L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les Français s'éloignent des villes pour construire

le 18 février 2008
couple maison realiser son reve
couple maison realiser son reve © Tomasz Trojanowski - FOTOLIA
En 2007, les Français se sont éloignés des villes pour construire leurs maisons individuelles tandis que la proportion de primo-accédants a diminué : c'est ce que constate une étude commandée par EDF et menée par Ipsos et Caron marketing. Décryptage.
Les ménages Français ont investi en moyenne 144.600 euros TTC dans le bâti d'une maison individuelle pour une surface habitable de 129 m2. L'étude Ipsos/Caron marketing menée pour EDF auprès de 402 ménages accédant à la maison individuelle dresse le portrait des acquéreurs de ce type de logement en 2007.
Le terrain moyen est de 1.724 m2 pour 58.900 euros TTC. Les prix ont augmenté de 7% par rapport à 2006 et les nouvelles maisons individuelles s'éloignent logiquement des villes où le foncier est plus cher : 71% des constructions de ce type de logement ont eu lieu dans des communes rurales ou à proximité des villes.
Sur les quatre dernières années, le seuil d'accession moyen s'établit à 1.700 euros mensuels et la proportion de primo accédants a diminué, passant de 65% des acheteurs en 2004 à 50% en 2007. La majeure partie des ménages acquéreurs possède un revenu compris entre 1.700 et 3.700 euros mensuels (74%), alors que 45% des ménages interrogés se situent entre 2.300 et 3.700 euros.

Des acquéreurs déjà propriétaires

Neuf Français sur dix faisant construire une maison individuelle sont en couple, et près de la moitié sont parents d'au moins un enfant de moins de 16 ans. Les constructeurs sont surtout des trentenaires (37%), et la moyenne d'âge du chef de famille est de 43 ans, idem qu'en 2006. Ce sont des habitués de la maison individuelle puisqu'en 2007, 73% des Français qui en ont fait construire une étaient déjà logés dans ce type d'habitat. Par ailleurs, 44% des acquéreurs étaient déjà propriétaires de leur logement précédent.

Les trentenaires construisent leur maison eux-mêmes

61% des acquéreurs disent opter pour un constructeur de maisons individuelles. Moins nombreux sont ceux qui ont recours aux artisans et architectes/maîtres d'œuvre. On note le succès des constructeurs dans des régions telles que l'Ile-de-France (69%) et le Sud-Ouest (49%), alors que 39% des acquéreurs de la Méditerranée font appel aux artisans. 7% des acquéreurs déclarent construire eux-même leur maison, particulièrement parmi les trentenaires (46%).

L'énergie et la maison individuelle

Si l'étude révèle que les ménages en cours d'acquisition d'une maison individuelle sont "sensibilisés aux problématiques environnementales", 7% des personnes interrogées déclarent cependant ne pas connaître la performance thermique de leur futur logement. Plus de 30% des ménages déclarent être conscients que les économies d'énergie sont liées à la conception bioclimatique de la maison et à l'isolation du bâti. L'électricité représente 79% des modes de chauffage, et 73% des ménages prévoient d'équiper leur maison d'un ballon électrique pour l'eau chaude. La chauffage au fuel perd 9/10e de ses clients et le gaz naturel 2/3 de ses utilisateurs.
Les Français s'éloignent des villes pour construire
Nous vous recommandons

Deux artistes ont construit, sur un plateau rocheux de Norvège, une résidence secondaire recourant à un procédé original.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic