L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Air intérieur : attention aux allergies !

le 6 octobre 2008
Air intérieur - pollution - nettoyer
Air intérieur - pollution - nettoyer © MAP
A l'occasion de la première journée Habitat et Santé organisée la semaine dernière par la société française d'allergologie (SFA), des professionnels de l'environnement intérieur ont fait le point sur l'attitude à adopter chez soi pour réduire les risques d'allergie. Zoom sur ces bonnes pratiques.
Les chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sont sans appel : l'allergie figure au quatrième rang des maladies les plus fréquentes dans le monde, sachant que l'allergie respiratoire serait l'une des premières maladies chroniques des jeunes (la moitié d'entre eux sont touchés). A l'occasion de la première journée Habitat et Santé organisée le 2 octobre par la société française d'allergologie, les professionnels de l'environnement intérieur ont jeté les bases d'une réflexion sur la prévention des maladies liées à notre logement. Et ont donné quelques pistes pour apprendre à assainir son habitation.

Trois sources de pollution intérieure

Le Docteur Suzanne Roux, médecin ORL a ainsi rappelé qu'"en quatorze ans, les médecins ont pu noter un doublement des consultations pour maladies allergiques", ajoutant que "chez certains malades, on a pu prouver la cause allergique : acariens, moisissures, poils d'animaux... tous des allergènes issus de l'environnement intérieur". Aujourd'hui, on a pu déterminer trois sources de pollution de l'air intérieur. Il s'agit des équipements du bâtiment (plomb dans les peintures, formaldéhyde dans certains meubles...), de l'activité humaine (fumer, utiliser certains produits ménagers, bricoler...), ainsi que des appareils à combustion qui libèrent du monoxyde carbone et du dioxyde d'azote.

Les bons gestes

Pour diminuer ces sources de pollution intérieure, plusieurs attitudes sont préconisées au quotidien. Il faut ainsi éviter de cuisiner sans hotte aspirante ou aération et proscrire les produits d'entretien ou sprays à pulvérisation trop large tout comme les insecticides et pesticides ménagers. Et ne pas oublier de mettre des lunettes et des masques de protection lorsque l'on bricole. Mieux vaut aussi ne pas fumer à la maison et éviter d'acheter des meubles en bois agglomérés, contreplaqués, lamellés-collés souvent bourrés de formaldéhydes. Enfin, il est nécessaire d'assurer un renouvellement de l'air régulier et d'entretenir les ventilations, grilles d'aération et VMC de votre logement.
Air intérieur : attention aux allergies !
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic