L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La lumière naturelle, atout d'une rénovation réussie : 15 exemples

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
Mis à jour le 14 novembre 2018
La lumière naturelle est l'atout majeur pour un bien immobilier. De nombreuses rénovations lourdes ont pour objectif d'apporter plus de lumière dans les pièces, grâce à des baies vitrées, des puits de lumière ou des vérandas. Découvrez dix exemples de transformations réussies.
L'essentiel dans une pièce ? La lumière naturelle, selon 54% des Français interrogés. Synonyme de chaleur, de bien-être et de bonne humeur, elle est un atout majeur lors de l'achat et de la vente d'un bien.
Et, à l'inverse, son absence peut être un véritable frein. Lorsque les architectes et architectes d'intérieur interviennent sur un logement pour le rénover, leur diagnostic est souvent le même : les espaces sont mal agencés et les pièces, beaucoup trop sombres. A eux, ensuite, le défi de ramener suffisamment de lumière pour redonner aux lieux une chaleur et un confort indispensables.
Décloisonnement, puits de lumière, baies vitrées XXL, fenêtres de toit ou lucarnes habillement positionnées, les maîtres d'œuvre redoublent d'imagination pour concocter les solutions adéquates aux problèmes de manque de lumière naturelle.
Si vous aussi, vous rêvez de plus d'éclairage naturel dans votre maison, découvrez (ou redécouvrez) quinze réalisations réussies, répondant à dix problématiques aussi différentes les unes que les autres. A découvrir !
La lumière naturelle, atout d'une rénovation réussie : 15 exemples

Une verrière pour éclairer une chambre bleue

Le bleu de la chambre monte pour agrandir la pièce
Le bleu de la chambre monte pour agrandir la pièce © Shoootin
Comment apporter de la lumière naturelle dans une pièce aveugle, créée par un cloisonnement nécessaire dans un petit espace ? En installant une verrière, bien sûr. Cet aménagement est un atout choc pour les studios ou espaces réduits dans lesquels on souhaite absolument installer un coin nuit fermé, par exemple.
Ici, le choix de la couleur égaye l'appartement. La verrière de mi-hauteur est la solution adéquate, à mi-chemin entre intimité et lumière.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Une verrière pour éclairer une chambre bleue

Voir sans être vu dans une Maison plissée

Vue de la salle à manger de la Maison plissée
Vue de la salle à manger de la Maison plissée © Daniel Moulinet
Pour pouvoir profiter de la lumière naturelle sans être visible par les voisins un peu trop près, cette maison parisienne s'est enveloppée d'un manteau en maille de métal. Comme un rideau unique en son genre qui protège des regards, mais pas du soleil !
Aux derniers étages, un vide sur séjour permet de faire profiter le salon d'encore plus de lumière du jour. Petit plus : le bandeau de verre en haut de la cuisine, comme une énième source d'éclairage naturel, finalise cette splendide maison.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Voir sans être vu dans une Maison plissée

Une serre pour éclairer une maison rénovée

La White House
La White House © Arthur Péquin
Cette maison très banale et en bien mauvais état a subi une rénovation de fond en comble et le résultat est plutôt bluffant.
Ici, on transcende le concept de puits de lumière en créant une véritable serre qui illumine le coeur de la maison sur plusieurs niveaux. Une manière de faire entre le soleil dans chaque pièce et chaque niveau de l'habitation rénovée.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Une serre pour éclairer une maison rénovée

Un escalier comme un puits de lumière

Un escalier puits de lumière
Un escalier puits de lumière © Jerome Ricolleau
Une banale maison de 50 m2 construite sur une pente est aujourd'hui une belle bâtisse rénovée et agrandie. Avec, pour fil conducteur, l'apport de lumière naturelle dans les moindres recoins de la construction.
Y compris... dans l'escalier. Une grande menuiserie est devenue la source d'éclairage naturel dans ce lieu de passage, qui s'affranchit ainsi de son rôle classique pour devenir aussi une bibliothèque !
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Un escalier comme un puits de lumière

Un puits de lumière pour une cuisine en zinc

Un puits de lumière dans une cuisine ultra moderne
Un puits de lumière dans une cuisine ultra moderne © Lisa Petrole
Pour rénover cette maison victorienne traditionnel, on a utilisé le zinc. Matériau qui s'immisce également à l'intérieur de la bâtisse, jusque dans la cuisine qu'il habille presque intégralement.
Loin des ouvertures, la pièce ouverte bénéficie toutefois de lumière naturelle grâce à un surprenant puits de lumière qui travers 3 étages ! De quoi éclairer l'îlot central et permettre aux occupants de cuisiner tranquillement.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Un puits de lumière pour une cuisine en zinc

Un oeil-de-boeuf et un puits de lumière pour une maison de ville surélevée

Rénovation d'une maison de ville
Rénovation d'une maison de ville © Alexandre Mermillod
Coincée entre deux bâtiments, cette maison de ville a subi une rénovation intégrale et une surélévation. L'occasion, pour l'architecte Marc Nicolas, de créer des sources de lumière naturelle, qui manquaient atrocement à l'habitation.
Il a entièrement repensé les ouvertures, astucieusement positionné un oeil-de-boeuf sur la façade, une grande baie vitrée donnant sur le jardin, un puits de lumière au-dessus du salon, et plusieurs baies en hauteur, qui apportent de la lumière en tout point de la maison.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Un oeil-de-boeuf et un puits de lumière pour une maison de ville surélevée

Une surélévation lumineuse pour un pavillon francilien

Surélévation d'un pavillon francilien
Surélévation d'un pavillon francilien © Agence Demont Reynaud PPIL
Pour agrandir ce pavillon d'Île-de-France, les architectes Sébastien Demont et Hortense Reynaud ont opté pour la surélévation et l'aménagement des combles.
La surface, très importante, a bénéficié de nombreuses ouvertures : fenêtres de toit, baies vitrées, et même un puits de lumière dans la salle de bains. A l'intérieur, les verrières remplacent certaines cloisons, et un miroir, la crédence de la cuisine.
Tout a été pensé pour ne pas faire obstacle à la lumière naturelle, y compris la couleur immaculée des murs.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Une surélévation lumineuse pour un pavillon francilien

Des puits de lumière et des verrières pour une imprimerie devenue loft

Des puits de lumière et des verrières pour une imprimerie devenue loft - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Des puits de lumière et des verrières pour une imprimerie devenue loft - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
Très tendance, la transformation d'un bâtiment industriel en logement n'est pas sans difficulté. Cette imprimerie ne présentait que trois ouvertures, ce qui en aurait fait un loft bien sombre.
Roger Elbaz, l'architecte chargé du projet, a combiné les solutions pour apporter la lumière naturelle en tout point de l'appartement : décloisonnement, agencement en fonction des sources de lumière, verrières intérieurs, etc. Le résultat est lumineux, chaleureux, avec une touche de style industriel.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Des puits de lumière et des verrières pour une imprimerie devenue loft

Des cloisons mobiles pour un duplex traversant

Duplex à La Corogne par CastroFerro Architectes
Duplex à La Corogne par CastroFerro Architectes © Hector Santos-Diez
L'appartement traversant est peut-être la construction la plus difficile à remettre en lumière. Dans le cas de ce duplex, très long et ouvert seulement aux deux extrémités, le défi a été relevé par les architectes María Ferro et Jordi Castro.
Le duo a installé des portes en verre, et créé des cloisons mobiles qui permettent, tantôt de profiter de la lumière venue des chambres, tantôt de rendre plus intimes les lieux de vie.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Des cloisons mobiles pour un duplex traversant

Une véranda avec puits de lumière pour une maison bretonne

Véranda Extens'K
Véranda Extens'K © Vérancial - Xavier Boymond
Pour agrandir cette maison bretonne typique, impossible d'envisager la surélévation. Comment, alors, oser une extension sans risquer d'assombrir la pièce principale ?
Les propriétaires ont opté pour une véranda Vérancial à toiture plate, modèle Extens'K. Outre les baies vitrées sur trois côtés, un puits de lumière situé au-dessus de la pièce apporte un supplément de lumière naturelle.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Une véranda avec puits de lumière pour une maison bretonne

Un grand couloir transversale pour un appartement montpelliérain

Rénovation d'un apprtement des années 1940 à Montpellier
Rénovation d'un apprtement des années 1940 à Montpellier © RB photographies
En ville, les appartements atypiques - souvent constitués de plusieurs lots réunis - sont monnaie courante. Dans le cas de ce bien situé à Montpellier, les architectes Lionel Le Pavec et Julien Brengues ont dû composer avec une forme pour le moins originale... et un manque cruel d'accès aux fenêtres !
Le duo a agencé l'appartement autour d'un couloir fonctionnel qui permet de distribuer la lumière naturelle, provenant d'une grande fenêtre, à tous les espaces. Dans un esprit loft, puisque les portes ont été supprimées.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Un grand couloir transversale pour un appartement montpelliérain

Des ouvertures optimisées pour un appartement haussmannien

Appartement parisien lumineux autour du bois
Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
Dans les appartements haussmanniens typiques, la circulation n'est pas toujours simple, et les espaces, trop souvent cloisonnés à l'excès.
Les architectes Rosa Naudin et Vivien Séevagen ont choisi de décloisonner ce bien pour faciliter la circulation des personnes... et de la lumière ! Une démarche qui leur a offert la surprise de découvrir une charpente en bois en bel état.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Des ouvertures optimisées pour un appartement haussmannien

Une baie vitrée et du blanc pour un atelier devenu appartement

Un 70m2 immaculé dans un ancien atelier industriel rénové
Un 70m2 immaculé dans un ancien atelier industriel rénové © Régis Botta - Architectures / Luc Boegly
Lorsque les lieux sont vides, tout est à construire... en conservant au mieux les apports de lumière naturelle.
Dans cet ancien atelier transformé en habitation, l'architecte Régis Botta a utilisé de manière optimale les baies vitrées, la verrière en toiture et les volumes pour apporter de la clarté à l'appartement. Le blanc, omniprésent, renforce cette luminosité.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Une baie vitrée et du blanc pour un atelier devenu appartement

Une baie et une cour vitrées pour un café devenu atelier

Un café traditionnel transformé en bureau et logement privé
Un café traditionnel transformé en bureau et logement privé © David COUSIN-MARSY
Transformer un commerce en logement n'est pas chose aisée. Cet ancien café a, pour sa part, laissé place à un logement et un atelier pour un couple de graphistes.
Ici, une difficulté supplémentaire était le manque de luminosité du commerce d'origine, et la nécessité pour les propriétaires de créer un lieu de travail très lumineux.
L'architecte Marc Nicolas a opté pour une grande baie vitrée donnant sur l'extérieur, et une cour vitrée au coeur de la maison.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Une baie et une cour vitrées pour un café devenu atelier

Un décloisonnement radical pour un appartement parisien mal agencé

Un appartement remis en lumière
Un appartement remis en lumière © Philippe Demougeot
Tout en longueur, très découpé, sombre, étroit... Cet appartement parisien, situé en rez-de-chaussée, avait beaucoup de défauts qui le rendaient sombre.
Le décorateur Philippe Demougeot a osé un décloisonnement radical pour tempérer l'effet "couloir" de son architecture. L'agencement, aujourd'hui optimisé, offre un apport supplémentaire en lumière naturelle.
Pour découvrir cette rénovation en détails et en images, voici notre article dédié.
Un décloisonnement radical pour un appartement parisien mal agencé
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic