L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison construite en bois et paille

Par Yasmina Bennaceur
,
le 1 décembre 2011
Comme beaucoup de gens, la conscience écologique de François Delahaie a mûri doucement mais sûrement. Dès lors qu'elle fût acquise, l'ancien ingénieur ne pouvait concevoir la construction de sa maison sans en tenir compte et mettre lui-même la main à la pâte. Reportage.
"A un moment donné, j'ai voulu me réorienter professionnellement et je me suis dit pourquoi pas dans dans l'écologie", explique François Delahaie. Quand cet ex-ingénieur dans la logistique industrielle s'est posé cette question, en 2006, il vivait encore à Lyon, en Rhône-Alpes. "J'étais bricoleur, et encore, à peine", raconte-t-il. Il décide alors d'effectuer un BTS système constructif bois en Haute-Marne et s'installe, au terme de sa formation, avec sa femme et ses enfants à Trélissac, en Dordogne "un département où les filières de constructions écologiques sont assez développées", précise-t-il.
Là-bas, le diplôme en poche, le converti travaille durant trois ans dans une entreprise de construction de maisons à ossature bois. C'est à ce moment-là, qu'il décide avec son épouse, de réaliser son propre projet de construction écologique. Après avoir trouvé un terrain compatible avec leur souhait d'habitat climatique, ils se lancent dans l'aventure en février 2009. Dès lors, François Delahaie consacre chaque soir, week-end, et journée de libre à la réalisation de sa maison, parallèlement à son travail. "Pour moi, c'était important de mettre la main à la pâte pour me rendre compte de ce qu'est une maison écologique et bioclimatique", confie le constructeur novice. La maison est bâtie en l'espace d'un an et demi avec l'aide de la famille et d'amis, 2.700 heures de travail ont été nécessaires aux propriétaires pour concrétiser leur rêve.
La suite de l'article en page suivante
Une maison construite en bois et paille

Matériaux naturels - Une maison construite en bois et paille

Matériaux naturels - paille
Matériaux naturels - paille
Pour être en harmonie avec la notion d'habitat écologique, la réalisation de la maison de 150 m2 a nécessité quelques impératifs tels que l'utilisation de matériaux naturels et locaux. Le bois de la structure, du douglas, est en partie issu des forêts du Limousin. La terre ayant servi à la préparation des torchis pour les murs, provient, elle, directement du terrain des propriétaires et d'une briqueterie située dans la région.
Du bois en ossature et de la paille en guise de murs
Le terrain de 2.150 m2 étant en pente (13 -14%), la maison dispose d'un sous-sol en parpaings posé sur une dalle béton. Pour le reste de la structure, François Delahaie a lui-même assemblé en atelier les panneaux en bois de l'ossature et la charpente. Deux jours ont suffi à élever tous les éléments à l'aide d'un camion-grue.
Outre le bois, la paille fait aussi partie des principaux matériaux constructifs de la maison. En tout, quatorze tonnes, soit huit cents bottes, ont été utilisées pour la réalisation des murs, d'une épaisseur de plus de 50 cm. Pour éviter tout problème d'humidité, François Delahaie a consacré deux semaines à leur préparation, durant l'été. "Nous avons mélangé la terre du terrain, très argileuse, à du sable et de la paille", dépeint-il. Et d'ajouter : "J'avais participé à un stage sur la réalisation de torchis, mais au final, j'ai fait beaucoup de tests sur place pour obtenir la bonne consistance".
La finition intérieure des parois a demandé plusieurs applications. La première a consisté à projeter une barbotine d'argile. Dans un deuxième temps, une couche d'accroche -mélange de terre et de paille- a été appliquée pour rendre la surface plus plane. Pour finir, une couche de finition à l'argile est venue parfaire le tout.
La suite en pages suivantes
Matériaux naturels - Une maison construite en bois et paille

Construction solidaire - Une maison construite en bois et paille

Construction solidaire - paille
Construction solidaire - paille
Durant tout le chantier, trois à quatre personnes se sont relayées en permanence pour faire avancer la construction. La couverture, des tuiles en terre cuite achetées dans la région, a été réalisée à la fin de l'été, en deux heures seulement tandis que les menuiseries ont été posées à l'automne. Résultat : la maison était hors d'eau, hors d'air à la mi-novembre. Pour isoler le bâti de l'extérieur, François Delahaie a opté pour un bardage brut de sciage à l'étage et constitué de planches de douglas non rabotées achetées dans les alentours.

Une construction bioclimatique

La disposition des pièces de la maison répond aux codes d'une construction bioclimatique. Ainsi, au rez-de-chaussée, le bureau, la cuisine ouverte et le séjour sont orientés plein sud tandis que les pièces techniques telles que la buanderie, les WC et la salle-de-bains sont exposées au nord. Le niveau dispose également d'une chambre dont la fenêtre est exposée nord-est. Au sol, un carrelage en grès cérame imitation ardoise contenant 40% de matériaux recyclés, tranche avec la clarté des murs, peints en écru. Dehors, une terrasse en douglas se prolonge sur tout le côté sud, du séjour-cuisine à l'entrée. A l'étage, où une mezzanine dessert trois autres chambres et une salle-de-bains, le propriétaire a choisi un parquet en châtaignier.
Mais François Delahaie n'en est pas resté là. Il a poussé sa démarche écologique jusqu'au bout. Pour l'eau chaude, un équipement solaire en thermosiphon fonctionnant sans pompe a été installé.
La ventilation de la maison est assurée par une VMC double flux, celle-ci permet tantôt de réchauffer l'air neuf introduit dans le logement, tantôt de le rafraîchir. La maison affiche une température de 16° sans chauffage, un petit poêle à bois de 9kW apporte un complément de chaleur.
Côté sanitaires, le terrain ne dispose ni de tout-à-l'égout, ni de fosse septique, la maison est équipée de toilettes sèches et d'un bassin d'assainissement sur lequel des végétaux aquatiques ont été plantés. Les eaux "grises" sont traitées par phytoépuration : les micro-organismes des plantes neutralisent la saleté. En plus d'épurer naturellement les eaux usées, François Delahaie économise l'eau grâce une cuve de récupération des eaux de pluie en polyéthylène d'une capacité de 5.000 litres et enterrée dans le jardin, un branchement a également été prévu pour le lave-linge.
Force est de constater qu'en construisant lui-même sa maison écologique, François Delahaie démontre qu'il a parfaitement réussi sa reconversion ! Après ce premier chantier, il vient de créer son propre bureau d'étude : "Equation Bois", à Trélissac où il propose de la maîtrise d'œuvre sur la construction écologique ainsi qu'un accompagnement des professionnels ou des particuliers qui souhaitent auto-construire leur maison.
Fiche technique
Maître d'ouvrage, maître d'oeuvre et bureau d'étude : François Delahaie
Entrepreneurs : Entreprise Berges François pour la maçonnerie
Coût hors terrain : 107.000 euros + 2700 heures de travail en auto-construction
Durée du chantier : février 2009 à octobre 2010
Retrouvez toutes les étapes du chantier en pages suivantes.
Construction solidaire - Une maison construite en bois et paille

Sous-sol en parpaings

Sous-sol en parpaings - paille
Sous-sol en parpaings - paille
La maison, dispose d'un sous-sol qui repose sur une dalle béton. En dessous du plancher du rez-de-chaussée, François Delahaie a rempli un caisson de ouate de cellulose sur lequel vient se loger un panneau type OSB. Vient ensuite le carrelage.
Sous-sol en parpaings

Ossature bois - Une maison construite en bois et paille

Ossature bois - paille
Ossature bois - paille
Le bois de la structure, du douglas, est en partie issu des forêts du Limousin.
Ossature bois - Une maison construite en bois et paille

Terre crue et paille

Terre crue et paille - paille
Terre crue et paille - paille
"Si c'était à refaire, j'aurais prévu de mettre davantage de terre crue à l'intérieur, pour le mur de refend à l'étage, afin d'avoir un confort thermique optimal", précise le propriétaire.
Terre crue et paille

Bottes de pailles pour les murs

Bottes de pailles pour les murs - paille
Bottes de pailles pour les murs - paille
En tout, quatorze tonnes, soit huit cents bottes, ont été utilisées pour la réalisation des murs, d'une épaisseur de plus de 50 cm.
Bottes de pailles pour les murs

Torchis - Une maison construite en bois et paille

Torchis  - paille
Torchis - paille
Tous les murs en torchis ont été faits en deux semaines, durant l'été.
Torchis - Une maison construite en bois et paille

Des tuiles en terre cuite

Des tuiles en terre cuite - paille
Des tuiles en terre cuite - paille
La pose de la couverture nécessitait environ sept palettes, soit environ 2000 tuiles.
Des tuiles en terre cuite

Hors d'air - hors d'eau

Hors d'air - hors d'eau - paille
Hors d'air - hors d'eau - paille
A la mi-novembre, la maison était hors d'air, hors d'eau. Les travaux à l'intérieur pouvaient commencer.
Hors d'air - hors d'eau

Isolation naturelle - Une maison construite en bois et paille

Isolation naturelle - paille
Isolation naturelle - paille
Le papier kraft sert de frein vapeur du côté intérieur. L'isolant est du côté extérieur (paille ou laine de chanvre).
Isolation naturelle - Une maison construite en bois et paille

Ouate de cellulose

Ouate de cellulose - paille
Ouate de cellulose - paille
La ouate de cellulose est étalée avant d'être recouverte d'un panneau type OSB.
Ouate de cellulose

Cloisons intérieures - Une maison construite en bois et paille

Cloisons intérieures - paille
Cloisons intérieures - paille
Après la pose de l'ossature, des plaques de plâtre sont posées en guise de cloisons. Toutes les gaines (électriques ou de plomberie)sont installées.
Cloisons intérieures - Une maison construite en bois et paille

Rondeurs des murs en paille

Rondeurs des murs en paille - paille
Rondeurs des murs en paille - paille
Dans le cas de murs en torchis, la surface n'est jamais totalement plane, "c'est ce qui fait son charme. De plus cela permet de faire des formes arrondies comme pour l'encadrement des fenêtres par exemple", commente François Delahaie.
Rondeurs des murs en paille

Une terrasse, où que l'on soit

Une terrasse, où que l'on soit - paille
Une terrasse, où que l'on soit - paille
La terrasse en douglas longe toutes les pièces de la maison exposées au sud.
Une terrasse, où que l'on soit

Côté nord - Une maison construite en bois et paille

Côté nord - paille
Côté nord - paille
Pour répondre aux codes de la maison dite bioclimatique, les pièces techniques (salle-de-bains, buanderie, WC...) sont exposées au nord.
Côté nord - Une maison construite en bois et paille

Matériaux naturels - Une maison construite en bois et paille

Matériaux naturels - paille
Matériaux naturels - paille
Une maison écologique implique un respect de l'environnement dans les choix des matériaux. François Delahaie a acheté son bois dans la région.
Matériaux naturels - Une maison construite en bois et paille

Confort thermique - Une maison construite en bois et paille

Confort thermique - paille
Confort thermique - paille
L'utilisation de la paille et du bois comme système constructif offre aux occupants un confort qu'ils apprécient, été comme hiver.
Confort thermique - Une maison construite en bois et paille

Poêle à bois

Poêle à bois - paille
Poêle à bois - paille
Les propriétaires ont installé un petit poêle à bois, suffisant pour rechauffer la maison déjà bien isolée.
Poêle à bois

La phytoépuration - Une maison construite en bois et paille

La phytoépuration - paille
La phytoépuration - paille
Pour être en accord avec ses convictions écologiques, François Delahaie a opté pour un bassin composé de plantes aquatiques. Leur micro-organismes neutralisent traitent les eaux grises.
La phytoépuration - Une maison construite en bois et paille

Une maison respectueuse de l'environnement

Une maison respectueuse de l'environnement - paille
Une maison respectueuse de l'environnement - paille
Après s'être formé dans les systèmes constructifs écologiques, François Delahaie a voulu construire lui-même sa maison. Il propose désormais ses services au sein de son bureau d'étude : "Equation Bois".
Une maison respectueuse de l'environnement
Nous vous recommandons

Laissez vous séduire par une habitation domotique tout confort. Volets, lumières et chauffage, tout est contrôlable à distance.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic