L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 1 février 2016
Avec un budget serré, Roger Elbaz a créé un logement moderne et confortable dans une ancienne imprimerie complètement brute. De la plomberie à l'ameublement, l'architecte a transformé le bien qui ne bénéficiait que de trois sources de lumière naturelle. Visite.
A Paris, au fond des impasses et derrière les portes cochères, se cachent des lieux pleins de potentiel pour les amateurs de lofts : ateliers délaissés, entrepôts oubliés, anciennes loges de gardien vides, etc. Près de la Gare de l'Est, c'est une imprimerie désaffectée qui a attiré l'attention d'un couple à la recherche d'un bien atypique.
Si, pour les nouveaux propriétaires, la transformation de cette imprimerie en loft familial est un rêve, il s'agit d'un véritable défi pour Roger Elbaz, l'architecte chargé du projet. Et pour cause : le bien est totalement nu, avec une simple arrivée d'eau et un raccordement au réseau électrique ; le sol est décaissé de 10 cm ; et, pour couronner le tout, seules trois sources de lumière naturelle éclairent les 105 m2 du futur loft.
Roger Elbaz a dû composer avec un budget limité pour concevoir l'isolation de la charpente, le réseau électrique et la plomberie de deux salles de bains et d'une cuisine, créer un faux plafond, encastrer les tuyauteries dans le sol, et même meubler le loft !
En pages suivantes, découvrez le résultat de ce chantier unique en images.
Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel

Trois sources de lumière pour un loft de 105 m2

Trois sources de lumière pour un loft de 105 m2 - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Trois sources de lumière pour un loft de 105 m2 - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
Les propriétaires ont eu un réel coup de coeur pour ce lieu plein de charme. Par acquis de conscience, ils demandent l'avis de Roger Elbaz, qui leur confirme la faisabilité de la rénovation en amont de l'achat.
L'architecte identifie tout de suite la principale difficulté. La lumière du jour ne pénètre les 105 m2 du bien que par trois points : la vitrine donnant sur la rue, un puits de lumière (ici, au-dessus de la table de repas) et une verrière (ici, à droite au-dessus de la bibliothèque). "J'ai aménagé l'espace de vie là où se trouvaient ces trois points, d'installer les chambres au fond, et d'y faire pénétrer la lumière grâce à des parties vitrées", nous détaille Roger Elbaz.
Trois sources de lumière pour un loft de 105 m2

Un espace à vivre lumineux aux accents scandinaves

Un espace à vivre lumineux aux accents scandinaves - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Un espace à vivre lumineux aux accents scandinaves - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
Roger Elbaz installe un grand châssis vitré en acier à la place de la vitrine de l'ancienne imprimerie (ici, au fond à droite). En partie basse, le verre est dépoli pour préserver l'intimité des occupants.
La grande surperficie permet d'installer une cuisine ouverte avec un îlot central, un coin salon (ici, au fond à droite) et une table de salle à manger. L'architecte a également été chargé de meubler le loft, et y a glissé des accents scandinaves. "J'ai choisi des meubles de cuisine laqués blancs pour refléter la lumière au maximum", précise-t-il. Le plan de travail en chêne se prolonge pour composer un meuble TV.
Un espace à vivre lumineux aux accents scandinaves

L'espace nuit séparé par des verrières

L'espace nuit séparé par des verrières - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
L'espace nuit séparé par des verrières - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
L'appartement a été pensé comme un vrai loft, avec un minimum de cloisons. Les chambres sont séparées de la pièce à vivre par deux grandes verrières intérieures, afin qu'elles ne soient pas aveugles.
"Les propriétaires souhaitaient trois chambres, dont une grande suite parentale", se souvient Roger Elbaz. Une demande qui complique la tâche de l'architecte, obligé de leur proposer deux chambres simples très petites.
L'espace nuit séparé par des verrières

Une suite parentale façon loft

Une suite parentale façon loft - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Une suite parentale façon loft - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
La première chambre est spacieuse et largement ouverte sur la pièce à vivre par le biais d'une baie vitrée au style industriel. "Outre l'apport de lumière, cela permet de ne pas bloquer le regard et de donner l'impression d'une surface plus grande", explique Roger Elbaz. Des rideaux permettent, tout de même, de maintenir une certaine intimité.
Une suite parentale façon loft

Un meuble-cloison pour séparer chambre et salle de bains

Un meuble-cloison pour séparer chambre et salle de bains - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Un meuble-cloison pour séparer chambre et salle de bains - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
Derrière le lit, Roger Elbaz a imaginé un meuble complexe qui tient lieu de tête de lit, mais surtout de cloison de séparation entre la chambre et la salle de bains (que l'on devine ici à l'extrême droite). La circulation se fait naturellement autour de ce meuble à la couleur enivrante.
Un meuble-cloison pour séparer chambre et salle de bains

Une salle de bains cachée derrière une cloison

Une salle de bains cachée derrière une cloison - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Une salle de bains cachée derrière une cloison - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
La salle de bains parentale est équipée d'une baignoire, d'une cabine de douche (hors champ, à droite), de WC (derrière la porte vitrée au fond à droite) et de deux vasques. Même un espace coiffeuse a été aménagé !
Une salle de bains cachée derrière une cloison

Un coin bibliothèque avec vue sur le ciel

Un coin bibliothèque avec vue sur le ciel - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Un coin bibliothèque avec vue sur le ciel - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
En face de la suite parentale, un coin de détente a été crée. "Initialement, l'espace devait être transformé en bureau ouvert, mais c'est finalement un lieu très agréable pour lire, avec vue sur le ciel, et nous y avons installé la bibliothèque", nous raconte Roger Elbaz.
Un coin bibliothèque avec vue sur le ciel

Deux baies vitrées pour faire circuler la lumière du jour

Deux baies vitrées pour faire circuler la lumière du jour - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Deux baies vitrées pour faire circuler la lumière du jour - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
Derrière l'autre verrière intérieure, apparaît la première chambre simple. Meublée dans un style scandinave mais avec un budget serré, elle est intemporelle.
Au-dessus de la tête de lit, un châssis vitré s'ouvre sur la salle de bains, et laisse apparaître une seconde vitre qui donne, quant à elle, sur la troisième chambre. Une manière de faire pénétrer la lumière du jour jusqu'au fond du loft.
Deux baies vitrées pour faire circuler la lumière du jour

Une petite salle de douche entre les deux chambres

Une petite salle de douche entre les deux chambres - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Une petite salle de douche entre les deux chambres - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
La salle de douche, plus petite que la salle de bains, est décorée dans le même style.
Une petite salle de douche entre les deux chambres

Au fond, une petite chambre discrète

Au fond, une petite chambre discrète - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Au fond, une petite chambre discrète - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
La troisième et dernière chambre, enfin, se trouve tout au fond de l'appartement. Très petite, elle est tout de même meublée avec l'essentiel, et l'on y trouve même un bureau (hors champ). "La journée, elle profite de la lumière naturelle par le bais de la salle de bains et de la porte", garantit Roger Elbaz.
Dans le couloir qui y mène, l'architecte a réussi à glisser des WC. "Chaque centimètre carré a été optimisé, insiste-t-il. Mon seul regret est de ne pas avoir pu installer un chauffage central faute de budget". Le défi de la luminosité est tout de même relevé, et le loft dévoile un charme insoupçonné...
Au fond, une petite chambre discrète

Fiche technique - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel

Fiche technique - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Fiche technique - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel © Eddy Boulares
Transformation d'une imprimerie en logement à Paris
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : Roger Elbaz Architecte www.atelierunearchitecture.com
Entreprises : Da Ponte & Silva - ARM Rénovation
Surface : 105 m2
Budget : 130.000 € TTC mobilier et cuisine inclus
Fiche technique - Une ancienne imprimerie transformée en loft industriel
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic