L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une éolienne dans mon jardin

Par Céline Chahi
,
le 1 décembre 2008
Il vient de créer l'événement dans son petit hameau de la Seine et Marne. Jean-Pierre, 30 ans, a terminé il y a quinze jours de monter seul une éolienne dans son jardin. L'installation couvre désormais tous ses besoins en électricité. Retour sur les grandes étapes de son projet.
Avant même d'avoir terminé la construction de sa maison, Jean-Pierre l'imaginait déjà, "sa belle éolienne", trônant au fond de son jardin. Un emplacement légèrement surélevé, face aux vents dominants et à bonne distance de la maison lui avait même été réservé de longue date. Le rêve a mis du temps à se concrétiser mais, depuis le début du mois de novembre, elle se dresse fièrement devant lui du haut de ses onze mètres. Une grande satisfaction pour Jean-Pierre qui s'est personnellement engagé dans toutes les étapes du projet, depuis le choix du matériel jusqu'à l'assemblage du mât, en passant par la réalisation des fondations. "J'ai construit ma maison de A à Z, plaisante-t-il. Ce ne sont pas quelques boulons et quelques mètres cube de béton qui vont me faire peur".

De Shanghai à Nemours

Sa réussite ne doit rien au hasard puisque Jean-Pierre a passé plus d'un an à préparer l'arrivée de cette éolienne. Au programme : prise de renseignements, inscription sur des forums Internet, comparaison entre les offres de plusieurs revendeurs, calcul de sa consommation annuelle en électricité, consultation du Plan Local d'Urbanisme (PLU), enquête de voisinage... Mais ce n'est pas tout ! Afin d'étudier les vents, il s'est également équipé d'une station-météo. Directement reliée à son ordinateur, l'appareil lui a non seulement permis d'obtenir la certitude que le site était "apte à recevoir une telle installation", mais aussi de choisir l'éolienne la plus adaptée aux conditions climatiques. Jean-Pierre a finalement opté pour un modèle de 10 Kw pouvant produire 25.000 Kwh/an, une puissance estimée "largement suffisante" pour couvrir les besoins en électricité de tous les occupants de la maison. Une éolienne aux mensurations généreuses - huit mètres de diamètre pour 11,85 mètres de haut - mais dont l'installation n'a nécessité aucune autorisation administrative. Pour se la procurer au meilleur tarif, Jean-Pierre l'a commandée directement auprès d'un fabricant chinois installé à Shanghai. Après quatre semaines de bateau, elle a été livrée à son domicile de Nemours - Seine et Marne - en pièces détachées. De "sacrés morceaux" aux dires de Jean-Pierre : trois pales en fibres de verre de 42 kg chacune, un mât conique autoporteur en trois parties dont une qu'il a d'ailleurs dû aller chercher au Havre, un générateur de 500 kg...
Une éolienne dans mon jardin
Une éolienne dans mon jardin © DR
 
Un jeu de Légo
Ne restait plus qu'à l'assembler et à l'installer. En tant que technicien dans l'aéronautique, Jean-Pierre n'a pas rencontré de difficulté particulière dans la mise en oeuvre. Première étape : les fondations. "Elles dépendent de la taille et de la hauteur de l'éolienne, précise-t-il. Les miennes devaient faire 8 m3, ce qui représente 16,5 tonnes de béton à couler". Après avoir établi la connexion électrique entre son installation et sa maison, Jean-Pierre s'est attelé au montage. Si une partie des éléments a pu être assemblée au sol, le reste n'a pu l'être que dans les airs avec, pour l'étape finale, l'intervention d'un grutier. "Ce travail n'avait rien de compliqué, il suffisait de serrer des boulons, commente l'auto-constructeur. Cela ressemble à un jeu Légo géant".
L'éolienne a pu être mise en marche dès la libération des pales. Jean-Pierre précise qu'avec un volume sonore maximum de 38 décibels, elle n'engendre aucune gêne pour le voisinage. Son principe de fonctionnement est simple : lorsqu'il y a du vent, elle charge des batteries qui sont reliées à un onduleur, lequel convertit le courant continu en courant alternatif pour alimenter la maison. "Nous sommes désormais complètement autonomes mais cela n'a rien changé au quotidien, insiste Jean-Pierre. Tous nos équipements fonctionnent comme avant, sans la moindre coupure. Pour l'éclairage, il n'y a d'ailleurs pas de différence au niveau de l'intensité". En cas d'absence de vent, le basculement sur le réseau EDF se fait automatiquement. Au final, en décidant de tout faire lui-même, Jean-Pierre est parvenu à réaliser d'importantes économies : tout compris, le dispositif ne lui a coûté que 16.000 euros au lieu du double. Un investissement qu'il espère voir rentabilisé en sept à huit ans.
Pour découvrir en images les différentes étapes du chantier de Jean-Pierre, cliquez sur suivant.
Une éolienne dans mon jardin

Livraison - Une éolienne dans mon jardin

une éolienne dans son jardin
une éolienne dans son jardin © DR
Pour réaliser des économies, Jean-Pierre a passé commande directement auprès d'un fabricant chinois. Après un voyage de quatre jours en bateau, l'éolienne est arrivée à son domicile en pièces détachées.
Livraison - Une éolienne dans mon jardin

Les pales - Une éolienne dans mon jardin

Les pales - Une éolienne dans son jardin
Les pales - Une éolienne dans son jardin © DR
L'éolienne de Jean-Pierre est constituée de trois pales en fibres de verre. Elles pèsent 42 kg et mesurent 3,95 mètres chacune. "J'y ai passé du papier de verre et une couche de peinture déperlante blanche afin d'éviter l'accumulation de glace en hiver qui pourrait être dangereuse", précise-t-il.
Les pales - Une éolienne dans mon jardin

Les fondations 1/2 - Une éolienne dans mon jardin

Une éolienne dans mon jardin
Une éolienne dans mon jardin © DR
Pour cette étape, Jean-Pierre a dû faire appel à un terrassier pour creuser. Aidé de sa femme, il s'est ensuite chargé de couler le béton. Pour combler le trou de 8 m3, 16,5 tonnes ont été nécessaires.
Les fondations 1/2 - Une éolienne dans mon jardin

Les fondations 2/2 - Une éolienne dans mon jardin

Les fondations 2/2 - Une éolienne dans mon jardin
Les fondations 2/2 - Une éolienne dans mon jardin © DR
"Les fondations dépendent de la taille de l'éolienne ainsi que de sa hauteur", indique Jean-Pierre avant de poursuivre : "leur dimension peut varier de 1 m3 à 400 m3".
Les fondations 2/2 - Une éolienne dans mon jardin

Assemblage mât - Une éolienne dans mon jardin

Assemblage mât - Une éolienne dans mon jardin
Assemblage mât - Une éolienne dans mon jardin © DR
Une partie des éléments a pu être assemblée au sol. Le mât qui est conique autoporteur, se compose de trois parties distinctes. Son poids total est de 1.300 kg.
Assemblage mât - Une éolienne dans mon jardin

Montage pales 1/2 - Une éolienne dans mon jardin

Montage pales 1/2 - Une éolienne dans mon jardin
Montage pales 1/2 - Une éolienne dans mon jardin © DR
Pour le mât comme pour les pales, à chaque jonction se trouvent des boulons qu'il faut serrer. "J'ai utilisé un torquemetre pour le serrage des vis de fixation comme indiqué sur la notice chinoise fournie par le fabricant", indique Jean-Pierre.
Montage pales 1/2 - Une éolienne dans mon jardin

Montage pales 2/2 - Une éolienne dans mon jardin

Montage pales 2/2 - Une éolienne dans mon jardin
Montage pales 2/2 - Une éolienne dans mon jardin © DR
Jean-Pierre compare l'assemblage d'une éolienne "à un jeu de Légo géant".
Montage pales 2/2 - Une éolienne dans mon jardin

Générateur - Une éolienne dans mon jardin

Générateur - Une éolienne dans mon jardin
Générateur - Une éolienne dans mon jardin © DR
L'éolienne abrite un générateur qui transforme l'énergie mécanique du vent en énergie électrique.
Générateur - Une éolienne dans mon jardin

Mise en place

Mise en place - Une éolienne dans mon jardin
Mise en place - Une éolienne dans mon jardin © DR
L'étape finale de l'assemblage a nécessité l'intervention d'un grutier.
Mise en place

Mise en place

Mise en place - Une éolienne dans mon jardin
Mise en place - Une éolienne dans mon jardin © DR
Mise en place

Mise en place

Mise en place - Une éolienne dans mon jardin
Mise en place - Une éolienne dans mon jardin © DR
Mise en place

Travail délicat - Une éolienne dans mon jardin

Travail délicat - Une éolienne dans mon jardin
Travail délicat - Une éolienne dans mon jardin © DR
L'éolienne mesurant plus de 11 mètres, l'essentiel du travail de Jean-Pierre s'est déroulé dans les airs.
Travail délicat - Une éolienne dans mon jardin

Eolienne - Une éolienne dans mon jardin

Eolienne - Une éolienne dans mon jardin
Eolienne - Une éolienne dans mon jardin © DR
Grâce à son éolienne, Jean-Pierre parvient à couvrir tous ses besoins en électricité. L'installation peut fournir jusqu'à 25.000 kWh/an alors que la consommation de la famille est estimée à 14.000 kWh/an.
Eolienne - Une éolienne dans mon jardin

Contrôleur et onduleur

Contrôleur et onduleur - Une éolienne dans mon jardin
Contrôleur et onduleur - Une éolienne dans mon jardin © DR
Comme son nom l'indique, le contrôleur (à gauche) contrôle la puisssance de l'éolienne. Il gère aussi son positionnement grâce à un servomoteur de poistionnement intégré.
L'onduleur (à droite) transforme le courant continu en courant alternatif. Il est directement connecté au disjoncteur principal de la maison.
Contrôleur et onduleur

Batterie - Une éolienne dans mon jardin

Batterie - Une éolienne dans mon jardin
Batterie - Une éolienne dans mon jardin © DR
Batterie - Une éolienne dans mon jardin
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic