L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des créations "maison" qui simplifient le quotidien des enfants handicapés

Par C. Chahi Bechkri
,
le 29 juin 2012
Tous les ans depuis maintenant quinze ans, Handicap International organise, en partenariat avec Leroy Merlin, un concours destiné à mettre en lumière des inventions conçues pour améliorer la vie quotidienne des enfants handicapés. Coup d'oeil sur les idées primées en 2012.
Prendre une douche, aller aux toilettes, regarder la télévision... Autant de gestes du quotidien qui peuvent s'avérer complexes à effectuer pour les personnes handicapées, en particulier pour les enfants. Faute d'équipement adapté, ils se retrouvent en effet confrontés à des difficultés insoupçonnables pour se laver, manger, se déplacer ou tout simplement se divertir.
Afin de les aider à les surmonter, leurs proches n'ont pas d'autre choix que de mettre la main à la pâte en créant des équipements sur-mesure. Chaque année, un nombre incalculable d'inventions "maison" naissent ainsi : des objets, des accessoires et parfois mêmes des meubles. Seulement voilà : elles restent souvent confinées dans la sphère familiale alors qu'elles pourraient utiles à beaucoup d'autres. C'est précisément pour les faire connaître au plus grand nombre qu'Handicap International a eu l'idée de créer, il y a maintenant quinze ans, un concours.

20 idées astucieuses mises en lumière

Dédié aux "Papas bricoleurs et mamans Astucieuses", il récompense chaque année une vingtaine de créations simples, destinées à favoriser l'autonomie des personnes handicapées. Toutes sont réalisées par les parents eux-mêmes, à domicile, et avec peu de moyens. Mais elles ont une réelle utilité. Elles sont ensuite mises en lumière à travers un guide diffusé gratuitement dans tous les magasins Leroy Merlin ou envoyé sur simple demande à Handicap International.
Chaque création fait l'objet d'une fiche contenant un descriptif précis, un schéma technique, une ou plusieurs photos, une liste de fourniture et un estimatif de coût. Le but étant que les lecteurs puissent à leur tour fabriquer l'objet.
Pour cette édition 2012, comme le veut la tradition, les créations les plus astucieuses et les plus facilement reproductibles ont reçu une distinction particulière. Parmi elles : un repose-pied escamotable à installer sous une chaise afin de rester à la bonne hauteur par rapport à la table ou encore un fourreau contenant un siège pliable à clipper sur les fauteuils roulants pour faciliter les moments de partage. Des accessoires simples mais qui changent radicalement la vie !
Pour découvrir l'ensemble des inventions récompensées, cliquez en pages suivantes.
Retrouvez toutes les réalisations primées sur les sites www.handicap-international.fr et www.leroymerlin.fr
Des créations "maison" qui simplifient le quotidien des enfants handicapés

Repose-pied escamotable

Repose-pied escamotable - Handicap International
Repose-pied escamotable - Handicap International © Handicap International
1er Prix du jury
Inventeurs : Claire et Mélusine Besson (Bas en Basset, 43)
Pour Pierre-Baptiste, 19 ans, multi-handicapé et de petite taille.
Les pieds de Pierre-Baptiste ne reposent pas sur le sol quand il est en position assise ce qui lui créé des problèmes de dos et ne favorise pas une bonne tenue à table. Mélusine et sa maman ont donc eu l'idée de créer un repose-pied escamotable installé sous une chaise standard qui lui permet de ne pas gêner les autres et de rester à la bonne hauteur par rapport à la table.
Le repose-pied est une plaque de bois fixée avec des vis à des renforts en médium. Il est fixé sous la chaise avec des coulisses de tiroirs et est muni de petites roulettes (fixées par 2 vis sous chacun des deux renforts) pour faciliter le mouvement.
Pour que Pierre-Baptiste manoeuvre seul son repose-pied une fois assis, une commande manuelle est fixée à la chaise et au repose-pied à l'aide d'un support et de 4 vis. Un tube creux rehaussé d'une poignée relie les deux. En actionnant la poignée, le haut de l'axe supérieur transmet un mouvement de translation au repose-pied. Ce système est adaptable à n'importe quelle chaise en bois et peut-être ajusté en fonction de la taille de la personne.
Coût estimé : 30 €
Repose-pied escamotable

Maquette pédagogique - Des créations "maison" qui simplifient le quotidien des enfants handicapés

Maquette pédagogique - Handicap International
Maquette pédagogique - Handicap International © Handicap International
2ème Prix du jury
Inventeurs : Clémence Derunnes, Morganne Le Du, Karinne Ledieu,
Audrey Loyer (Rennes, 35)
Pour des enfants handicapés, leurs parents mais aussi pour des enseignants, pour l'entourage des personnes handicapées.
Clémence, Morganne, Karinne et Audrey sont étudiantes en 3e année d'ergothérapie à l'institut de formation de Rennes. Dans le cadre de leur formation, elles ont imaginé et proposé ce projet de maquette, véritable outil pédagogique pour sensibiliser les enfants au handicap, aux problèmes d'accessibilité et aborder le handicap de manière visuelle et ludique.
Cette maquette sert de support de mise en scène. Le nounours en fauteuil roulant évolue dans sa maison. Au fur et à mesure de ses déplacements, il fait face à des pièces qui ne sont pas adaptées à sa situation.
Construite avec du contreplaqué, du papier peint, de la
peinture, et des matériaux de fixation, la maquette montre alors les différents aménagements possibles pour adapter la maison au handicap de nounours.
Coût estimé : environ 30 €
Maquette pédagogique - Des créations "maison" qui simplifient le quotidien des enfants handicapés

Table à langer transportable

Table à langer transportable - Handicap International
Table à langer transportable - Handicap International © Handicap International
3ème Prix du jury
Inventeurs : Cathy et Christophe ROHART (La Chapelle sur Erdre, 44)
Pour Gauthier, 8 ans, infirme moteur cérébral.
Les vestiaires de la piscine peuvent accueillir un fauteuil roulant mais pas un enfant qui ne sait pas s'asseoir. Cathy et Christophe ont donc fabriqué une table à langer facilement transportable et confortable pour leur fils Gauthier.
Ils ont utilisé deux plaques de plexiglas qu'ils ont fixé avec deux charnières. Des petits bouts de frite de piscine servent de pieds, fixés aux versos des plaques de plexi avec de la colle : 5 d'un côté et 6 de l'autre.
Sur le recto, Cathy et Christophe ont installé de l'adhésif. Pour y installer des poignées ils ont acheté de la sangle qu'ils ont fixée avec des vis aux plaques de plexiglas. Pour que la table à langer ne glisse pas, du double face a été collé sur le recto des plaques.
En finition, Cathy et Christophe ont coupé puis collé deux morceaux de tapis de sol de taille identique aux plaques. Ils ont rajouté des morceaux de frite de piscine en guise d'oreillers (mais aussi pour le confort des jambes).
Coût estimé : environ 40 €
Table à langer transportable

Fourreau pour siège pliant

Fourreau pour siège pliant - Handicap International
Fourreau pour siège pliant - Handicap International © Handicap International
Prix coup de coeur du jury
Inventeur : Philippe Grall (La Garde, 83)
Pour Edwige, une amie.
Philippe a souvent ressenti une gêne due à la différence
de hauteur entre les personnes en fauteuil roulant et les autres,
lors de rencontres, de conversations... Pour faciliter ces moments
d'échange et de partage, Philippe a mis en place son projet
"Les yeux dans les yeux".
Pour cela, il a conçu un fourreau cylindrique rigide, pouvant être "clippé" sur les tubulures latérales d'un fauteuil manuel, sans gêner l'accès aux mains courantes propulsives. Un rail en aluminium est maintenu le long du cylindre par deux bagues de serrage.
Sur le rail sont vissées deux pinces à balais qui viennent se clipper sur la tubulure du fauteuil, maintenant ainsi le fourreau cylindrique le long du fauteuil et présentant le siège replié à portée de main.
L'innovation réside dans le détournement d'utilisation de pinces
pour fixer habituellement les balais aux murs. Le siège est un siège
pliant que l'on trouve dans le commerce, en trépied.
Coût estimé : 16,90 €
Fourreau pour siège pliant

Levier de commande

Levier de commande - Handicap International
Levier de commande - Handicap International © Handicap International
1er Prix des Familles
Inventeur : Bernard Bourguignon (Migennes, 89)
Pour Brigitte, une amie.
Appuyer sur les touches de commande du fauteuil roulant électrique n'est pas toujours évident pour Brigitte, voire impossible. Bernard a imaginé un système qui lui permette de le faire avec deux doigts mécaniques montés sur un support. Bon bricoleur, Bernard a fabriqué ce "doigt adapté" en soudant des tubes de cuivre.
Le support est tenu à l'aide de brides sur la fixation du boitier
de commande. Les deux doigts sont actionnés chacun par un levier. Pour l'activer, il suffit d'appuyer dessus avec la main sans avoir à faire appel à la précision des doigts. Bernard a créé un levier pour le mode locomotion et un autre pour le mode inclinaison du dossier. Rajouter un petit morceau de tuyau de caoutchouc sur le filetage du doigt protège la touche initiale.
Avec ce système, Brigitte peut se déplacer à sa guise et incliner
son dossier sans faire appel à une tierce personne.
Coût estimé : 25 €
Levier de commande

Tablette de maintien

Tablette de maintien - Handicap International
Tablette de maintien - Handicap International © Handicap International
Prix coup de coeur des Familles
Inventeur : Fabrice Delrue (Beuvry, 62)
Pour son fils, Maxime, 20 ans.
Maxime n'arrivait pas à tenir sur les toilettes tout seul. Son papa a donc imaginé une tablette pour qu'il puisse prendre appui quand il s'y trouve.
Fabrice a confectionné, avec un poste de soudure spécial pour aluminium une structure qui prend exemple sur une table ordinaire. Il a assemblé ces tubes d'aluminium, a fixé une plaque de plexiglas dessus dans laquelle il a découpé un demi cercle pour le buste de Maxime.
Des roulettes facilitent le fonctionnement de la tablette.
A noter que cette réalisation nécessite les compétences d'un soudeur.
Coût estimé : entre 120 et 160 €
Tablette de maintien

Remorque à vélo réhaussée

Remorque à vélo réhaussée - Handicap International
Remorque à vélo réhaussée - Handicap International © Handicap International
Prix Jérôme Bonaldi
Inventeur : Nouria Brochet (Optevoz, 38)
Pour sa fille, Amandine, 12 ans, hémiplégique et trisomique 21.
La remorque devenait trop petite pour Amandine qui avait les genoux sous le menton et la tête qui touchait le toit. Nouria a donc souhaité la rehausser.
En le croisant, le double harnais peut attacher un seul enfant au centre de la remorque. Dégager les bretelles d'un passant de maintien permet de gagner les 10 cm manquant pour la hauteur d'épaule.
Pour la structure métallique, des rallonges en tubes carrés s'emboîtent sur les tétons du cadre de base et reproduisent 20 cm
plus haut le même profil (découpe et trous) afin de garder la fonction pliable de la remorque.
Pour la toile d'habillage, Nouria a découpé la toile d'origine au niveau du cadre de base et a ajouté un rectangle de 20 cm de hauteur. Même travail à l'avant et à l'arrière de la capote anti-pluie.
Pour le dossier, la barre supérieure passe dans une boucle de tissu. Le siège est un coussin de mousse "forte densité", fixé avec des velcros. Cela permet de rehausser l'assise de 8 cm.
Ce modèle de remorque à vélo fait pour transporter deux enfants est le plus grand du marché.
Coût estimé : 25 € de fournitures (ou le double si la toile imperméable doit être achetée dans le commerce)
Remorque à vélo réhaussée
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic