Un appartement façon loft qui joue savamment avec la lumière

    Publié le 20 novembre 2018 par Stéphanie Thibault
    Comment aménager un plateau de 90 m2 entièrement vide, et créer des pièces sans les rendre aveugles quand la seule entrée de lumière vient de la façade ? Réponse en images.
    Cet appartement parisien aux allures de loft profite d'une exceptionnelle luminosité grâce à sa façade entièrement vitrée. La gestion de la lumière a pourtant été l'un des plus gros défi de ce projet, le logement ne disposant d'aucune autre ouverture. "Le plus dur a en effet été de trouver à faire rentrer la lumière jusqu'au fond de l'appartement, tout en gardant un plan cohérent" admet Christelle Serres-Chabrier, qui a pris en charge la réalisation des travaux.
    Pour aménager au mieux ce plateau de 90 m2, l'architecte a donc dû faire preuve d'astuce pour créer des pièces sans les rendre aveugles. Elle a ainsi fait le choix de cloisonner le moins possible, et opté pour des cloisons courbes et des parois vitrées qui laissent circuler la lumière. "Il fallait aussi régler des questions plus techniques, comme l'acoustique, et réfléchir à un plan qui permette une ventilation correcte de l'appartement, car de ce mur rideau, seules trois petites fenêtres peuvent réellement s'ouvrir" ajoute l'architecte.
    Capitalisant sur la hauteur sous plafond, Christelle Serres-Chabrier a donc imaginé de grands volumes, avec des espaces de vie ouverts, à l'atmosphère très zen. "C'est un appartement très feng shui, avec une ambiance nature, beaucoup de matériaux naturels, du bois, des plantes..." détaille l'architecte. "Les propriétaires ont aussi beaucoup participé au projet, ils avaient énormément réfléchi en amont, et disposaient d'un budget raisonné, très bien étudié, qui laissait parfois un peu de souplesse pour se faire plaisir avec un meuble ou une suspension plus design" ajoute-t-elle.
    Le résultat est épatant. L'ensemble, très harmonieux, offre un cadre de vie des plus agréables et chaque pièce du logement bénéficie d'un apport de lumière maximal. Visite en images.
    Un appartement façon loft qui joue savamment avec la lumière

    Une gestion intelligente des volumes et de la lumière

    Une gestion intelligente des volumes et de la lumière
    Une gestion intelligente des volumes et de la lumière © Christelle Serres-Chabrier
    Beaucoup de lumière, de la verdure, une atmosphère zen inspirée du feng shui, ce logement respire la sérénité. Aménager cette surface de 90 m2 a pourtant demandé une véritable réflexion. Le plateau, entièrement nu, ne disposait que d'une seule entrée de lumière : la façade vitrée. Un des défis majeurs du projet a donc été de créer des pièces et trouver un moyen de diffuser la lumière jusqu'au fond du logement.
    Les occupants des lieux avaient aussi une idée bien précise de ce qu'ils voulaient. "Mes clients étaient très exigeants mais avaient beaucoup réfléchi en amont, y compris aux petits détails" nous confie Christelle Serres-Chabrier. "Dans la penderie par exemple, ils avaient prévu un portant spécial pour les vêtements qui n'ont été portés qu'une fois. Ils avaient même pensé à un endroit avec assez d'intimité pour la caisse du chat !" se souvient l'architecte. Le terrain était donc assez balisé.
    Une gestion intelligente des volumes et de la lumière

    Des volumes à apprivoiser pour créer des pièces

    Des volumes à apprivoiser pour créer des pièces
    Des volumes à apprivoiser pour créer des pièces © Christelle Serres-Chabrier
    Christelle Serres-Chabrier a fait en sorte de mettre en valeur les lieux, en tirant avantages des grandes hauteurs sous plafond ainsi que des espaces de vie généreux. L'architecte a cependant dû faire avec quelques contraintes, comme la présence de gros piliers porteurs par exemple, ou encore des différences de niveau au plafond dues, entre autre, au coffrage de canalisations. "C'est comme ça qu'est née la bibliothèque : la diagonale abrite les canalisations d'évacuation des eaux pluviales de la terrasse située à l'étage supérieur" indique l'architecte.
    Des volumes à apprivoiser pour créer des pièces

    Un espace de vie très zen conçu sur-mesure

    Un espace de vie très zen conçu sur-mesure
    Un espace de vie très zen conçu sur-mesure © Christelle Serres-Chabrier
    Les propriétaires souhaitant une atmosphère très zen, le logement intègre également des matériaux naturels, comme le bois qui habille le sol et sert aussi à marquer les espaces. "On a aussi utilisé une peinture écolo à base de bulles d'air, et privilégié le blanc même si quelques touches de couleurs plus punchy viennent rythmer certains espaces" précise l'architecte.
    Autre requête des occupants : pouvoir disposer des plantes dans tout l'appartement. De nombreuses niches et autres étagères ont donc été prévues à cet effet. Avec deux grands enfants prêts à quitter le nid, les occupants des lieux ont aussi fait le choix de ne prévoir que deux vraies chambres. A gauche de la bibliothèque, un espace pouvant être aménagé sert ainsi de chambre aux parents.
    Un espace de vie très zen conçu sur-mesure

    Une cuisine tout de blanc vêtue

    Une cuisine tout de blanc vêtue
    Une cuisine tout de blanc vêtue © Christelle Serres-Chabrier
    Tout habillée de blanc, avec des façades laquées qui réfléchissent la lumière, la cuisine joue la carte de la sobriété. Composée de caissons blancs, elle dispose d'un plan de travail linéaire, prolongé par des colonnes où viennent se nicher appareils électroménager et éléments de rangement. Un îlot, contre lequel s'appuie le coin repas, complète l'installation. Petite note un peu plus design dans cet environnement épuré : un débord en faux béton au niveau de l'îlot, une hotte inclinée au profil design et une suspension Vertigo.
    Une cuisine tout de blanc vêtue

    Des pièces délimitées par des parois vitrées et des cloisons courbes

    Des pièces délimitées par des parois vitrées et des cloisons courbes
    Des pièces délimitées par des parois vitrées et des cloisons courbes © Christelle Serres-Chabrier
    "Avec un seul front de lumière, la principale difficulté était de la faire entrer jusqu'au fond du logement, tout en gardant un plan cohérent" explique Christelle Serres-Chabrier. L'architecte a donc choisi d'installer des parois vitrées pour diffuser un maximum de clarté dans les chambres et les salles de bains attenantes.
    Elle a également opté pour des cloisons tout en rondeur. "Les cloisons courbes sont plus douces que les cloisons en angle droit. Elles guident le regard, amènent vers des espaces en douceur" note-t-elle. Enfin, pour redonner de la profondeur, mais aussi pour réfléchir la lumière, Christelle Serres-Chabrier a installé un grand miroir sur le mur du fond.
    Des pièces délimitées par des parois vitrées et des cloisons courbes

    Une chambre pensée comme une suite parentale

    Une chambre pensée comme une suite parentale
    Une chambre pensée comme une suite parentale © Christelle Serres-Chabrier
    Dans le prolongement de la cuisine se trouve l'une des deux chambres, occupée par la fille. Aménagée à la manière d'une suite parentale, elle dispose d'un grand lit, un dressing réalisé sur-mesure, et d'un accès à la salle de bains située tout au fond. "L'espace au-dessus du dressing a aussi été aménagé. Abrité par une sorte de claustra, on y accède par une échelle. Ce n'est pas très grand, mais cela fait un petit coin lecture tranquille, qui peut même se transformer en couchage d'appoint si on y glisse un matelas" ajoute l'architecte.
    Une chambre pensée comme une suite parentale

    Des ouvertures vitrées comme des puits de lumière

    Des ouvertures vitrées comme des puits de lumière
    Des ouvertures vitrées comme des puits de lumière © Christelle Serres-Chabrier
    De l'autre côté, se situent la chambre du fils ainsi qu'une salle d'eau. De la même manière, Christelle Serres-Chabrier a fait le choix d'ouvertures vitrées pour faire entrer un maximum de lumière dans ces pièces aveugles. Tout au fond, l'entrée accentue au contraire son côté sombre.
    Des ouvertures vitrées comme des puits de lumière

    Une entrée bleu marine qui joue de son côté obscur

    Une entrée bleu marine qui joue de son côté obscur
    Une entrée bleu marine qui joue de son côté obscur © Christelle Serres-Chabrier
    Située dans un coin tout au fond du plateau, l'entrée ne profitait d'aucun apport de lumière. Pour marquer le contraste avec le reste du logement, Christelle Serres-Chabrier a choisi d'accentuer ce côté obscur en choisissant une peinture bleu marine. "La pièce était sombre, donc autant jouer le jeu à fond ! Le bois lui apporte une touche plus claire, mais aussi très chaleureuse" analyse l'architecte. Elle aussi optimisée au mieux, l'entrée dispose également d'un grand placard pour les manteaux et un autre pour les chaussures, une bibliothèque, et abrite aussi certains équipements comme le tableau électrique.
    Une entrée bleu marine qui joue de son côté obscur

    Des toilettes à l'esprit très nature

    Des toilettes à l'esprit très nature
    Des toilettes à l'esprit très nature © Christelle Serres-Chabrier
    Les toilettes occupent l'espace situé en face de l'entrée. On y retrouve une atmosphère claire, à l'image du logement, avec un côté nature là aussi très présent. Le papier peint imprimé feuillage apporte en effet une petite note de verdure, fraîche et apaisante.
    Des toilettes à l'esprit très nature

    Deux salles de bains bien éclairées

    Deux salles de bains bien éclairées
    Deux salles de bains bien éclairées © Christelle Serres-Chabrier
    C'était une requête précise des occupants des lieux : deux salles de bains bien distinctes. "Mes clients voulaient absolument une salle de bains et une salle d'eau (ici en photos), mais surtout que l'une des pièces soit réservée aux filles et l'autre aux garçons" nous rapporte Christelle Serres-Chabrier. L'architecte a donc prévu deux pièces différentes, chacune équipée d'ouvertures vitrées pour laisser entrer la lumière. On y retrouve là encore une petite touche nature, avec du carrelage façon taches de girafe au sol, ou des plantes vertes perchées ici et là.
     

    Fiche technique

    Programme : aménagement d'un plateau nu de 90 m2 ne disposant que d'un seul front de lumière en façade
    Lieu : Paris, XIIIe
    Superficie : 90 m2
    Maître d'ouvrage : privé
    Maître d'œuvre : Christelle Serres-Chabrier (www.serres-chabrier.com)
    Durée des travaux : 6 mois
    Budget : environ 160.000 €
    Deux salles de bains bien éclairées
    Articles qui devraient vous intéresser
     
    Recevez gratuitement
    La newsletter Maison à Part
    L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
    Vous pouvez vous désabonner en un clic