L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Bien choisir son dressing

Par C. Chahi Bechkri
,
le 26 août 2011
Vous rêvez d'avoir chez vous un "vrai" dressing, un meuble ou un espace à part entière suffisamment grand pour pouvoir contenir tous vos vêtements et suffisamment pratique pour vous permettre d'y accéder facilement ? Découvrez les conseils de Maison à part afin qu'il corresponde parfaitement à vos besoins.
Ils rêvaient d'un "vrai" dressing et ils l'ont eu. Seulement voilà, ils ne peuvent pas y loger tous leurs vêtements voire pire, se retrouvent avec des rangements dont ils ne servent pas. Bref, ils sont extrêmement déçus. Leur erreur ? Ne pas avoir suffisamment pris le temps de réfléchir en amont à leur projet. "L'aménagement d'un dressing ne peut pas se faire à la va-vite, confirme Julien Dos Santos, responsable d'une des boutiques parisiennes Quadro, enseigne spécialisée dans l'aménagement de dressings sur-mesure. Pour le réussir, poursuit-il, il faut d'abord analyser le contenu de son armoire actuelle et, surtout, faire le point sur ses habitudes de rangement".

Etude préalable

Avant d'acheter un dressing, chaque futur utilisateur doit donc évaluer le plus précisément possible sa quantité de vêtements, réfléchir à leur fréquence d'utilisation et à la manière dont il les organise. S'il a l'habitude de plier ses chemises, par exemple, il lui faudra prévoir des étagères alors que s'il les dispose sur des cintres, il aura besoin d'une grande surface de penderie. De même, pour les pantalons, s'il aime les plier, il lui faudra intégrer dans le meuble des tablettes spécifiques pour les ranger sans les froisser. Tous les accessoires qu'il possède doivent également être recensés et comptabilisés précisément afin, là encore, de prévoir les rangements de différentes dimensions adaptés à chacun d'entre eux. Cravates, écharpes, ceintures, chaussures, chapeaux... Rien ne doit être oublié !
D'ailleurs même les habitudes de vie peuvent être amenées à entrer en ligne de compte. Ainsi, si Madame aime se maquiller, on prévoira d'équiper le dressing d'une coiffeuse. "Le fait de faire un état des lieux précis de ses besoins est primordial pour savoir combien de mètre linéaire de penderie on a besoin, explique Vincent Pastori, directeur marketing & communication chez Sogal, fabricant de dressings et concepteur d'espaces de rangement. Cette surface de penderie sert de point de départ puisque c'est en fonction d'elle que l'on choisit et dispose les autres éléments".
Une fois ce recensement effectué, le futur utilisateur n'a plus qu'à prendre les mesures exactes de la pièce ou de l'endroit destiné à abriter le dressing. "Les cotes doivent être extrêmement précises car l'aménagement se joue souvent au millimètre près", insiste Julien Dos Santos tout en précisant que, par précaution, ses équipes effectuent toujours leur propre relevé de mesures directement chez les clients.
Concernant les dimensions, il faut d'ailleurs savoir que la profondeur minium requise pour l'installation d'un dressing est de 50 cm et qu'il faut au moins prévoir une hauteur de 1,10 m pour pouvoir y loger des vêtements longs. Avant de rêver à un "vrai" dressing, il est donc important de s'assurer d'avoir suffisamment d'espace pour l'accueillir : dans le cas d'une pièce entière aménagée en dressing et, plus particulièrement, dans le cas d'une implantation en U avec îlot central ou de deux meubles installés l'un en face de l'autre. En général, les professionnels préconisent de laisser au minium 60 cm de libre afin de pouvoir circuler aisément entre les meubles. Par ailleurs, ils déconseillent de se lancer dans ce type de projet si la pièce ne fait pas au moins 8 m2.
Découvrez la suite de nos conseils en pages suivantes.
Bien choisir son dressing

Quel lieu d'implantation pour son dressing ?

Sogal
Sogal © Sogal
En théorie, un dressing peut être aménagé n'importe où dans un logement mais, en théorie, seulement ! Dans l'idéal, il est en effet plus pratique d'installer ce genre d'équipement soit à l'intérieur d'une chambre offrant une belle hauteur sous plafond - de manière à exploiter toute la surface de rangement disponible - soit, dans un périmètre proche de cette dernière afin de limiter les déplacements. Un dressing peut également servir à faire la transition entre deux pièces ou bien encore à les structurer. Lorsqu'une chambre est partagée par deux enfants, par exemple, chacun pourra ainsi évoluer dans son propre espace, tout en bénéficiant de ses propres rangements.
Sachez toutefois qu'il n'est pas forcément nécessaire d'avoir une grande pièce haute de plafond pour s'équiper d'un dressing. "En optant pour des meubles sur-mesure, on peut arriver à exploiter quasiment tous les espaces disponibles, y compris les plus biscornus", assure Vincent Pastori, directeur marketing & communication chez Sogal. Il n'est plus rare d'ailleurs de voir des dressings prendre place dans les pièces mansardées ou sous un escalier (voir notre diaporama). Dans ce cas, le meuble vient tout simplement épouser les lignes du toit ou de l'escalier et l'utilisateur exploite ainsi toute la surface utile de son logement.
La suite de l'article en page suivante.
Quel lieu d'implantation pour son dressing ?

Les différentes formes de dressings

Cuisinella
Cuisinella © Cuisinella
La forme du dressing dépend bien entendu, avant tout et surtout, de la place disponible dans le logement. Si celle-ci fait défaut, il faudra se contenter d'une grande armoire installée sur un seul pan de mur ou d'un meuble d'angle à cheval sur deux murs.
Si la place ne manque pas, en revanche, il est possible de s'aménager un vaste dressing soit en forme de L (prévoir 4 m2 minium), soit en forme de "U" c'est-à-dire un meuble occupant trois pans de murs. Autre configuration possible : installer deux meubles l'un en face de l'autre, un côté étant dédié à Monsieur et l'autre à Madame. "C'est la configuration idéale dans le cas d'une pièce toute en longueur installée en position de sas entre une chambre et une salle de bains ou d'un couloir", précise Julien Dos Santos.
Enfin, ultime et dernière solution : le dressing avec îlot central. "C'est vraiment l'aménagement idéal lorsque l'on a de place", commente-t-il. Grâce au meuble installé au milieu, l'utilisateur accroît en effet considérablement la capacité de rangement de son dressing, tout en y augmentant son niveau de confort. Il peut ainsi y loger de petits accessoires qui n'auraient pas trouvé de place ailleurs comme, par exemple, des montres ou des boutons de manchette, mais également s'en servir pour plier du linge.
Pour lire la suite, rendez-vous en page suivante.
Les différentes formes de dressings

Les règles à respecter pour réussir son dressing

Iliko
Iliko © Iliko
Quelle que soit la configuration choisie, il y a cependant un certain nombre de règles à respecter. Pour que la pièce reste agréable à vivre tout en étant fonctionnelle, il faut en effet que tous les rangements restent pratiques et accessibles. "Rien de pire qu'un dressing où l'on est obligé de faire des acrobaties pour accéder à ses vêtements, confirme Vincent Pastori de Sogal. Voilà pourquoi il est très important que même les parties hautes restent accessibles", poursuit-il.
Il faut également que la pièce soit suffisamment bien éclairée. "Dans la plupart des cas, les dressings sont aménagés dans des pièces aveugles, explique Julien Dos Santos de Quadro. Il ne faut donc pas hésiter à jouer avec la lumière artificielle en intégrant des sources de lumière un peu partout dans le dressing, non seulement en dessous et au-dessus des meubles, mais également dans les faux plafonds". A noter d'ailleurs qu'il existe, pour compléter le tout, des tringles et des tablettes lumineuses. Grâce à cet apport de lumière, l'utilisateur pourra plus facilement identifier ses vêtements - fini le risque de partir au travail avec des chaussettes dépareillées ! - et mettra donc - en théorie - moins de temps à se préparer.
Découvrez la suite de l'article en page suivante.
Les règles à respecter pour réussir son dressing

L'organisation générale d'un dressing

Coulidoor
Coulidoor © Coulidoor
L'organisation générale d'un dressing tient du bon sens. Il paraît en effet logique de placer les vêtements que l'on porte régulièrement à portée de main et ceux dont on se sert le moins souvent aux endroits moins facilement accessibles. La plupart des professionnels préconisent d'ailleurs une organisation en trois niveaux : les vêtements hors-saison ainsi que les équipements plus lourds comme, par exemple, les valises en partie haute ; tout ce qui sert au quotidien au milieu à hauteur des yeux de manière à pouvoir facilement y accéder, et, enfin, toutes les affaires ou accessoires dont on se sert moins fréquemment mais sur lesquels on a tout de même besoin d'avoir une bonne visibilité, en partie basse. "En général, nous recommandons de réserver le niveau le plus bas aux chaussures et aux sacs à mains et d'opter pour des tiroirs coulissants fermés qui permettront à l'utilisateur de les identifier en un seul coup d'œil, de les avoir à portée de main et de les tenir à l'abri de la poussière", confie Vincent Pastori.
La suite en page suivante.
L'organisation générale d'un dressing

Les rangements et accessoires malins pour le dressing

Les rangements et accessoires malins pour le dressing - Quadro
Les rangements et accessoires malins pour le dressing - Quadro © Quadro
Penderies, étagères ouvertes/fermées, tiroirs... Les possibilités de rangements sont multiples dans un dressing. Comme nous l'avons déjà indiqué précédemment, le choix se fait en fonction de la nature de ses vêtements et aussi de ses habitudes de rangement. Si le futur utilisateur porte quotidiennement des chemises et des cravates, il est judicieux qu'il équipe son dressing de tablettes porte-chemises et de coulissants extra-plats pour suspendre ses cravates. Des équipements dont pourra très bien se passer quelqu'un qui ne met ce genre de vêtements qu'occasionnellement. De même, s'il possède de nombreuses paires de chaussures et qu'il préfère suspendre ses pantalons au lieu de les plier, il aura tout intérêt à opter pour un range chaussures coulissant de grande contenance et à équiper son dressing d'un rack spécialement conçu pour les pantalons.
Sachez également qu'un certain nombre d'accessoires peuvent venir améliorer considérablement le confort d'utilisation. Comme ceux installés dans les cuisines et les salles de bains, les portes des placards et les tiroirs qui équipent les dressings peuvent être équipés d'amortisseurs et de ralentisseurs - système "pousse-lâche" -pour une fermeture et une fermeture tout en douceur et sans bruit. Par ailleurs, au lieu d'être fixes, les tablettes destinées aux chemises et aux pulls peuvent être télescopiques et les penderies basculantes. Du coup, même installées en partie haute, ces dernières restent accessibles. Pour accéder à leur contenu, il suffit à l'utilisateur d'actionner une barre qui est reliée à la tringle de la penderie. Equipée d'un bras mécanique, cette dernière descend et remonte alors en quelques secondes !
Dans tous les cas, là encore, quel que soit le type de rangements pour lequel vous opterez, ne perdez pas de vue qu'ils doivent rester pratiques et surtout accessibles.
Cliquez sur la page suivante pour lire la suite.
Les rangements et accessoires malins pour le dressing

Les matières disponibles

Les matières disponibles - Quadro
Les matières disponibles - Quadro © Quadro
Le choix des matières revêt une importance capitale car il détermine la réussite de l'intégration du dressing dans son environnement. Les fabricants l'ont bien compris et proposent un grand choix de finitions aussi bien pour les meubles - qui peuvent être fabriqués dans diverses essences de bois (des plus traditionnelles aux plus exotiques comme, par exemple, le wengé ou le sycomore) ou de placages - que pour les portes et les façades des tiroirs, qui se trouvent en verre tantôt laqué, tantôt dépoli ou transparent.
Certains d'entre eux vont même jusqu'à faire du dressing un véritable élément de décoration avec des façades décoratives qui s'habillent de couleurs vives, de motifs variés, de reliefs voire même, pour les plus contemporaines, de photographies. L'offre est telle que l'on peut également personnaliser les poignées et boutons de portes. Là encore, de multiples formes et matières sont proposées : imitation cuir, métal, porcelaine, verre... Bref, il y en a pour tous les goûts et pour tous les styles !
Les matières disponibles

Où acheter son dressing ?

Pour aménager un dressing chez vous, deux options s'offrent à vous : soit vous rendre chez une grande enseigne de décoration, soit chez un professionnel spécialisé. Dans le premier cas, vous pourrez vous procurer des armoires que vous allez pouvoir personnaliser et organiser comme vous le souhaitez en fonction de vos besoins. A vous de décider du nombre d'étagères, de leur hauteur et d'y ajouter des modules de rangements supplémentaires. Seulement voilà, si l'offre est avantageuse sur le plan financier, les dimensions sont standards et les finitions limitées.
Dans le deuxième cas, il vous sera proposé une offre totalement personnalisée. Certains fabricants de meubles sont en effet spécialisés et conçoivent des aménagements entièrement sur-mesure, dont ils confient la réalisation à des artisans menuisiers ou ébénistes. La plupart d'entre eux possèdent des showrooms à Paris et en province, dans lesquels ils exposent quelques-unes de leurs réalisations grandeur nature ainsi que des échantillons de leurs matériaux et de leurs différents modules de rangement. Quel que soit son budget, lorsque l'on envisage d'aménager chez soi un dressing, il est toujours bon d'y aller faire un tour pour se renseigner sur la faisabilité de son projet ou tout simplement y prendre des idées.
Carnet d'adresses :
www.ikea.fr
www.quadro.fr
www.sogal.com
www.coulidoor.fr
www.archea.fr
www.huelsta.fr
www.lapeyre.fr
www.elfa.com
www.iliko.com
www.cuisinella.com
Où acheter son dressing ?
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic