L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Dix conseils pour aménager un studio

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 19 septembre 2011
Aménager un studio de moins de 20 mètres carrés est parfois un véritable cauchemar ! Pourtant, avec quelques astuces simples à mettre en œuvre, la tâche devient beaucoup plus évidente. Maison à part vous propose dix conseils d'architectes pour agencer au mieux votre petite surface.
L'aménagement d'un studio est souvent perçu comme un cauchemar des temps modernes - et des villes. On pourrait croire qu'une petite surface est plus rapide à agencer, mais c'est bien le contraire. Réussir à caser toute une vie dans 16 mètres carrés nécessite souvent un tour de prestidigitation !
Cependant, vue depuis l'œil avisé d'un architecte, la chose semble tout de suite beaucoup plus accessible...
Découvrez, en pages suivantes, les dix conseils de nos spécialistes, pour aménager d'une main de maître un studio ou un petit appartement.
Dix conseils pour aménager un studio

Réfléchir aux habitudes des occupants

Première chose à faire, avant de se lancer dans les grandes décisions : faire un bilan des besoins et des habitudes des futurs occupants de l'appartement. "Ce sont de plus en plus souvent de jeunes couples qui nous demandent d'intervenir" raconte Cyril Rheims, architecte. "Le projet demande alors une gymnastique intéressante".
Évaluez le volume de rangement nécessaire dans l'habitation, afin d'agencer la pièce en conséquence. Réfléchissez aussi aux habitudes de vie de chacun. "C'est toujours plus pratique d'intégrer le lit au salon dans un studio" explique Xavier Fenouil, architecte. "Mais cela dépend des goûts des gens". Celui qui travaille la nuit et dort le jour n'appréciera pas d'être réveillé par les bruits de la cafetière...
"Si on aime cuisiner, il ne faut pas lésiner sur la table et l'espace de travail" conseille David Laperche, architecte. Les amateurs de jeux vidéo, quant à eux, prévoiront un grand écran ou un vidéoprojecteur.
Réfléchir aux habitudes des occupants

Ne pas perdre le moindre centimètre carré

Le conseil paraît évident, mais il est crucial. Dans une petite surface, chaque centimètre carré doit être optimisé, afin de garder le maximum de surface pour circuler. "Le sol doit toujours servir à quelque chose" insiste David Laperche. "S'il y a un couloir dont on ne peut pas se débarrasser, on peut en faire un rangement" ajoute-t-il.
Sus aux espaces peu accessibles sous-pente, et aux recoins de la salle de bains ! Ils accueilleront idéalement des rangements.
"Tout doit avoir une fonction en permanence" prêche Cyril Rheims. Autrement dit, pas de place pour le superflu dans un espace aussi réduit. Vous devrez choisir scrupuleusement chaque meuble, chaque objet, en optant le plus souvent possible pour des éléments ayant plusieurs utilisations (voir page 9).
Ne pas perdre le moindre centimètre carré

Dégager le champ de vision

Plus le regard est arrêté par des objets ou des cloisons (voir page 5), plus on a l'impression que la pièce est petite. Il faut donc s'atteler à dégager au maximum l'espace à hauteur des yeux, pour augmenter le volume ouvert au regard.
David Laperche et Cyril Rheims conseillent d'opter pour des éléments de rangement bas, et d'éviter au contraire les étagères en hauteur. Installer le lit sur une estrade permet, par exemple, de créer tout un volume qui pourra servir de rangement.
"On peut installer des rangements en hauteur" tempère Xavier Fenouil, "à condition qu'ils soient parfaitement rangés, ou fermés". Dans ce cas, on condamne entièrement le mur pour le transformer en penderie, par exemple. L'architecte conseille d'installer un miroir pour augmenter l'impression d'espace, "mais il doit refléter quelque chose de rangé" insiste-t-il.
Dégager le champ de vision

Eviter les cloisons

Les architectes interrogés par Maison à part sont unanimes : il faut décloisonner les petites surfaces ! C'est la meilleure façon de dégager le champ de vision dans la pièce. David Laperche conseille également de dégager les portes.
Parfois, les habitudes de vie ne permettent pas l'option "loft". "Si l'on est obligé de cloisonner, opter pour des parois transparentes, sinon translucides, pour permettre au regard d'aller partout" insiste Cyril Rheims, partisan de la paroi vitrée... même dans la salle de bains ! "Quitte à mettre un store devant" ajoute-t-il.
Xavier Fenouil préfère les séparations esthétiques et décoratives. "Les panneaux coulissants japonais ou les panneaux en bois perforé peuvent être intéressants, mais un rideau au plafond ou une étagère ouverte peuvent faire l'affaire, selon le budget" explique-t-il.
Eviter les cloisons

Un coin pour chaque fonction

Ne pas cloisonner ne signifie pas tout mélanger ! La cuisine, la détente, le sommeil, le travail... Pour chaque activité, un coin doit être réservé, et correctement aménagé. L'espace bureau, avec ou sans ordinateur, doit être au calme, tout comme le coin nuit. La salle de bains, quant à elle, doit procurer un minimum d'intimité...
"Les différentes fonctions de la pièce sont distinguées par le mobilier" explique David Laperche. Certaines zones peuvent bien sûr avoir deux fonctions alternativement. Mais rien ni personne ne doit être laissé pour compte. "Si on n'oublie pas de laisser un coin pour chaque fonction, on peut arriver à faire des petits miracles" estime Cyril Rheims.
Un coin pour chaque fonction

Oser la couleur

Question peinture, on pense souvent que studio rime avec blanc. Pas forcément, répond Xavier Fenouil. "Les couleurs renvoient la lumière" explique-t-il, "mais il faut savoir s'en servir".
Posez du blanc là où la lumière tape, et de la couleur à côté. Optez pour des teintes légères, même lorsqu'elles sont vives, et évitez les tons trop foncés, qui sont écrasants si la pièce manque d'éclairage. "Jaunes, oranges, bleus peuvent être marqués sans être sombres" ajoute l'architecte.
"On a tendance à peindre un mur entier, mais ce n'est pas l'idéal" tempère Xavier Fenouil. Deux solutions préférables : soit peindre tous les murs dans la même teinte, soit couper un mur en deux, pour créer un effet trompe l'œil.
"On peut aussi créer des zones visuelles qui se détachent, du mur au plafond, pour une lecture de l'espace plus riche" explique-t-il. Trois zones, trois couleurs ! Attention à ne pas multiplier les couleurs dans la pièce, précise cependant David Laperche.
Oser la couleur

A la recherche de la lumière

C'est ce qui manque souvent dans les petits espaces : la lumière. Dans l'idéal, chaque espace doit avoir accès à un point de lumière. En pratique, ce n'est pas toujours possible !
Si la configuration des lieux le permet, l'installation de cloisons transparentes peut permettre d'apporter plus de lumière, dans la salle de bains par exemple.
A défaut, multipliez les points d'éclairage doux, et dirigez la lumière vers le plafond. "Créez des ambiances lumineuses, variez les lampes pour donner une identité multiple" conseille Xavier Fenouil : lampe d'appoint près du lit, spots au-dessus de la cuisine, etc. Cela permet de définir des zones différentes dans le même espace, selon les moments de la journée.
A la recherche de la lumière

Un meuble, plusieurs fonctions

Le meuble multifonction est l'atout absolu du studio. Usez-en et abusez-en sans crainte ! "Ne pas hésiter à détourner des objets type caisson" indique David Laperche.
"Une table peut avoir plusieurs fonctions, mais il faut trouver une situation dans l'espace qui corresponde à ces deux utilisations" explique Xavier Fenouil. Réfléchissez bien aux différentes fonctions du meuble, afin de le choisir au mieux, et de le placer au meilleur endroit. Une console qui se transforme en table, par exemple, n'est pas forcément une bonne solution, car sous sa forme de console, son utilité n'est pas évidente dans un studio...
"Vous n'avez pas la place d'installer une table de salle à manger ? Optez pour une table basse large avec des poufs pour accueillir le coin repas de manière conviviale" conseille David Laperche. Cyril Rheims préfère prolonger le plan de travail de la cuisine, pour qu'il serve également de coin bureau, plutôt que de dédier exclusivement un espace au travail, ailleurs dans la pièce.
Un meuble, plusieurs fonctions

Ne pas se limiter aux stéréotypes

Lit en mezzanine, table et chaises pliantes, kitchenette, le mobilier destiné au studio est très connoté. "Le mobilier multifonction, c'est pratique mais c'est frustrant" avoue David Laperche, adepte des mobiliers massifs. "Il ne faut pas avoir peur de faire une grande cuisine confortable ! C'est psychologique !" explique-t-il.
Pour peu qu'il y ait de la place pour chaque fonction essentielle de la vie quotidienne, vous pourrez en effet opter pour de vrais meubles, en particulier si vous leur trouver plusieurs utilisations, comme une grande table qui servirait à la fois de plan de cuisine, de table à manger, de bureau...
"Le piège, c'est d'essayer de répéter ce qu'on ferait dans un appartement plus grand" conclue David Laperche. Des éléments spécifiques aux petites surfaces, en particulier des éléments sur-mesure (voir page 11), seront beaucoup mieux intégrés dans un studio.
Ne pas se limiter aux stéréotypes

Investir pour rentabiliser l'espace

Une petite surface est d'autant plus difficile à vivre qu'elle est mal agencée. Pour mettre toutes les chances de votre côté, investissez ! Dans des meubles adaptés, d'une part, mais aussi dans les conseils d'un professionnel, qui aura l'œil pour tirer le meilleur de votre studio. "Faites appel à un architecte, si vous ne vous sentez pas capable d'aménager le studio seul, pour ne pas perdre un centimètre carré" conseille Cyril Rheims.
Osez le sur-mesure ! "Pour avoir quelque chose de cohérent, et pour la rentabilité de l'espace" insiste Xavier Fenouil. "C'est l'idéal, et c'est vite rentabilisé" ajoute David Laperche. Le meuble créé uniquement pour votre appartement apportera, sans nul doute, une solution unique à votre problème unique.
Investir pour rentabiliser l'espace
Nous vous recommandons

Découvrez les solutions de constructeurs pour des maisons plus performantes et plus confortables.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic