L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Stefan Behnisch, architecte

Par Pauline Polgar
,
le 4 mai 2007
Premier de notre série de portraits d'architectes nominés au Prix de l'architecture durable, découvrez l'Allemand Stefan Behnisch, chercheur et pionnier en architecture durable et écologie urbaine, bâtisseur et enseignant.
Tel père, tel fils ? Pas tout à fait. Au départ, Stefan Behnisch ne suit pas les traces de son père, Gunther, l'architecte du stade pour les Jeux Olympiques de Munich en 1972 et du Parlement fédéral à Bonn. Né à Stuttgart en 1957, Stefan, lui, commence par des études de philosophie et de sciences économiques. Un parcours qui pourrait expliquer ses aspirations humanistes dans l'architecture. Son diplôme d'architecte, il l'obtient finalement en 1987 et rejoint l'agence créée par son père Behnisch & Partner.

Chercheur

Dès ses débuts, Stefan Behnisch accorde une importance majeure aux réflexions climatologiques et environnementales dans le bâtiment et ouvre en 1989 une agence spécialisée à Innenstadt. Allié au bureau d'études précurseur des nouvelles technologies de l'énergie, le Transsolar-Climate Engeneering - dénommé par la suite Ove Arup de l'architecture climatique expérimentale - il s'engage dans l'architecture durable avec la construction de bâtiments comme l'Institut Hollandais pour la recherche sur la Nature et la Forêt. Ce dernier s'intègre parfaitement à son environnement comme le paysage avec lui et conjugue durabilité, fonctionnalité et esthétique (voir diaporama).
Mais c'est aux Etats-Unis qu'il donne un nouvel envol à ses recherches. Il ouvre une petite agence à Los Angeles, avec la conviction que l'Europe, "pôle d'excellence de l'architecture durable" doit s'allier avec l'Amérique qui invente elle l'"urban knowledge society", une nouvelle manière de vivre urbaine. L'architecture du XXIe siècle serait le mariage de ces deux concepts, alliant exigences environnementales du monde actuel, fondées sur la révolution énergétique et celles de nos sociétés urbaines high-tech. Depuis le Genzime's Corporate Headquarters de Cambridge, où il a mis les Etats-Unis à l'heure de la ville durable, il croule sous les projets, comme la rénovation du campus d'Harvard.

Une équipe

L'équipe est essentielle pour l'architecte : avec ses associés, comme Martin Haas et David Cook, il compte une centaine d'employés répartis entre l'Allemagne et les Etats-Unis. Son agence d'architecture offre ainsi l'expérience d'une structure pluridisciplinaire, menée par des architectes passionnés autour d'un projet commun d'architecture durable mais en perpétuel mouvement. Audacieuse, originale, leur architecture se veut en effet créative, inventive et au fait des technologies. Chaque bâtiment construit se singularise ainsi des précédents.
Ses recherches lui valent plusieurs prix : en 2002, il reçoit le "Trophée Sommet de la Terre et du Bâtiment", organisé par la Fédération Française du Bâtiment et le "Environmental Champion Award", de la revue américaine Interiors & Sources Magazine.
Aujourd'hui Stefan Behnisch partage son temps entre l'Europe et les Etats-Unis, dans ses agences, à réfléchir aux bâtiments de demain, à enseigner et à se consacrer à ses recherches, tout en donnant des conférences sur l'architecture climatique, notamment la Haute qualité environnementale et la question de la ville dense. La Behnisch Architekten compte ainsi des projets en Allemagne, Suisse, Autriche, Italie, Etats-Unis, Canada, Riga ou encore la Lettonie.
Pour découvrir en images le travail de Stefan Behnisch, cliquez sur suivant.
Pour en savoir plus :
www.behnisch.com
Consulter les annales des conférences parallèles au concours « Esquisse verte » organisé par l'ADEME et l'Arene en 2004-2005, notamment l'intervention de Klaus Schwärgerl, architecte associé à « Behnisch, Behnisch & Partner » à Stuttgart.
www.global-award.org
Retrouver l'article sur le Prix de l'architecture durable en cliquant ici
Stefan Behnisch, architecte

Concepts - Stefan Behnisch, architecte

St-Benno élévation, vue ouest behnisch
St-Benno élévation, vue ouest behnisch © St-Benno élévation, vue ouest -C.K DR
Quelques concepts mis en œuvre par la Behnisch Architekten
Pour Stefan Behnisch, l'architecture du XXIe siècle, durable, passe par le renouvellement des systèmes urbains et de la technologie. Intégration du paysage dans le bâtiment, durabilité (faible consommation d'énergie, adaptabilité, prise en compte du futur, diversité des fonctions du bâtiment) et le principe "KISS", pour "Keep it simple and stupid", la simplicité, dont l'exemple le plus explicatif est l'absence de climatisation : travailler en pull l'hiver et en tee-shirt l'été doit suffire. Tous ces concepts ont trouvé leur application dans les bâtiments de l'architecte allemand à l'intérieur comme à l'extérieur. Stefan Behnisch est convaincu que le bâtiment peut consommer peu d'énergie et tout aussi réussi qu'efficace, en observant et analysant les besoins de son utilisateur. Mais également que « la participation des habitants ou des utilisateurs est indispensable (…) Eux aussi doivent comprendre qu'un bâtiment à faible consommation d'énergie ou écologique, exige un certain comportement et certaines restrictions de leur confort. » Un confort dont la définition doit être révisée aujourd'hui pour l'architecte et faire l'objet d'un nouveau consensus.
Photo : L'école St Benno à Johannstadt-Dresde (1997).
Concepts - Stefan Behnisch, architecte

L'Institut Hollandais pour la recherche sur la Nature et la Forêt

IBN-Wangeningen behnisch
IBN-Wangeningen behnisch © Atrium de l'IBN, Wageningen- GA, DR
C'est un des projets majeurs de Stefan Behnisch, conçu en 1998, pour lequel il a gagné de nombreux prix. Implanté sur un site constitué de champs, il applique le principe du "Kiss". Bureaux, jardins et plans d'eau cohabitent en parfaite harmonie, avec une toiture en serre traditionnelle hollandaise. La nuit, les tissus métalliques placés dessus se ferment pour garder la chaleur. En été, ouverts, ils créent des courants d'air. Le puits canadien parfait l'ensemble.
L'Institut Hollandais pour la recherche sur la Nature et la Forêt

Jardin intérieur - Stefan Behnisch, architecte

Jardin intérieur IBN behnisch
Jardin intérieur IBN behnisch © IBN-jardin intérieur - GA, DR
L'Institut Hollandais pour la recherche sur la Nature et la Forêt illustre parfaitement bien l'intégration du paysage dans le bâtiment en plus de son intégration à lui dans son environnement.
Jardin intérieur - Stefan Behnisch, architecte

La Norddeustche Landesbank, Hanovre

NordLB--Hannover-at-dawn-M.
NordLB--Hannover-at-dawn-M. © Nord LB, Hanovre - M. GA, DR
Avec ce bâtiment, l'agence a renouvelé la typologie de l'habitat de bureaux. Le verre feuilleté a permis de répondre aux critères de transparence, d'éclairage naturel et aux contraintes écologiques d'économie d'énergie, d'isolation acoustique et de sécurité. Edifice emblématique, cette banque - donc un univers a priori fermé - s'ouvre aux habitants alentours, un concept propre à la diversité, pour favoriser le dialogue. La cour de la banque accueille ainsi des boutiques, cafés ou restaurants. Le verre, associé à l'utilisation de l'eau dans les patios et les jardins, crée des micro-climats.
La tour présente des visages différents sur chacune de ses faces.
La Norddeustche Landesbank, Hanovre

Architecture intérieure - Stefan Behnisch, architecte

NordLB-Hannover-connection
NordLB-Hannover-connection © Intérieur de la NordLB, Hanovre - GA, DR
Stefan Behnisch aborde le bâtiment comme un ensemble : l'intérieur compte tout autant. Dans la banque de Hanovre, l'intérieur est très clair. Les cloisons séparatrices des bureaux sont en verre, pour favoriser la communication. Le bâtiment a été achevé en 2002 après trois ans de travaux.
Architecture intérieure - Stefan Behnisch, architecte

Genzime Headquarters Center, Cambridge, Etats-Unis

4105_2 PC Genzyme Center, Entrance Garden, Photo A
4105_2 PC Genzyme Center, Entrance Garden, Photo A © Entrée, Genzime Headquarters Center -A. Grass, DR
Ce bâtiment a posé les bases d'un nouveau standard en matière d'écologie aux Etats-Unis. Considéré comme exemplaire dans l'usage de la lumière et des ressources naturelles, il est conçu en grande partie avec des matériaux recyclés. Autant la Nord LB était plus expressive à l'extérieur qu'à l'intérieur, ici c'est l'inverse : l'architecture intérieure est là complexe et originale, les règles d'urbanisme américaines étant très strictes. Fort de son grand atrium central ainsi que des réflecteurs et des héliostats de la toiture, le bâtiment permet de travailler à 70 % du temps avec la lumière naturelle. Il présente également une façade double sur sa moitié dont sa profondeur est utilisée comme loggia ou balcons. Il a été achevé en 2003.
Genzime Headquarters Center, Cambridge, Etats-Unis

Musée de la Fantaisie

Museum-of-Fantasy--Elevatio
Museum-of-Fantasy--Elevatio © Museum of Fantasy - GA, DR
Le Musée de la Fantaisie à Bernried en Allemagne, achevé en 2001, accueille la collection d'art de l'écrivain Lothar-Günther Buchheim, auteur de "Le Bateau". Tous les genres s'y côtoient, masques africains, aquarelles, etc. Le bâtiment veut représenter cette diversité.
Musée de la Fantaisie

Vertigineux - Stefan Behnisch, architecte

Museum-of-Fantasy-pier-out-
Museum-of-Fantasy-pier-out- © Museum of Fantasy, vue d'une terrasse - GA, DR
Une vue impressionnante du bâtiment. Il est parfaitement intégré à son environnement.
Vertigineux - Stefan Behnisch, architecte

Le Centre de recherches de Toronto

TDCCBR Toronto behnisch
TDCCBR Toronto behnisch © Le TDCCBR à Toronto - GA, DR
Pour le Terrence Donnelly Centre for Cellular and Biomolecular Research de Toronto (TDCCBR), l'architecte a voulu encourager la coopération et l'interaction entre les disciplines et entre les chercheurs. Flexibilité et diversité revêtent une importance cruciale pour Stefan Behnisch.
Le Centre de recherches de Toronto

Atrium - Stefan Behnisch, architecte

atrium du TDCCBR toronto
atrium du TDCCBR toronto © atrium du TDCCBR, Toronto - GA, DR
Le Terrence Donnelly Centre for Cellular and Biomolecular Research de Toronto a lui aussi un grand atrium-jardin dont la particularité est qu'il fait la jonction entre les bâtiments anciens et le neuf. Car le TDCCBR se situe en plein quartier historique de Toronto.
Atrium - Stefan Behnisch, architecte

La LG de Stuttgart

LG--Bollwerk-Stuttgart-East
LG--Bollwerk-Stuttgart-East © LG, Stuttgart - GA, DR
Couleur, eau, lumière : le centre administratif de la banque Landesgirokasse de Stuttgart (1997) allie tous ces éléments. Fidèle au concept de diversité, il accueille également de grands espaces ouverts au public comme un cinéma, un restaurant ou encore des boutiques.
La LG de Stuttgart

Harvard - Stefan Behnisch, architecte

Harvards Allston Science Complex Courtyard perspec
Harvards Allston Science Complex Courtyard perspec © Harvards Allston Science Complex Courtyard - DR
Nouveau projet de Behnisch et Partners : le campus de Harvard. il est conçu comme une démonstration de grande ampleur sur le renouvellement des systèmes urbains. Ici une perspective du "Allston Science Complex Courtyard". Il devrait être achevé en 2009.
Harvard - Stefan Behnisch, architecte

Maquette - Stefan Behnisch, architecte

maquette unilever
maquette unilever © Maquette du siège Unilever - GA, DR
Le travail sur maquette est très important pour Stefan Behnisch. Ici, un futur projet de l'agence, le siège allemand de Unilever à Hamburg en Allemagne. Un bâtiment qui devrait voir le jour en 2009.
Maquette - Stefan Behnisch, architecte

Lofts résidentiels - Stefan Behnisch, architecte

Mill-Street-Lofts-Los-Angel
Mill-Street-Lofts-Los-Angel © Lofts, Mill street, Los Angeles - GA, DR
Projet de lofts résidentiels à Los Angeles : 120 lofts répartis sur 11 étages à Mill Street. Ils devraient voir le jour en 2008. Une de leurs caractéristiques, outre l'originalité du bâtiment, est qu'ils offrent une vue unique sur la ville. Enfin, toujours dans le souci d'ouverture et d'ancrer le bâtiment dans son environnement, la cour ouverte au public n'est pas au rez-de-chaussée pour la protéger des bruits de la ville. Evidemment le bâtiment se distingue par ses économies d'énergie, comme tous ceux de l'architecte.
Lofts résidentiels - Stefan Behnisch, architecte
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic