L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un appartement lyonnais esprit Art Déco

Par
,
le
A la suite d'une rénovation complète orchestrée par l'architecte Sylvain Perillat, un appartement de 105 m2 situé dans un ancien immeuble bourgeois du centre-ville de Lyon s'est complètement métamorphosé. D'un bien simple sans cachet particulier, il est devenu charismatique, notamment grâce à une décoration Art Déco.
Le style Art Déco. Une vraie passion pour les clients de Sylvain Perillat. Lorsqu'ils ont frappé à sa porte pour lui confier leur appartement à rénover, ils lui ont expressément demandé de tout faire pour qu'il serve de fil conducteur. "Ils avaient fait des photos des objets et des meubles les plus emblématiques de leur collection afin que les pièces soient particulièrement bien mises en valeur dans chaque pièce, indique l'architecte. Ils étaient frustrés de ne pas pouvoir bien en profiter dans leur ancien appartement et voulaient, cette fois, leur faire une place de choix dans leur intérieur".
L'emplacement de ces différents objets Art Déco, chinés pour la plupart, a ainsi été défini puis l'architecte a trouvé des "astuces" pour les faire encore plus ressortir dans le décor : ici, des moulures de plafond "en strates" dont les lignes rappellent exactement celles de la suspension qu'elles accueillent, là une console sur-mesure conçue spécialement pour une lampe à poser.
Suite de l'article et photos en pages suivantes.
Un appartement lyonnais esprit Art Déco

Ajout d'éléments "rétro"

Ajout d'éléments "rétro" - Lucja Ramotowski-Brunet
Ajout d'éléments "rétro" - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
Afin de mettre tout l'appartement au diapason, l'architecte est également venu compléter le décor avec quelques éléments "rétro" comme, par exemple, des carreaux de ciment aux motifs anciens pour habiller le sol de l'entrée et de la cuisine ou encore des radiateurs imitant les vieux appareils en fonte. "Cela nous a permis de donner du cachet à l'appartement, chose qui lui faisait cruellement défaut avant les travaux", commente avec satisfaction Sylvain Perillat.
Ajout d'éléments "rétro"

Réorganisation du logement

Sylvain Perillat
Sylvain Perillat © Sylvain Perillat
Pour ce qui est de l'organisation interne du logement, elle a été elle-aussi complètement revue. "L'appartement ayant appartenu à une vieille dame vivant seule, il a fallu l'adapter aux besoins d'une famille qui ne sont, bien sûr, pas du tout les mêmes, et donc, modifier le plan", précise l'architecte.
Lors de sa première visite sur place, il a découvert, à sa plus grande surprise, que l'appartement était dépourvu de "vraie" salle de bains, il a donc bien évidemment fallu en créer une.
Réorganisation du logement

Le plan revu et corrigé

Le plan revu et corrigé  - Sylvain Perillat
Le plan revu et corrigé - Sylvain Perillat © Sylvain Perillat
La cuisine, qui se trouvait implantée côté cour et était très éloignée des pièces à vivre, a été déplacée côté rue. Résultat : elle communique désormais librement avec le salon et la salle à manger, pièces qui, précisons-le au passage, ont été décloisonnées. "Pour créer la cuisine, nous avons dû rogner sur le hall d'entrée et donc il a fallu faire un compromis", confie notre interlocuteur.
Le plan revu et corrigé

La cuisine : une boîte semi-ouverte

La cuisine : une boîte semi-ouverte - Lucja Ramotowski-Brunet
La cuisine : une boîte semi-ouverte - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
La cuisine est atypique puisqu'elle s'apparente à une sorte de boîte semi-ouverte accessible uniquement par le salon. Un bar surmonté d'une verrière coulissante en acier laqué a été installé pour la délimiter. Les occupants peuvent ainsi faire évoluer les configurations en fonction de leurs envies et de leurs besoins.
La cuisine : une boîte semi-ouverte

L'acier, le fil conducteur dans le logement

L'acier, le fil conducteur dans le logement - Lucja Ramotowski-Brunet
L'acier, le fil conducteur dans le logement - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
L'artisan qui a fabriqué la verrière est également à l'origine du meuble T.V et de la console située dans l'entrée. L'acier devient ainsi un fil conducteur au sein de l'appartement. D'ailleurs d'autres éléments de la même teinte noire et avec les mêmes délicates lignes effilées ont été disséminés aux autre coins de l'appartement : il se crée ainsi un jeu d'échos entre les différentes pièces.
L'acier, le fil conducteur dans le logement

Dimensions revues à la hausse

Dimensions revues à la hausse - Lucja Ramotowski-Brunet
Dimensions revues à la hausse - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
En lieu et place de l'ancienne cuisine se tient désormais une chambre. L'architecte a revu à la hausse les dimensions de la pièce de manière à ce que sa surface soit équivalente à celle de la chambre à coucher existante.
Dimensions revues à la hausse

Deux chambres de bonnes proportions

Deux chambres de bonnes proportions - Lucja Ramotowski-Brunet
Deux chambres de bonnes proportions - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
Au final, l'appartement comporte désormais deux chambres de bonnes proportions, implantées côté cour, et une suite parentale située côté rue.
Deux chambres de bonnes proportions

Partie jour et nuit bien distinctes

Partie jour et nuit bien distinctes - Lucja Ramotowski-Brunet
Partie jour et nuit bien distinctes - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
En schématisant, le plan se divise donc en deux parties : la partie nuit au calme côté cour, et la partie jour - cuisine, salle à manger, salon -, côté rue. Seule la chambre parentale échappe à cette logique puisqu'elle prend place dans le prolongement de la pièce à vivre, côté rue.
Partie jour et nuit bien distinctes

Une "vraie" suite parentale

Une "vraie" suite parentale - Lucja Ramotowski-Brunet
Une "vraie" suite parentale - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
Malgré ses dimensions réduites, la chambre parentale a tout d'une grande puisqu'elle est agrémentée d'un grand dressing et d'une salle de bains privative.
Une "vraie" suite parentale

Une "vraie" suite parentale

Une "vraie" suite parentale - Lucja Ramotowski-Brunet
Une "vraie" suite parentale - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
Vue sur le dressing et la salle de bains de la suite parentale.
Une "vraie" suite parentale

Des W.C

Des W.C - Lucja Ramotowski-Brunet
Des W.C - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
En ce qui concerne la décoration, architecte et propriétaires ont travaillé de concert. "L'idée était de faire régner une ambiance Art Déco sans pour autant tomber dans la caricature", explique Sylvain Perillat. Et de citer l'exemple des W.C. "J'ai proposé des carreaux de métro noirs pour habiller la partie basse des murs et les propriétaires ont complété le décor avec un papier-peint représentant le plan de la ville de Londres. Les deux éléments forment un très bel ensemble".
Des W.C

Un décor constitué au fil des années

Un décor constitué au fil des années - Lucja Ramotowski-Brunet
Un décor constitué au fil des années - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
Tous les objets et meubles qui décorent l'appartement ont été chinés par les propriétaires. Ils les avaient en leur possession depuis longtemps mais n'en avaient jamais réellement profité dans leur précédent logement. Désormais, il en est tout autrement !
Un décor constitué au fil des années

Fiche technique - Un appartement lyonnais esprit Art Déco

Fiche technique - Lucja Ramotowski-Brunet
Fiche technique - Lucja Ramotowski-Brunet © Lucja Ramotowski-Brunet
Fiche technique :
Lieu : Lyon 6ème
Surface : 105 m²
Durée des travaux : 3 mois
Programme : rénovation et aménagement intérieur d'un appartement
Montant des travaux : 150.000 € HT
Architecte : Sylvain Perillat (www.sparchitecte.com)
Entreprises : Ranc - Serrurerie // Concept Rénovation - Plâtrerie / Peinture // CD Plomberie - Plomberie // GT Électricité - Électricité // Simon Carrelage - Carreleur // LC Menuiserie - Menuiserie // Häcker - Cuisine // Archea - Placard
Fiche technique - Un appartement lyonnais esprit Art Déco
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic