L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant/Après : un petit mazet provençal transformé en villa familiale de 140 m2

Par
,
le
Autrefois exigu, sombre et auto-centré, le mazet provençal dont a hérité Isabelle présente désormais un tout autre visage. Entièrement rénové et agrandi par le constructeur nîmois Maisons Toits de France, l'habitation a retrouvé sa vocation familiale tout en conservant son cachet originel. Reportage.
Son mazet familial Isabelle y tient. Elle y tient vraiment beaucoup. Les vibrations dans sa voix lorsqu'elle en parle et son regard empreint de nostalgie en attestent. Hérité de son père, l'habitation, qui est située à Nîmes, porte une forte charge émotionnelle. C'est en effet le lieu de son enfance, un lieu où elle a passé du temps entourée de ses proches. Des souvenirs forts qui l'ont un peu freinée dans son projet de rénovation.
"Le respect de l'existant", fil conducteur de la rénovation
D'une surface de seulement 68,65 m2, il était pourtant clair que la maison ne pouvait pas accueillir les six membres de sa famille. "Au départ, Isabelle ne souhaitait pas que l'on touche à l'existant. Elle était très réticente par rapport à des travaux, par peur qu'ils viennent défigurer le mazet", se rappelle Robert Criado, président de Maisons Toits de France, constructeur nîmois en charge de la réhabilitation. "Nous l'avons beaucoup rassurée par rapport à ce point, poursuit Stéphanie Criado, sa fille, directrice de la structure. Notre but n'était pas de tout démolir sans réfléchir, nous lui avons proposé de rénover en gardant le cachet originel du mazet". Des mots qui convainquent Isabelle, elle donne son feu vert au projet.
Le constructeur se voit confier la mission de rénover entièrement la petite maison et de créer une extension suffisamment grande pour accueillir quatre chambres et une salle de bains, le tout pour un budget de seulement 100.000 euros. Le défi est de taille...
Découvrez toutes les étapes de la transformation du mazet d'Isabelle et plus de photos en pages suivantes.
Avant/Après : un petit mazet provençal transformé en villa familiale de 140 m2

Un terrain arboré qui rend l'intervention du constructeur délicate

Un terrain arboré qui rend l'intervention du constructeur délicate - Un petit mazet provençal transformé
Un terrain arboré qui rend l'intervention du constructeur délicate - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
"Les surprises ont commencé en arrivant sur le terrain, se souvient Robert Criado, président de Maisons Toits de France. Nous nous sommes rendus compte qu'il abrite une végétation luxuriante, des genets de trois mètres de haut et qu'il est clôturé par des clapas, ces tas de pierres typiquement provençaux qui délimitent les parcelles". Des éléments qui vont compliquer le chantier, notamment son approvisionnement, et qui vont limiter les possibilités en termes d'implantation de l'extension. Pour conserver l'ensemble intact, il est ainsi décidé de ne pas emprunter l'entrée principale de la parcelle avec les engins de chantier mais de passer par l'arrière.
Un terrain arboré qui rend l'intervention du constructeur délicate

Un mazet dans un état de délabrement avancé

Un mazet dans un état de délabrement avancé - Un petit mazet provençal transformé
Un mazet dans un état de délabrement avancé - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
Autre surprise pour le constructeur : le mauvais état du bâti existant. "Il a les traces des uns, les marques des autres, un tuyau de récupération des eaux par ici, un câble électrique par-là", décrit Robert Criado. "En poussant la porte qui frotte sur le carrelage, on découvre vite ces maisons que l'on connait tous ici, aux hall, couloirs et pièces exigus. Les carrelages et sanitaires sont fatigués, l'électricité est obsolète, les menuiseries n'ont plus leur fonction, plus leur étanchéité. L'isolation : Quelle isolation ?"... Pour faire du mazet d'Isabelle une maison familiale confortable et moderne, d'importants travaux sont donc à prévoir.
Un mazet dans un état de délabrement avancé

Un mazet resté "dans son jus"

Un mazet resté "dans son jus" - Un petit mazet provençal transformé
Un mazet resté "dans son jus" - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
N'ayant jamais été rénové depuis sa construction, le mazet d'Isabelle a gardé la physionomie originelle des mazets provençaux (voir plan ci-dessus). A l'intérieur, des pièces petites et peu de luminosité car peu d'ouvertures.
Un mazet resté "dans son jus"

Une habitation exiguë et peu lumineuse

Une habitation exiguë et peu lumineuse - Un petit mazet provençal transformé
Une habitation exiguë et peu lumineuse - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
"Pour nous, le challenge a été de faire entrer la lumière à l'intérieur du bâtiment. Nous avons donc créé de nouvelles ouvertures", indique Stéphanie Criado, directrice de Maisons Toits de France. "Cassons ces murs laissons rentrer la lumière, renchérit son père, faisons de toutes ces pièces, un seul lieu de vie. La cuisine communiquera avec l'extérieur coté Est, l'est est agréable au petit matin. Le soleil devra entrer dans cette maison du matin au soir".
Une habitation exiguë et peu lumineuse

Avant : une façade est fermée

Avant : une façade est fermée - Un petit mazet provençal transformé
Avant : une façade est fermée - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
Ci-dessus la façade est avant les travaux. Les ouvertures sont petites et la maison ne communique pas directement avec le jardin. "Les propriétaires devaient faire le tour de la maison pour accéder à cette zone donc inutile de dire qu'il n'y allait pas souvent", commente Stéphanie Criado.
Avant : une façade est fermée

Après : un nouvel espace de vie extérieur créé à l'est

Après : un nouvel espace de vie extérieur créé à l'est - Un petit mazet provençal transformé
Après : un nouvel espace de vie extérieur créé à l'est - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
La façade a été retravaillée. Une porte fenêtre est venue remplacer la petite fenêtre de la cuisine offrant ainsi aux propriétaires un accès direct sur le jardin. Il en résulte un nouvel espace de vie extérieur à l'est.
Après : un nouvel espace de vie extérieur créé à l'est

Création d'une extension au sud

Création d'une extension au sud - Un petit mazet provençal transformé
Création d'une extension au sud - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
Au final, l'extension - d'une surface de de 71.50 m2 - vient prendre place au sud.
Création d'une extension au sud

Ajout d'une extension et d'un sas pour faire la jonction

Ajout d'une extension et d'un sas pour faire la jonction - Un petit mazet provençal transformé
Ajout d'une extension et d'un sas pour faire la jonction - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
Pour assurer la liaison entre l'ancien bâtiment et le nouveau, le constructeur imagine un sas à toiture plate presque entièrement vitré. Il redessine le volume de la pièce à vivre tout en apportant luminosité, interaction extérieur/intérieur et confort thermique supplémentaire.
Ajout d'une extension et d'un sas pour faire la jonction

Une rénovation lourde pour moderniser le mazet

Une rénovation lourde pour moderniser le mazet - Un petit mazet provençal transformé
Une rénovation lourde pour moderniser le mazet - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
Parallèlement à la création de l'extension, une rénovation lourde du mazet est lancée. Le but : le remettre aux normes et, surtout, améliorer ses performances énergétiques. Au programme : démolition/reprise de la maçonnerie, reprise et création de cloisons, isolation de la toiture en laine de roche soufflée, reprise de la plomberie, démolition de l'ancienne salle de bains et rénovation complète, reprise de l'électricité, installation d'un nouveau système de chauffage par panneaux rayonnants, création d'une VMC hygroréglable avec bouches d'extraction cuisine, salle de bains et wc, reprise du carrelage : fourniture et pose sur ancien carrelage existant, changements menuiseries...
Bilan des courses après 9 mois de chantier ? -45% de déperditions de chaleur avec les travaux effectués sur l'existant et une consommation énergétique : divisée par 4,4. Une vraie source de satisfaction pour le constructeur mais aussi pour la propriétaire des lieux, Isabelle.
Ci-dessus le sas vu de l'intérieur. On prend conscience de l'apport solaire dont il est à l'origine.
Une rénovation lourde pour moderniser le mazet

Restructuration des abords de la maison

Restructuration des abords de la maison - Un petit mazet provençal transformé
Restructuration des abords de la maison - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
Côté sud, la maison a également subi d'importantes transformations. Outre l'extension qui a été créée, la terrasse couverte existante a été entièrement refaite (en témoigne la photo ci-dessus). "Pour protéger la maison des eaux de ruissellement, des marches avec un petit patio prennent place devant la terrasse", précise Robert Criado.
Restructuration des abords de la maison

Du mazet vétuste à la villa confortable et moderne...

Du mazet vétuste à la villa confortable et moderne... - Un petit mazet provençal transformé
Du mazet vétuste à la villa confortable et moderne... - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
Le mazet d'Isabelle présente désormais un tout nouveau visage. La petite maison triste et vétuste a laissé place à une maison contemporaine moderne et confortable de 140,15 m2. Bâtiment ancien et nouveau ne forment plus qu'un, rassemblés autour d'une belle piscine. D'après les estimations de Maisons Toits de France, le bien d'Isabelle, estimé avant travaux à 240.000 €, en vaudrait à présent au minimum 525.000 €, et ce, sans prendre en considération la piscine.
Du mazet vétuste à la villa confortable et moderne...

Fiche technique : - Avant/Après : un petit mazet provençal transformé en villa familiale de 140 m2

Fiche technique :  - Un petit mazet provençal transformé
Fiche technique : - Un petit mazet provençal transformé © Maisons Toits de France
Lieu : Nîmes (30)
Programme : rénovation et extension d'un mazet familial
Maître d'œuvre : Maisons Toits de France
Surface avant travaux : 68.65 m2
Surface totale de la villa après travaux : 140.15 m2
Durée du chantier : 9 mois
Prix rénovation et extension : 109.426 €
A noter : la réalisation a obtenu la médaille de bronze dans la catégorie réalisations remarquables - Rénovation, lors du Challenge de l'habitat innovant 2017. Voir ici.
Fiche technique : - Avant/Après : un petit mazet provençal transformé en villa familiale de 140 m2
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic