L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Sécuriser sa salle de bains

le 4 novembre 2011
Sécuriser sa salle de bains
Sécuriser sa salle de bains © Martial Pénicaud
Dans une salle de bains, la présence de l'eau et de l'électricité est une source de danger permanent. Tous les appareils électriques doivent être protégés en respectant des normes précises. Quant au sol, bien souvent carrelé, il peut se transformer en patinoire. Découvrez les précautions à prendre pour éviter les accidents.
L'eau et le carrelage
L'eau et le carrelage ne font pas bon ménage. Pour ne pas glisser et pour éviter de chuter, il est préférable de recouvrir le sol de la salle de bains, le fond de la baignoire et celui de la douche, de revêtements antidérapants.
Pour éviter les chutes, placer des poignées de maintien sur le mur de la baignoire et de la douche.
Pour éviter les brûlures, contrôler que la température de l'eau est bien inférieure à 50° (température au-dessus de laquelle les brûlures sont considérées comme étant graves par la Commission de sécurité des consommateurs).

L'eau et l'électricité

L'eau et l'électricité ne font pas non plus bon ménage. A tel point qu'il existe des normes de sécurité officielles à respecter.
Dans et au-dessus de la baignoire et de la douche, tout appareil électrique est totalement interdit. Dans l'espace situé au-dessus de la baignoire ou de la douche, la réglementation est également draconienne. Pratiquement tout y est interdit sauf la production d'eau chaude par des appareils hautement sécurisés et situés le plus haut possible pour éviter les projections d'eau.
A une distance inférieure à 0,60 m de la baignoire ou de la douche n'est toléré qu'une prise pour rasoir, alimentée par transformateur de séparation (à isolation terriblement renforcée). Par ailleurs, Les prises de courant installées au sol ou près du sol sont interdites.
Les luminaires et appareils de chauffage doivent être de classe II. Au-delà de cette zone, sur une largeur supplémentaire de 2,40 m, sont autorisés les interrupteurs, boîtes de connexions, appareils et matériels électriques répondant aux normes de la classe I.
Les prises de courant doivent être pour leur part de type 2P + T (2 pôles + la terre). Tous ces appareillages doivent être protégés contre les chutes d'eau verticales et conformes à la norme NF.
Les sites Internet repereelec.fr et de l'AFNOR donnent de nombreuses autres précisions sur les normes obligatoires à suivre quand on veut mettre sa salle de bains en conformité avec la réglementation.

Les classes de sécurité :

Classe 0 : matériel n'étant pas relié à la terre. Interdit en Europe
Classe I : matériel isolé ayant ses masses métalliques reliées à la terre
Classe II : matériel à double isolation (fonctionnelle et matérielle) sans liaison à la terre des parties métalliques
Classe III : matériel de classe 2 équipé d'un transformateur TBTS (Très Basse Tension Séparée)
Sécuriser sa salle de bains
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic