L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Luminarc souffle ses soixante bougies !

Par Pauline Polgar
,
le 14 février 2008
A chacun sa madeleine de Proust ! Luminarc évoque les goûters chez ses grands-parents, la cantine, la vie de famille... Des objets du quotidien qui ont vécu et évolué avec nous. Aujourd'hui, la marque fête ses soixante ans au service du verre et de la vaisselle. Innovations, conquêtes, produits cultes… Retour en images sur l'histoire d'un grand de l'art de la table.
Les mugs à grosses fleurs orange ? C'est elle. Les verres torsadés "vieux rose" ? Encore elle. Le bocal à aliments "Si facile", avec son caoutchouc qui fait "Poc" ? Toujours elle !! 354 millions d'articles vendus par an soit "plus que la population des Etats-Unis" : la marque Luminarc s'est plus qu'imposée depuis soixante ans dans l'univers des arts de la table. Une histoire écrite par une famille, les Durand, qui se sont transmis l'entreprise de père en fils jusqu'à nos jours. Luminarc, "Lum" comme la lumière "indissociable du verre" et "Arc" en référence à la petite ville Arques du Nord de la France, là où tout a commencé. Car cette marque, c'est d'abord l'histoire d'un nom ou plutôt d'une péniche... Vous allez voir.

Une histoire au fil de l'eau...

Luminarc Lotus
Luminarc Lotus © Un"must" Luminarc : Lotus - Arc International
 La "Verrerie d'Arques" naît en effet en 1825. Au début du XXe siècle, elle s'appelle "G. Durand et CIE - Arques France" puis "Verrerie Cristallerie d'Arques". A l'époque, peu importe le nom, cela reste une signature derrière un verre. La promotion n'existe pas encore. Et "Luminarc" alors ? En fait, c'est le nom de la péniche acquise en 1939 par Jacques Durand, fils de Georges, le premier Durand de l'entreprise, qui sert à acheminer jusqu'à la fabrique le sable et la silice nécessaires à la fabrication du verre (pour la petite histoire, elle le fera d'ailleurs jusqu'en 1970 !). Dans les années 30, le premier logo naît : le mot "Arc" apparaît au dessus d'un jeune archer genoux fléchis. A partir de là, le nom "Luminarc" apparaît épisodiquement.
Ce n'est qu'en 1958 que tout change avec la découverte de l'opale : l'entreprise décide d'attribuer un nom de marque à chaque procédé de fabrication. Le verre transparent sera "Luminarc", l'opale (opaque blanc) deviendra "Arcopal". Une distinction qui perdurera jusque dans les années 2000 où Luminarc s'installera définitivement comme identité de la marque couvrant toutes les formes et les matières.
Car Luminarc c'est également la diversité : la marque a en effet suivi les évolutions industrielles, techniques, mais aussi sociales de ces soixante années. Le verre se fait décoré - Luminarc est d'ailleurs la seule verrerie en France à le faire de manière industrielle - à effet givré, sculpté ou porcelaine avec l'opale. Le verre sera également moulé, soufflé... Il se permet toutes les matières, formes et décors ! Et sa résistance n'est plus à prouver : combien d'enfants avons-nous été à la tester ?

Une marque populaire

Populaire par excellence, la marque investit l'univers commercial et marketing : les grandes marques se l'arrachent tels Maille (le fameux verre à moutarde), Coca-cola ou encore Perrier. D'autres opérations promeuvent les produits Luminarc, comme celle offrant un verre "Suède" à chaque plein d'essence ! C'est ainsi que la marque s'impose définitivement dans l'univers du quotidien. Après Jacques qui en a fait la numéro un du secteur, son fils Philippe, qui y travaille depuis 1974, prend les rênes de l'entreprise en 1998 et en fait un groupe mondial.
Depuis les années 2000, la couleur se fait vive, les techniques se perfectionnent : à titre d'exemple, alors que l'entreprise fabriquait en "soufflé bouche" 300 verres en 8 heures après guerre, aujourd'hui une machine produit 100 verres à pied à la minute. Luminarc est une marque reconnu mondialement dans l'univers des Arts de la table du groupe Arc International. Et en 2007, la porcelaine, les couverts, les plateaux viennent parfaire l'offre. Vous avez dit ringard, Luminarc ? Jetez un œil à la dernière collection, vous verrez que ça en est loin !
Pour retrouver en images l'histoire de Luminarc, archives et prooduits cultes, cliquez sur suivant.

Luminarc en dates

1825 : Création de la Verrerie d'Arques.
1897 : Arrivée de Georges Durand.
1905 : Création du service Décor (trois personnes).
1927 : Arrivée de Jacques Durand.
Luminarc 58/68 automatisation
Luminarc 58/68 automatisation © Automatisation de la production de verres à pied - Arc International
 1930 : Jacques Durand revient des USA avec des techniques de production permettant l'automatisation.
1934 : Premiers fours à bassin (les anciens fours à pots sont abandonnés
1946 : Premières machines à souffler le verre (des gobelets)
1948 : Naissance de Luminarc
1958 : Naissance du verre opale et de la marque Arcopal
1958 : Découverte du verre trempé, le verre "extra-résistant." Naissance d'Arcoroc. Le service décor compte 400 personnes.
1960 : Première automatisation de la production des verres à pied.
1964 : Le verre soufflé-fixe.
1968 : Première fabrication automatique du cristal (24% plomb) au monde. Naissance de Cristal d'Arques.
1974 : Arrivée de Philippe Durand.
1976 : Mise au point du procédé dit de la centrifugation (la goutte de verre en fusion tombe dans un moule tournant à très grande vitesse).
1983 : Mise au point d'un verre vitrocéramique et naissance d'Arcoflam. Naissance de la marque JG Durand.
1985 : Premiers décors par report monochrome.
1986 : Naissance de la marque Arcuisine.
1990 : Création du bocal conserve HIFI, un système d'ouverture instantanée. Innovation récompensée par un Oscar de l'emballage puis un Worldstars en 1991.
2000 : JG Durand devient Mikasa. Arcopal n'existe plus, ses collections entrent chez Luminarc.
2006 : Mise au point du Kwarx, une innovation dédiée à la nouvelle marque du groupe, Chef et Sommelier.
Septembre 2007 : Disparition de Philippe Durand, auquel l'équipe Luminarc rend hommage à l'occasion de cet anniversaire et dédie le dossier "60 ans de créations Luminarc."
2008 : Luminarc fête ses 60 ans.
(Source : Arc International)
Luminarc souffle ses soixante bougies !

Une fabrique industrielle

Luminarc années 50 - 1
Luminarc années 50 - 1 © Arc International
Luminarc naît en 1948 et dès sa première décennie connaît une longueur d'avance sur ses concurrents, grâce notamment à une production innovante industrialisée. "En 1950, le plan Marshall permet à l'entreprise de s'équiper en machines industrielles à souffler le verre."
Une fabrique industrielle

Pionnière - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Luminarc années 50 - 2
Luminarc années 50 - 2 © Arc International
Les équipements permettent à Luminarc de s'imposer comme pionnière dans l'univers du verre industrialisé pour les arts de la table.
Pionnière - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Les premiers succès...

Luminarc années 50 - verre étoile
Luminarc années 50 - verre étoile © Arc International
Ce gobelet soufflé - collection Etoile - est issu des nouvelles machines acquises par Jacques Durand après guerre.
Les premiers succès...

Le service "Décor"

service décor luminarc
service décor luminarc © Arc International
Le service "Décor" après avoir compté trois personnes en 1905 prend de l'ampleur à la fin des années 50. Il est alors exclusivement féminin.
Le service "Décor"

De l'or dans son verre...

Luminarc dépose filet or
Luminarc dépose filet or © Arc International
Les premiers décors dans l'industrie verrière apparaissent. "Autrefois cher et réservé aux productions artisanales, le verre décoré devient avec Luminarc accessible à tous." Ici, la dépose d'un filet d'or sur le buvant d'un verre...
De l'or dans son verre...

Le résultat... - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Luminarc verres filet or 1950
Luminarc verres filet or 1950 © Arc International
Les verres à filets d'or dans les années 50. Avec notamment le verre Arcade (à la base de la pile), l'un des premiers gobelets encastrables.
Le résultat... - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Givrés ! - Luminarc souffle ses soixante bougies !

givror luminarc
givror luminarc © Arc International
Les premières années ont également vu naître la collection Givror. "Pour obtenir cet effet givré, verres et carafes sont roulés dans de la colle, puis dans une fine poudre de verre. Les moutardiers, séduits par ces collections décorées, se presseront d'en commander par milliers."
Givrés ! - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Dans les premiers mythes

Luminarc années 50 - citron
Luminarc années 50 - citron © Arc International
En verre moulé, ce presse-citron connaît un très grand succès en 1950. "La mise au point par la Verrerie d'Arques de procédés industriels de fabrication permettra au presse-citron (...) de connaître une véritable diffusion."
Dans les premiers mythes

Seventies - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Luminarc 70s
Luminarc 70s © Véronica, Suède, Directoire, Rosaline - 1971, 1975 - Arc International
Entre 1958 et 1968, le décor en chromo apparaît, permettant à Luminarc d'être la seule marque à offrir une telle variété de motifs. Le verre ballon fait décoller les ventes, avec l'automatisation de la production de verres à pied. Mais les années 70 arrivent, un nouveau temps d'innovations pour Luminarc, avec notamment la mise au point de l'opale, le verre opaque blanc à effet porcelaine et la centrifugation, qui permet d'obtenir des articles de vaisselle légers et des formes libres à bords non coupants. C'est aussi l'émergence de la grande distribution et des lave-vaisselle, le verre se doit d'être résistant !
C'est le succès des verres Suède en 1971 (2e record des ventes), de la torsade Rosaline et de la collection Directoire en verre fumé en 1975. Sans oublier la Véronica en 1978 opale avec son petit air rétro composé de petites fleurs bleues.
Seventies - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Les années 80 - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Luminarc 80s
Luminarc 80s © Collection verres des années 80, Trianon, Octime - Arc International
Luminarc entreprend de nouvelles techniques sur l'impulsion de Philippe Durand. Ce sera la révolution du "décor par report", mise au point après trois années de recherche menées par Allan Keeling (un Anglais qui avait pris contact avec Philippe Durand par une simple lettre !). Cette technique permet de décorer une assiette transparente par le dessous, "avec une qualité comparable à la photo, en préservant une surface impecable, lisse et brillante." Chaque semaine des réunions de création sont présidées par Jacques Durand, le père de Philippe, où chacun s'exprime. A chaque idée adoptée, "le patron abat vigoureusement sur la table son point, à la façon d'un commissaire priseur", raconte l'entreprise.
Les formes octogonales d'Octime s'arrachent, l'opale blanche de Trianon s'impose - lors du mariage de Lady Di et du Prince Charles, ce sont des milliers d'entre elles, sérigraphiées à leurs effigies, qui seront vendues à travers toute l'Angleterre ! - comme les verres à pieds, dont le Flamenco plébiscité par la marque Amora pour sa moutarde Maille.
Les années 80 - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Les années 90 - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Luminarc verre coke
Luminarc verre coke © Arc International
Luminarc s'exporte dans le monde entier. Lancé en 1997, le verre "Coke" représente à lui seul 20 à 30 millions d'articles fabriqués par an par l'entreprise. Certains verres possèdent un "point mousse" taillé au laser dans le fond, afin que la boisson donne plus de mousse...
Les années 90 - Luminarc souffle ses soixante bougies !

2000 : une nouvelle identité pour Luminarc

Luminarc 2000
Luminarc 2000 © Playtime, Vinery - Arc International
Philippe Durand prend en 2000 les rênes d'Arc International et chaque marque prend un nouvel essor. Luminarc véhicule un "esprit, des valeurs, une identité forte, en correspondance avec les désirs des consommateurs et les marchés internationaux."
La collection "Color Playtime" en fait voir de toutes les couleurs et Vinery marque le départ à la conquête de l'oenologie.
2000 : une nouvelle identité pour Luminarc

2007 : Mix & Match - Luminarc souffle ses soixante bougies !

luminarc 2007 mix and match
luminarc 2007 mix and match © Mix & Match, Luminarc - Arc International
Désir, plaisir et coups de coeur sont au menu des arts de la table. Luminarc part à la conquète de nouvelles matières... Le verre s'accorde avec la porcelaine, aux couverts, aux sets, aux plateaux, serviettes en papier... Ou dépareiller devient un "art de customiser".
2007 : Mix & Match - Luminarc souffle ses soixante bougies !

2008 : la fonctionnalité - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Luminarc mekano et flore 2008
Luminarc mekano et flore 2008 © Arc International
Année de l'anniversaire et année créative ! Le verre à pied coloré dans la masse se fait empilable (Mekano - de 1,4 à 1,6 €) et les assiettes fleurissent (collection Flore : à partir de 3,90€ l'assiette)! Bon anniversaire Luminarc !
2008 : la fonctionnalité - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Flore... - Luminarc souffle ses soixante bougies !

Flore Luminarc 2008
Flore Luminarc 2008 © Flore, Luminarc - Arc Ineternational
Flore ou l'idée d'un "bouquet de formes et de couleurs, offre d'infinies possibilités pour créer de nouvelles tables selon ses envies..."
Flore... - Luminarc souffle ses soixante bougies !
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic