espaces de vie.
Découvrez le projet en images dans les pages suivantes.
Insolite : Une maison transparente construite autour d'un arbre

Tree House : des étages qui couronnent l'arbre

Tree House : des étages qui couronnent l'arbre - Tree House
Tree House : des étages qui couronnent l'arbre - Tree House © Aibek Almassov/A.Masow Architects
A la base du cylindre de 6,67 mètres de diamètre, se trouvent les pièces d'eau, salle de bains et cuisine. C'est un élégant escalier en spirale qui distribue ensuite les autres pièces. Au premier étage, se trouve l'espace salon/bibliothèque, où recevoir ses amis pour discuter au coin du... tronc. Puis, au second, se trouve la chambre double des maîtres des lieux. Le dernier étage est, quant à lui, dévolu à la méditation et à l'admiration du paysage boisé.
Tree House : des étages qui couronnent l'arbre

Tree House : un arbre sous cloche ?

Tree House : un arbre sous cloche ? - Tree House
Tree House : un arbre sous cloche ? - Tree House © Aibek Almassov/A.Masow Architects
Aibek Almassov explique : "On ne devrait pas détruire la moitié d'un hectare de forêt pour construire une petite maison familiale. Nous voulons montrer que 35 m² de terrain sont suffisants pour une famille, sans faire de mal à la nature". D'où l'idée d'épouser la forme de l'arbre, depuis la base jusqu'à l'extrémité de ses branches.
Afin de réduire l'empreinte écologique de la construction, tout a été pensé. Les vitrages orientés au sud pourront être équipés de panneaux solaires translucides, afin de produire l'électricité nécessaire à l'éclairage et au fonctionnement de l'électroménager. Un puits géothermique permettra, pour sa part, de profiter de l'inertie du sol afin de réchauffer ou de refroidir l'intérieur de l'habitation, non munie de brise-soleil ou de stores. La présence du grand arbre au beau milieu du salon (et des autres pièces) permettra de consommer le CO2 émis par les résidents et de le transformer, par photosynthèse, en oxygène.
Tree House : un arbre sous cloche ?

Tree House : un nid douillet

Tree House : un nid douillet - Tree House
Tree House : un nid douillet - Tree House © Aibek Almassov/A.Masow Architects
L'eau de pluie sera récupérée afin de rendre l'habitation forestière entièrement autonome, selon son concepteur. "Elle ne sera pas dépendante des réseaux et ne nécessitera aucune connexion", assure-t-il. Installée dans une zone reculée, elle pourra servir de retraite à un couple (sans enfants) avide de calme et d'harmonie avec les éléments, qui cherchera à se couper de la civilisation pendant le week-end. WiFi et smartphones prohibés.
Tree House : un nid douillet

Tree House recherche des investisseurs

Tree House recherche des investisseurs - Tree House
Tree House recherche des investisseurs - Tree House © Aibek Almassov/A.Masow Architects
Reste quelques questions techniques, comme l'isolation au niveau de la base de l'ensemble, à la jonction entre le tronc et le plancher, ou celle de la croissance éventuelle de l'arbre qui pourrait venir empiéter sur l'espace habitable. Ou encore celle du devenir des aiguilles mortes à l'intérieur de l'habitation : une problématique de sapin de Noël XXL en somme. Voire celle de la cohabitation avec des petites bêtes qui vivent dans le bois. Des interrogations qui ne semblent pas effrayer l'architecte qui se déclare prêt à construire la Tree House rapidement. Il a même d'ores et déjà obtenu le feu vert du gouvernement kazakh pour l'implanter à proximité d'un spa, au pied de la montagne. Seuls les investisseurs se font désirer. Le projet, lancé en 2013, n'avait pu voir le jour, faute de fonds. C'est pour cette raison qu'Aibek Almassov s'est tourné vers la plateforme de financement participatif Indiegogo afin de réunir les 345.000 euros nécessaires. Et si, pour l'heure, le projet a suscité l'intérêt de plus de 250 médias à travers le monde (dont National Geographic tout de même), les fonds collectés restent... modestes. Il ne reste que deux mois pour apporter les 344.900 euros restants ; avis aux amoureux des arbres.
Tree House recherche des investisseurs

Tree House : détail insolite au dernier niveau

Tree House : détail insolite au dernier niveau - Tree House
Tree House : détail insolite au dernier niveau - Tree House © Aibek Almassov/A.Masow Architects
L'architecte a pensé à tout : afin de montrer que son cylindre de verre est vraiment une maison à vivre, il n'a pas oublié le linge qui sèche au dernier niveau de la structure ! Notons que la personne en charge d'étendre la lessive devra grimper les trois étages à pied puisque les arrivées d'eau sont au rez-de-chaussée de la maison. A moins que le lavage ne soit fait à l'eau de pluie...
Tree House : détail insolite au dernier niveau

Tree House offre une vue de rêve

Tree House offre une vue de rêve - Tree House
Tree House offre une vue de rêve - Tree House © Aibek Almassov/A.Masow Architects
Le dernier niveau de la Tree House réserve une belle surprise : une vue par dessus les cimes des arbres pour profiter des derniers rayons du soleil.
Tree House offre une vue de rêve

Tree House, une maison fortement végétalisée

Tree House, une maison fortement végétalisée - Tree House
Tree House, une maison fortement végétalisée - Tree House © Aibek Almassov/A.Masow Architects
La place réservée à l'arbre pourrait se révéler problématique à l'habitabilité de la maison. Notons qu'aucun garde au corps n'est prévu dans le rond central, ni dans l'élégant escalier, astucieusement traversé par un pilier. Les couples avec enfant apprécieront.
Tree House, une maison fortement végétalisée

Tree House : le rez-de-forêt, niveau le plus spacieux

Tree House : le rez-de-forêt, niveau le plus spacieux - Tree House
Tree House : le rez-de-forêt, niveau le plus spacieux - Tree House © Aibek Almassov/A.Masow Architects
La structure circulaire au rez-de-jardin définit l'étage le plus spacieux. Il accueille la cuisine et la salle de bain.
Tree House : le rez-de-forêt, niveau le plus spacieux

Tree House : la question de l'intimité posée

Tree House : la question de l'intimité posée - Tree House
Tree House : la question de l'intimité posée - Tree House © Aibek Almassov/A.Masow Architects
La salle de bains bénéficie d'une douche elle aussi circulaire et en verre qui rappelle la forme de toute la maison. La paroi transparente pourrait poser quelques problèmes d'intimité vis à vis d'éventuels promeneurs en forêt...
Tree House : la question de l'intimité posée
Nous vous recommandons

La Casa del Desierto est un pavillon de verre chargé de démontrer les capacités de ce matériau en climat extrême.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic