L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Que faire de ses gravats de chantier ?

Par
,
le
Que faire de ses gravats de chantier ?
1/5
Placo®
Gravats - Placo® © Placo®
Tous les travaux qui touchent au bâti, surtout lorsqu'ils sont de grande ampleur, engendrent des gravats. Se pose alors la question de leur stockage et surtout de leur élimination, car ils ne peuvent pas être mis dans les bacs à ordures ménagères. Découvrez ici les différentes solutions qui s'offrent à vous pour vous en débarrasser...
La démolition d'une cloison ou d'une terrasse, la création d'une ouverture dans un mur, la réfection d'un sol... Tous ces travaux engendrent des gravats dits inertes, c'est-à-dire des déchets qui ne se décomposent pas, ne se brûlent pas et ne produisent pas de réaction chimique. Il peut s'agir de morceaux de parpaings, de plâtre, de mortier, de béton, de carrelage, etc.
Quelle que soit leur nature, ils sont tellement encombrants qu'ils ne peuvent pas être mis dans les bacs à ordures ménagères. Il faut donc trouver un moyen de s'en débarrasser. Et selon le volume et le poids des gravats, les solutions ne seront pas les mêmes...
Découvrez-les en pages suivantes.
Que faire de ses gravats de chantier ?
à lire aussi
Le réchauffement climatique arrange les finances des Français mais pas celles de l'Etat
Si la douceur des hivers a permis aux Français de réduire leurs factures d'énergie de 5,3 milliards d'euros depuis début 2014, ces économies d'énergie ne font pas l'affaire de tous. Explications.
Nous vous recommandons

100 % naturel et ultra performant, les combustibles bois nouvelle génération Woodstock® sont pratiques à stocker, faciles à manipuler et prêts à l'emploi. Finies les corvées, vous n'avez plus que le confort à partager.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic