L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Transformer des combles en salle de ciné privée

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 31 janvier 2019
Créer une pièce en plus dans les combles pour y installer... une salle de projection digne d'une grande. C'est le chantier très pointu, avec un budget serré, que nous vous proposons de découvrir.
"On ne peut pas faire plus 'cocon' qu'une salle de cinéma". L'aménagement de pièces en salles de cinéma privatives est une réelle passion pour Teddy Valdenaire, et ce, depuis l'âge de 13 ans. Cet ingénieur du son messin a même créé sa propre entreprise, TVHD Cinéma privé, qui installe chez des particuliers des salles de projection dignes des plus grands cinémas.
Et pour cause : Teddy Valdenaire ne se fournit qu'en matériel professionnel, et réalise absolument tout lui-même. Une méthode imparable qu'il a mise en pratique dans cette maison individuelle de Meurthe-et-Moselle. "Les propriétaires m'ont contacté pour aménager les combles en une salle de projection", nous raconte-t-il.
L'espace disponible et l'état de la pièce, totalement brute, sont des points de départ parfaits pour le projet. Extrêmement pointu dans sa mise en oeuvre, l'ingénieur et entrepreneur se charge lui-même du chantier. Découvrez-en les étapes en images.
Transformer des combles en salle de ciné privée

Avant : des combles non aménagés et non isolés

Les combles étaient bruts avant la création de la salle de cinéma
Les combles étaient bruts avant la création de la salle de cinéma © TVHD Cinéma Privé
Au dernier étage de la maison, les combles s'étendaient sur 48 m2 au sol, avec une hauteur sous le faîtage suffisamment importante pour envisager d'aménager une petite pièce.
A l'arrivée de Teddy Valdenaire, l'espace est brut. "J'ai insisté pour faire moi-même l'isolation et les aménagements à zéro, pour éviter les pertes d'espace et avoir le meilleur rendu", nous explique-t-il.
Avant : des combles non aménagés et non isolés

Une isolation des combles précises avec des matériaux professionnels

L'isolation est pensée pour être thermique et acoustique
L'isolation est pensée pour être thermique et acoustique © TVHD Cinéma Privé
Teddy Valdenaire utilise de la laine de roche pour isoler les combles, mais aussi et surtout des plaques noires qui optimisent l'acoustique de la future pièce, et absorbent un maximum de lumière. "L'objectif est d'obtenir le même rendu que dans une salle professionnelle", précise-t-il.
Sur le mur du fond, l'ingénieur conçoit un écran de projection sur-mesure, "le plus grand possible compte tenu de la pente du toit", entouré de leds pour créer un rétroéclairage personnalisable.
Une isolation des combles précises avec des matériaux professionnels

Après : une salle de cinéma privée dans les combles

La salle de cinéma de 24 m2 est conçue comme une vraie salle
La salle de cinéma de 24 m2 est conçue comme une vraie salle © TVHD Cinéma Privé
L'étage est métamorphosé. Les murs sont habillés de noir, pour absorber la lumière et créer ainsi une chambre sombre, donc un contraste saisissant à l'écran. Le faux-plafond joue de nombreux rôles : isolant, mais intégrant aussi les haut-parleurs en toute discrétion, ainsi que des fibres optiques qui créent un ciel étoilé au-dessus de l'écran.
Pas besoin d'une très grande surface pour une salle de cinéma confortable : "ici, pour un écran de 2m40 de base, on a installé le canapé à 2m50 de l'écran, c'est suffisant, tempère Teddy Valdenaire, au-delà, on risque un inconfort visuel". Les combles étaient donc largement assez spacieux pour une jolie pièce ciné.
Après : une salle de cinéma privée dans les combles

Avant : un plancher brut au sol et une mansarde importante

La pente du toit était très importante dans les combles
La pente du toit était très importante dans les combles © TVHD Cinéma Privé
La pente du toit étant importante, la surface mansardée l'était également dans les combles. Teddy Valdenaire en profite pour créer des niches qui cachent les éléments techniques.
Au sol, les câbles nécessaires sont cachés dans une épaisseur d'isolant...
Avant : un plancher brut au sol et une mansarde importante

Isolation du sol et création d'espaces techniques pour la salle de cinéma

Le sol a été particulièrement bien isolé
Le sol a été particulièrement bien isolé © TVHD Cinéma Privé
Comme le plafond, le sol doit être correctement isolé pour des raisons acoustiques. "J'ai posé 20 cm de laine au sol, puis un OSB, puis la moquette", détaille Teddy Valdenaire. Et, contrairement à ce que l'on pourrait croire, la moquette n'a pas seulement un côté esthétique et confortable, rappelant les grandes salles ! "C'est une moquette Balsan, de qualité, testée en laboratoire et qui améliore le confort acoustique, en absorbant certains sons", explique l'ingénieur son.
Sur les côtés de la pièce, des niches sont créées et habillées de panneaux blancs.
Isolation du sol et création d'espaces techniques pour la salle de cinéma

Après : un coin jeu et bar au fond de la salle de cinéma privée

Dans le fond de la pièce, un coin bar et jeux
Dans le fond de la pièce, un coin bar et jeux © TVHD Cinéma Privé
Dans le renfoncement, un espace cuisine est créé, avec un réfrigérateur et un petit évier. "Je ne trouvais pas d'évier suffisamment étroit pour entrer dans le petit plan de travail, j'ai donc utilisé une gamelle pour chien en inox que j'ai percée !" nous raconte Teddy Valdenaire.
Un jeu d'arcade a également été placé là, "pour créer un ensemble récréatif, et optimiser les 24 m2 disponibles au sol", décrit l'ingénieur.
Après : un coin jeu et bar au fond de la salle de cinéma privée

Un système audio 7.1 pour un rendu sonore parfait

Un système audio 7.1 pour un rendu sonore parfait - Le faux plafond est conçu pour intégrer plusieurs éléments indispensables
Un système audio 7.1 pour un rendu sonore parfait - Le faux plafond est conçu pour intégrer plusieurs éléments indispensables © TVHD Cinéma Privé
Pas de cinéma privé sans un équipement home cinema de qualité. Teddy Valdenaire table sur un projecteur et un système audio 7.1, avec des enceintes et une barre de son installées presque au centimètre près.
Un système audio 7.1 pour un rendu sonore parfait

Des niches rétroéclairées pour cacher les éléments techniques

Des niches ont été créées pour optimiser l'espace sous-pente
Des niches ont été créées pour optimiser l'espace sous-pente © TVHD Cinéma Privé
Enfin, sur les côtés de la pièce, dans la partie mansardée, des niches permettent de dissimuler les éléments techniques, mais aussi les DVD par exemple. Des portes coulissantes sont rétroéclairées, et l'on peut faire changer la couleur à l'envi.
Au final, la pièce n'a pas coûté plus de 23.000 €, équipement image et son haut-de-gamme compris.
 
Création d'une salle de cinéma dans des combles
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : TVHD Cinéma privé - Teddy Valdenaire
Lieu : Toul (Meurthe-et-Moselle)
Surface : 48 m2 au sol - 24 m2 aménagés
Budget : 23.000 € équipement compris
Des niches rétroéclairées pour cacher les éléments techniques
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic