L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

A chaque pièce son sol

Par par Anne de Kinkelin
,
le 31 mai 2007
plancher electrique
plancher electrique © Porcelanosa
Esthétisme et travaux, deux mots parfois opposés qui se rejoignent quand il est question de refaire les sols de son appartement ou de sa maison. Difficile parfois de faire rimer envies décoratives et réalités techniques ! A chaque pièce son sol, faites-les à votre goût !
Quand on pense sol, on effectue parfois un raccourci : moquette, parquet, carrelage, sont les premiers matériaux cités. Pourtant, il en existe bien d'autres à la fois modernes et beaux. Sols en PVC, en pierre, naturels, en béton, les possibilités sont réelles. Avant de définir votre choix, posez-vous des questions simples (et pas toujours évidentes !) Quels types d'activité vont se dérouler dans la pièce ? Est-ce un lieu de vie ? Un lieu de repos ? Poserez-vous seul le matériel ou voulez-vous vous faire aider ? Quid de l'isolation phonique et énergétique ? Y a t il des allergies dans votre famille ? En enfin (surtout) quel est votre budget ! Le métrage carré de moquette, PCV ou bois n'a bien sûr pas le même coût. Facilitez-vous la vie en pensant pièce par pièce…
Pièces à vivre : chaleureuses et résistantes
Salon, salle à manger, pièce télé (pardon home-cinéma !) ces lieux d'échange se doivent d'être convivial mais doivent également résister au quotidien. Escarpins de madame, roller de monsieur, verre de jus d'orange accidentellement lâché par Lulu 4 ans, sans oublier les poils long de Ganesh, le chat maison ! Que de rudes épreuves… Longtemps appréciés pour leur aspect cocooning, la moquette et les tapis sont en net recul dans ces pièces du quotidien laissant désormais place en priorité au carrelage, au bois et au PCV (surtout chez les jeunes couples attirés par son entretien rapide.) Ce boom des nouvelles surfaces s'explique non seulement par une envie de se faciliter la vie (plus de shampooinage de moquette à la moindre tâche) et grâce à l'effort esthétique non négligeable des fabricants. Le carrelage se fait design, le PCV joue sur les détails et les motifs, quant au bois, il profite des tendances vieillies et exotiques très forte. Entre vos coups de cœur et votre portefeuille, n'oubliez pas de prendre en compte l'éventuel chantier (ragréage des sols, opération qui consiste à les aplanir) ainsi que la pose des matériaux. Si le PCV remporte de nombreux suffrages grâce à une technique simplifiée (fixé sur des bandes adhésives double face, on pose, on colle !) et à un confort sonore (bien moins bruyant qu'un sol en dur) il n'en va pas de même pour le carrelage et le parquet. On ne s'improvise pas poseur ! Il serait dommage de craquer pour un parquet onéreux en wengé ou en ipé et de le massacrer en le posant de manière aléatoire. D'autant qu'au-delà de son esthétisme, le parquet se révèle être un bon isolant ainsi qu'un conducteur de chaleur.
Pièces d'eau : robustesse et étanchéité
Interdites aux bois pendant trop longtemps, les salles de bain et pièces d'eau se parent désormais de bois exotique traités et qui, de part leur densité, résistent à l'humidité. Place également aux matériaux naturels imputrescibles et résistants face à des séances de bain prolongées ! En tête de liste, le jonc de mer, un revêtement végétal issu d'une plante aquatique poussant dans les marécages et les estuaires alimentés en eau douce ou en eau de mer. Fibre lisse et douce, le jonc de mer séduit un large public par son aspect artisanal irrégulier et ses couleurs chatoyantes allant du jaune au vert. Le sisal est également plébiscité. Ce revêtement provient d'une plante appartenant à la famille des cactus. D'aspect satiné, il est plus résistant que le jonc de mer, le coco et les autres revêtements végétaux en général. Il supporte bien le passage. Très absorbant, il est par conséquent aussi très fragile face aux tâches. Plus rêche, le coco ou tapis de coco est un revêtement végétal qui provient, comme son nom l'indique de l'écorce de la noix de même nom. Ce type de tapis de coco confère à une pièce une ambiance très rustique. Le coco, tout comme le sisal est très absorbant et il convient donc de ne pas le tâcher car il ne se nettoie pas.
Chambre : apaisantes et saines
Quoi de plus agréable que de s'éveiller et de poser délicatement ses pieds sur un structure douce ? Dans les chambres d'adulte, la moquette, les dalles textiles et le bois se font la part belle dans cet environnement plus cosy. N'oubliez pas, avant de choisir l'un de ces matériaux, de vérifier leurs certifications. Chaque revêtement doit pouvoir répondre à un certain nombre d'exigences formulées par des organismes d'Etat (CSTB, CNDB) : résistance à l'usure, au feu, tolérance aux produits ménagers… Notées sur les emballages ces indications vous donne une bonne idée de la qualité du produit. Le marquage CE, par exemple, vise à prouver que le fabricant répond notamment aux exigences de résistance au feu prévues par la Commission européenne ? Ce marquage est obligatoire pour tous les revêtements de sol. Quand au classement de l'UPEC, il s'agit d'une démarche de certification qui prend en compte l'usage et le trafic local (plus ou moins de passage), le marquage du mobilier sur les sols, la perméabilité, et les questions d'entretien. Le parquet n'est pas concerné par ce classement. Par contre, vous en saurez plus sur votre bois en vous référant aux classes de dureté du bois. Outre les normes et les certifications habituelles, les emballages doivent faire apparaître une classification en quatre catégories, des plus souples au plus résistantes. On parle également d'une prochaine norme de glissance… Quant aux chambres d'enfants, on note un net progrès des sols en PVC, idéaux pour éviter n'importe quel risque d'allergie !

A Lire

Choisir et poser ses sols, par Dennis Jeffries, aux éditions Eyrolles.
Si vous hésitez devant l'offre gigantesque des magasins spécialisés, ce livre vous guidera dans le choix de vos revêtements de sols en vous présentant les caractéristiques et avantages de chaque type : revêtements durs, souples, en bois et textiles. Si vous souhaitez effectuer la pose vous-même, des explications détaillées vous montrent pas à pas comment réaliser la pose de chaque revêtement : préparation du sol, sous-couches, conseils de pose, finitions et traitements. La pose de la plupart des revêtements est à la portée de tous, il suffit d'un peu de méthode et de patience. Les rares revêtements exigeant le savoir-faire d'un professionnel sont signalés en début d'ouvrage.
A chaque pièce son sol
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic