L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le compostage collectif, mode d'emploi

Par Leslie Cottenceau-Mathurin
,
le 19 avril 2010
Composter lorsque l'on vit en appartement, c'est désormais possible. Depuis quelques mois, ce type de recyclage est testé au pied de quelques immeubles parisiens. Retour en images sur l'expérience menée par une copropriété, dans le XXème arrondissement.
Epluchures de fruits, de légumes, plantes, coquilles d'œuf pilées ou encore thé et café... Habituellement jetés dans la poubelle verte, en ville, ces déchets organiques pourraient bien trouver prochainement leur place dans des boîtes à compost, au pied des immeubles. Après plusieurs mois d'expérimentation, notamment dans le XXème arrondissement de la capitale, la mairie de Paris a décidé de lancer un appel à candidatures auprès de tous les Parisiens pour élargir ce mode de recyclage. Attention, il y a une condition à remplir impérativement : bénéficier d'un espace de quelques mètres carrés en pleine terre et non occupé, à proximité du bâtiment.

70 kg de déchets en moins

Recycler sur place les déchets organiques plutôt que de les jeter à la poubelle. L'idée lancée par la présidente de l'amicale des locataires d'un immeuble du XXème arrondissement parisien, Sarah Feuillette, s'est rapidement concrétisée par l'achat de deux poubelles à compost : "J'ai déposé une lettre explicative dans chaque boîte aux lettres. Si quelques habitants ont fait preuve de curiosité, aucun ne s'est opposé à ce projet", assure-t-elle.
Cette initiative a rapidement séduit la municipalité, dont l'adjoint au maire chargé de la propreté et du traitement des déchets, François Dagnaud : "Ce type de dispositif va certainement permettre de réduire encore davantage le tour de taille des poubelles. Déjà passé de 371 kg par an et par habitant en 2005 à 357 kg en 2008, le poids des déchets pourrait à nouveau s'alléger, mais cette fois, de 50 à 70 kg par an", explique-t-il.

Du terreau pour les plantes

Le principe est simple : aidés par un guide de compostage, les habitants qui ont accepté de jouer le jeu jettent les déchets organiques chez eux, dans un "bio-seau" en plastique distribué par la mairie de Paris. Ensuite, ils descendent ces déchets et les vident dans l'une des deux poubelles de compost : "Cette action peut être limitée à une seule fois par semaine, explique Sarah Feuillette, car le seau garantit des odeurs dans l'appartement".
Si l'action est pour l'instant purement éco-citoyenne, elle devrait bientôt devenir utile aux jardiniers en herbe : "D'ici un peu moins d'un an, le compost transformé en terreau pourra être utilisé par tous les habitants de l'immeuble sur les terrasses ou les balcons, pour les plantes". Un véritable retour à la terre !
Pour avoir un aperçu de l'utilisation des poubelles à compost, cliquez sur suivant.
Pour installer un compost collectif dans votre immeuble : www.environnement.paris.fr
Le compostage collectif, mode d'emploi

Boîtes à compost

Boîtes à compost - compost
Boîtes à compost - compost © L C-M
La présidente de l'amicale des locataires d'un immeuble du XXème arrondissement parisien, Sarah Feuillette, a eu l'idée de proposer aux autres habitants le recyclage des déchets organiques par compostage. Après avoir déposé une lettre explicative dans chaque boîte aux lettres, elle a fait acheter à la copropriété deux poubelles à compost.
Boîtes à compost

Déchets non compostables

Déchets non compostables - compost
Déchets non compostables - compost © L C-M
Sur les poubelles à compost, une pancarte rappelle les gestes élémentaires et les déchets à composter. La viande, le pain ou encore le fromage sont à proscrire car ces aliments peuvent attirer des animaux (oiseaux, chats, etc.). Les agrumes doivent aussi être évités.
Déchets non compostables

Le compost - Le compostage collectif, mode d'emploi

Le compost - compost
Le compost - compost © L C-M
Chacun des bacs de 300 litres est rempli de compost et de matière sèche.
Le compost - Le compostage collectif, mode d'emploi

Le "bio-seau"

Le "bio-seau" - compost
Le "bio-seau" - compost © L C-M
Aidés par un guide de compostage, les habitants qui ont accepté de jouer le jeu jettent les déchets organiques chez eux, dans un "bio-seau" vert en plastique, distribué par la mairie de Paris.
Le "bio-seau"

Traitement des déchets

Traitement des déchets - compost
Traitement des déchets - compost © L C-M
Une à deux fois par semaine, les déchets du "bio-seau" sont vidés dans l'une des deux poubelles de compost.
Traitement des déchets

Déchets compostables - Le compostage collectif, mode d'emploi

Déchets compostables - compost
Déchets compostables - compost © L C-M
Epluchures de fruits, de légumes, plantes, coquilles d'œuf pilées ou encore thé, café et même du journal en petite quantité peuvent être compostés.
Déchets compostables - Le compostage collectif, mode d'emploi

Mélanger - Le compostage collectif, mode d'emploi

Mélanger - compost
Mélanger - compost © L C-M
Un mélangeur rangé à proximité de ces poubelles sert à aérer le compost. L'air est essentiel dans le processus de compostage. Certains estiment qu'il devrait occuper au moins 50% du volume dans chaque boîte.
Mélanger - Le compostage collectif, mode d'emploi

Matière sèche - Le compostage collectif, mode d'emploi

Matière sèche - compost
Matière sèche - compost © L C-M
De la matière sèche est ensuite ajoutée en quantité à peu près semblable au volume de déchets qui vient d'être jetée.
Matière sèche - Le compostage collectif, mode d'emploi

Matière sèche - Le compostage collectif, mode d'emploi

Matière sèche - compost
Matière sèche - compost © L C-M
La matière sèche est conservée à proximité des poubelles de compost.
Matière sèche - Le compostage collectif, mode d'emploi

Boîte à compost

Boîte à compost - compost
Boîte à compost - compost © L C-M
Une fois les déchets déposés, la boîte peut être refermée. Les moucherons restent à l'intérieur.
Boîte à compost

Boîte en plastique

Boîte en plastique - compost
Boîte en plastique - compost © L C-M
Suite à cette expérience réalisée dans le XXème arrondissement de la capitale, la mairie de Paris lance un projet de compostage collectif. Cette fois-ci, la municipalité fournira des bacs à compost en plastique.
Boîte en plastique

Protagonistes - Le compostage collectif, mode d'emploi

Protagonistes - compost
Protagonistes - compost © L C-M
A l'origine de ces boîtes à compost : Sarah Feuillette, la présidente de l'amicale des locataires. A ses côtés, l'adjoint au maire chargé de la propreté et du traitement des déchets, François Dagnaud.
Protagonistes - Le compostage collectif, mode d'emploi
Nous vous recommandons

Des chambres d'hôte dignes d'un hôtel de luxe, et à l'empreinte environnementale réduite, pensées pour offrir un confort optimal.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic