L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Maison solaire à flanc de coteau

Par Céline Chahi
,
le 13 février 2008
La réalisation imaginée par l'architecte Adelgund Witte est exemplaire : elle fonctionne presque essentiellement grâce à l'énergie solaire. Primée en 2006 lors du salon de la maison bois d'Angers, elle constitue encore à bien des égards une référence. Découverte.
"Une maison d'environ 100 m2 entièrement tournée vers le solaire". Tel était le souhait exprimé par le maître d'ouvrage rencontré en 2005 par l'architecte Adelgund Witte. Une requête qui, comme l'explique cette dernière, n'avait rien à voir avec une lubie : "la propriétaire s'était beaucoup documentée sur le solaire et savait déjà, avant même que nous n'ayons fait connaissance, tout ce qu'il y avait à savoir sur le sujet". Atout principal du projet aux yeux de l'architecte : le terrain, situé à Chisseaux, petite commune d'Indre-et-Loire. "Ce dernier est exposé plein sud et offre, pour ne rien gâcher, une vue dégagée sur la vallée du Cher" explique Adelgund Witte. L'implantation de la maison, sa forme ainsi que la position des différentes ouvertures ont donc été pensées - étude thermique à l'appui - de manière à profiter au maximum des apports solaires passifs. Mais ce n'est pas tout !

Une maison mono-orientée

L'organisation des pièces à l'intérieur de la maison a également été choisie dans ce sens. Les pièces à vivre ont toutes été orientées au sud tandis que les autres - buanderie, atelier, cellier, salle de bain- ont été positionnées au Nord. De cette manière, les pièces dans lesquelles les occupants sont amenés à passer du temps sont éclairées et chauffées naturellement. "On parle de maison mono-orientée" informe Adelgund Witte. Deux pièces font toutefois exception : la cuisine et la chambre à coucher. Positionnée à l'ouest, la première permet aux occupants de la maison de surveiller l'entrée du terrain tout en profitant d'un ensoleillement prolongé le soir. Dans la deuxième, qui est orientée à l'est, on profite des rayons du soleil le matin tout en évitant les situations de surchauffe, fréquentes en fin de journée l'été. Autre élément dit "passif" installé sur le côté sud de la maison : la serre. "Cette dernière est utilisée comme espace tampon et de récupération des apports solaires" commente l'architecte avant de rajouter : "le projet prévoit d'ailleurs une séparation entre la serre et le séjour en forme de mur "trombe" entouré de portes-fenêtres coulissantes, non réalisée actuellement".

Un puits canadien à 50 mètres de la maison

Parallèlement, des capteurs solaires thermiques ont été installés sur la toiture principale. Ils assurent uniquement la production d'eau chaude sanitaire. Un puits canadien - système encore assez peu répandu en France - creusé dans le sol à 50 mètres de la maison et couplé à une VMC (ventilation mécanique contrôlée) double flux réduit, en été, la température de quelques degrés dans la maison et diminue également la consommation de chauffage l'hiver. Les besoins en chauffage restants ont été comblés grâce un poêle à bois installé en appoint dans le salon, pièce centrale de l'habitation.
Estimée à 70 kWh/m2/an lors de la livraison de la maison, la consommation énergétique tourne plutôt à présent d'après l'architecte à 56 kWh/m2/an. Des chiffres qu'obtiennent seulement les maisons qualifiées "basse énergie".
Découvrez d'autres réalisations solaires de l'architecte Adelgund Witte en cliquant sur suivant.
Maison solaire à flanc de coteau

Maison de ville dans le Loiret

maison solaire
maison solaire © DR
Ce projet est une reconstruction des bâtiments annexes et
une modification des toilettes extérieures,une extension de la maison autour de l'escalier extérieur existant.
Maison de ville dans le Loiret

Capteurs solaires - Maison solaire à flanc de coteau

Maison solaire
Maison solaire © Dr
L'architecte a créé une verrière et a installé des capteurs solaires WAGNER.
Capteurs solaires - Maison solaire à flanc de coteau

Eau chaude solaire

Eau chaude solaire - Maison solaire
Eau chaude solaire - Maison solaire © DR
Une installation de système d'eau chaude solaire a été combinée en appoint avec une chaudière bois granulé automatique (Oekofen).
Eau chaude solaire

Maison solaire à Orléans

Maison solaire à Orléans - Maison solaire
Maison solaire à Orléans - Maison solaire © Dr
C'est une construction neuve en ossature bois, avec un studio.
L'architecte a adopté une approche bioclimatique en suivant les contraintes du terrain.
Maison solaire à Orléans

Capteurs photovoltaïques - Maison solaire à flanc de coteau

Capteurs photovoltaïques - Maison solaire
Capteurs photovoltaïques - Maison solaire © Dr
Le captage solaire prévoit la mise en place de 28 m² de capteurs photovoltaïques.
Capteurs photovoltaïques - Maison solaire à flanc de coteau
Nous vous recommandons

Habilement transformé, cet ancien couvent où le charme et l'élégance des vieilles pierres se marient parfaitement au confort moderne.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic