L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

A la découverte du linge ancien

Par Pauline Polgar
,
le 14 décembre 2009
Inès Heugel à la plume et Christian Sarramon derrière l'objectif, nous invitent à un voyage passionnant "Dans les armoires de nos grands-mères", dans un ouvrage publié aux éditions du Chêne. Matières, techniques... à travers l'histoire du linge ancien, (re)découvrez tout ce qui constituait le fameux "trousseau" de nos aînés.
Une grande armoire dont les battants grincent, une légère odeur de lavande ou de cèdre... nous avons tous des souvenirs émus des armoires de nos grands-mères où, petits et même adultes, nous nous émerveillons devant ces draps brodés, ce linge marqué des initiales de nos aïeux. Des trousseaux, confectionnés et offerts à l'occasion des mariages, qui se sont transmis, de génération en génération. C'est à ce voyage dans le temps que nous convient Inès Heugel et Christian Sarramon dans l'ouvrage "Dans les armoires de nos grands-mères", publié aux éditions du Chêne en cette fin d'année.
Dans les armoires de nos grands-pères
Dans les armoires de nos grands-pères © Inès heugel, Christian Sarramon - Ed. du Chêne
 Nappes et torchons, draps et boutis, broderies et dentelles... Tandis que les photographies de Christian Sarramon nous plongent dans l'ambiance feutrée des maisons de famille, pour ouvrir les portes de leurs armoires anciennes, Inès Heugel nous décrit les matières et les techniques. Depuis la définition du mot "trousseau" - cet ensemble de linge de maison et d'effets personnels de la jeune fille offert à l'occasion des noces - à l'entretien du linge dans les lavoirs des villages, Inès Heugel nous explique ainsi tous les secrets qui lui donnent tout son charme et sa beauté.

Un savoir-faire à ne pas oublier

"Pendant plus de deux siècles, le trousseau a été le ciment du mariage, la preuve du talent de la jeune fille et la garantie de sa respectabilité, explique-t-elle. Quelques beaux draps, des nappes de fête ou de jolies robes de baptême subsistent encore au fond des armoires, pour nous rappeler ce passé de travail et de patience." Au gré des pages, quelques "trucs et astuces", nous donnent aussi les clés pour conserver, chiner des pièces de linge ancien ou même créer à son tour un trousseau.
Pour un aperçu de l'ouvrage, cliquez sur suivant.
Dans les armoires de nos grands-mères
Inès Heugel - Christian Sarramon
Ed. du Chêne, 2009
35€
A la découverte du linge ancien

Le trousseau - A la découverte du linge ancien

dans les armoires de nos grands mères
dans les armoires de nos grands mères © ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
"Le mot trousseau vient de trousser, qui signifie 'mettre en paquets'. Le trousseau est formé d'une part, par les effets personnels de la jeune fille et, d'autre part, par ce qu'on appelle le linge de maison : pour l'essentiel, les nappes, les draps, les serviettes et les torchons, auxquels peuvent s'ajouter les matelas, les couvertures, les rideaux et parfois, le coffre ou l'armoire où il sera rangé."
Le trousseau - A la découverte du linge ancien

Chanvre - A la découverte du linge ancien

Chanvre - Dans les armoires de nos grands-mères
Chanvre - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
"Du XVIe au XVIIIe siècle, le chanvre constitue la matière première du trousseau des jeunes filles modestes. Il décline ensuite avec l'arrivée en masse du coton. A considérer son bel aspect rustique et ses qualités écologiques, on se prend à rêver qu'il trouve, comme certains le prédisent, une seconde jeunesse." Lin, coton, soie, toile à matelas... Inès Heugel dresse un panorama des matières employées pour la confection.
Chanvre - A la découverte du linge ancien

Blanchiment et teinture

Blanchiment et teinture - Dans les armoires de nos grands-mères
Blanchiment et teinture - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
"Il faut attendre les années 30 pour que les couleurs pastel fassent une entrée timide dans le linge de maison, mais ce n'est qu'après la Seconde Guerre mondiale que les couleurs vives sont enfin admises."
Blanchiment et teinture

Galons et rubans

Galons et rubans - Dans les armoires de nos grands-mères
Galons et rubans - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
"Pendant des siècles, la passementerie est inséparable des lourds tissus d'ameublement (qu'elle pare notamment de galons) et des costumes d'homme. Puis les rubans prolifèrent sur les vêtements et sur le linge de maison. un peu plus discrets à notre époque, ces mini-tissages restent des symboles du raffinement parfois excessif de périodes du passé."
Galons et rubans

Toile à matelas

Toile à matelas - Dans les armoires de nos grands-mères
Toile à matelas - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
"On la croyait démodée, presque abandonnée. Pourtant, la toile à matelas, belle est solide, continue sa carrière en tant que tissu de décoration. Chargé de mémoire tout en demeurant intemporel, ce tissu à rayures rouge, bleu, blanc sur fond écru ou gris évoque les maisons d'autrefois et donne un coup de jeune à celles d'aujourd'hui."
Toile à matelas

Les boutis ou piqûres de Marseille

Les boutis ou piqûres de Marseille - Dans les armoires de nos grands-mères
Les boutis ou piqûres de Marseille - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
"Prononcer son nom, c'est évoquer tout le charme du Midi"... Boutis, patchwork, kelsch, etc : l'ouvrage évoque les différentes techniques, certaines propres aux régions. Ici, une série de courtepointes piquées en coton à motifs d'indiennes.
Les boutis ou piqûres de Marseille

Dans l'intimité de la chambre

Dans l'intimité de la chambre - Dans les armoires de nos grands-mères
Dans l'intimité de la chambre - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
"Voilages, brise-bise, coussins et autres stores contribuent au confort et à l'intimité de la chambre à coucher en même temps qu'ils séduisent les sens."
Dans l'intimité de la chambre

Le linge personnel

Le linge personnel - Dans les armoires de nos grands-mères
Le linge personnel - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
Série de bavoirs, de cols et de napperons en tulle rebrodé, broderie anglaise et point de feston.
Le linge personnel

Boutons - A la découverte du linge ancien

Boutons - Dans les armoires de nos grands-mères
Boutons - Dans les armoires de nos grands-mères © Ph. Eric Van Ees Beek/Musée de la Nacre et de la Tabletterie
"De ces petits objets utiles dont on n'imaginerait pas pouvoir se passer aujourd'hui, les artisans d'hier, travaillant les matières les plus variées, ont fait de véritables chefs-d'oeuvre." Ici des boutons de nacre.
Boutons - A la découverte du linge ancien

L'entretien du linge

L'entretien du linge - Dans les armoires de nos grands-mères
L'entretien du linge - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
L'ouvrage revient également sur les différentes techniques d'entretien du linge et leur histoire. Inès Heugel raconte ainsi les "buées", ces réunions qui avaient lieu une à deux fois par an, au cours desquelles les femmes d'une même communauté se réunissaient pour laver leur linge au lavoir.
Photo : Table à repasser le linge dans une ancienne lingerie belge.
L'entretien du linge

Savon - A la découverte du linge ancien

Savon - Dans les armoires de nos grands-mères
Savon - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
"Les anciens avaient chacun leur formule, mais le savon de Marseille à base d'huiles végétales a régné du XIVe au XXe siècle sur l'univers de la lessive."
Savon - A la découverte du linge ancien

Fer à repasser

Fer à repasser - Dans les armoires de nos grands-mères
Fer à repasser - Dans les armoires de nos grands-mères © Inès Heugel, ph. Christian Sarramon - Ed. du Chêne
Parmi les "trucs et astuces" découverts au fil des pages, comment "refaire une beauté à un fer ancien" : "Trempez-le dans du vinaigre blanc, frottez avec une brosse à rouille ou du papier de verre (ne pas sabler) et rincez à l'eau chaude. Lustrez à l'aide d'un chiffon doux. Pour les poignées en bois, opérez un léger ponçage et appliquez une couche de cire."
Fer à repasser
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic