L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Exsud : A la conquête de l'Est

Par Céline Chahi
,
le 27 septembre 2007
Charlotte Esquenet, 33 ans, et Anne-Julie Entremont, 32 ans, ont exporté leur savoir-faire en Pologne. Leur société, Exsud, spécialisée dans l'architecture d'intérieur et la création de mobilier, a acquis une renommée internationale.
Charlotte et Anne-Julie se sont rencontrées en Belgique où elles suivaient une formation d'architecte à l'Institut Saint-Luc de Tournai. Après l'obtention de leur diplôme, leurs chemins se sont séparés mais les deux jeunes femmes sont restées en contact. Anne-Julie a continué ses études en Angleterre tandis que Charlotte, soutenue par son mari, est partie travailler à l'étranger. « Je me suis toujours sentie l'âme d'une aventurière » confie-t-elle. Espagne, Portugal, Ukraine... Le couple a hésité et a finalement décidé de poser ses valises en Pologne.
Aménagement et décoration
Une fois sur place, la première préoccupation de Charlotte a été de trouver un local afin de lancer son affaire le plus rapidement possible. L'endroit devait être suffisamment grand pour abriter un bureau d'étude, des ateliers de fabrication et permettre à son mari de développer une activité dans le textile. Elle est parvenue, en à peine quelques semaines, à trouver le local idéal : un gigantesque entrepôt situé à Okonek, petite ville à deux heures de route de Poznan. Exsud voit officiellement le jour en 1999 lorsque Charlotte propose à Anne-Julie, restée en France, de s'associer au projet. « Notre société conçoit des réalisations architecturales modernes et nous assurons le suivi du chantier jusqu'à la livraison. Parallèlement, nous fabriquons du mobilier contemporain sur mesure, en travaillant principalement le métal, le bois et le verre » explique Charlotte qui coordonne les équipes de production en Pologne. Anne-Julie, quant à elle, se charge de la réalisation des plans depuis Annecy, en Haute-Savoie. La société travaille aussi bien en France qu'en Belgique ou en Pologne.
En terre étrangère
La tâche n'a pas été simple pour réussir à se faire un nom à l'Est. Comme l'explique Charlotte, il a d'abord fallu faire tomber la barrière de la langue : « le polonais est une langue difficile à apprendre en raison de ses multiples déclinaisons. On trouve heureusement facilement des traducteurs ! ». Les deux jeunes femmes ont également dû s'adapter aux goûts de la population locale. « Les polonais aiment afficher leur réussite. Ils veulent toujours mettre un maximum de matières et de couleurs dans leurs intérieurs. Le problème c'est que le résultat n'est pas toujours harmonieux » s'amuse Charlotte. Petit à petit, les deux jeunes femmes sont parvenues à imposer leur point de vue et leur style. Quand elles abordent un programme rénovation, elles se débrouillent, par exemple, pour conserver le plus possible d'éléments existants. « Notre démarche n'était pas toujours bien comprise de nos clients qui ne rêvaient que d'une chose : tout démolir pour reconstruire » commente Anne-Julie.
Verre thermoformé
Les objets réalisés au sein de l'atelier rencontrent un franc succès, surtout leurs petits carreaux en verre thermoformé et leurs tabourets capitonnés en métal. « Pour parvenir à un résultat esthétique séduisant, nous essayons de diversifier et de nous réapproprier certaines techniques de fabrication » commente Charlotte, avant de poursuivre : « pour les tabourets, je me suis inspirée des pots à marmelade que l'on trouvait autrefois en Pologne. Pour les carreaux, j'étais partie dans l'idée de réaliser une assiette mais elle a terminé au mur ! ». La production d'Exsud est très diversifiée : banquette en ébène, luminaires sculptés, carafes, gobelets et assiettes en verre, lavabos et tabourets en métal... une liste susceptible d'être rallongée à chaque nouveau projet.
Dimension internationale
A force d'intensifier leurs efforts de communication, les commandes affluent du monde entier : des Etats-Unis, d'Arabie Saoudite, de Corée et d'Espagne. En Pologne, on fait souvent appel à elle pour la rénovation d'hôtels. La société s'est tellement bien développée qu'elle emploie actuellement trente deux personnes à temps complet et fait travailler régulièrement une dizaine d'entreprises du bâtiment, tout corps de métier confondus. Exsud se voit confier en moyenne trois chantiers de grande ampleur par an. Un record ! Un rythme soutenu qui ne laisse pas une seconde aux filles pour se reposer. Il y a quelques mois, elles ont terminé la décoration complète d'une maison de 600 m² en Espagne. « Il a fallu faire venir trois camions pour acheminer tout le mobilier » se souvient Charlotte. A peine le temps de souffler qu'une autre mission attend déjà les deux jeunes femmes : la rénovation d'un immeuble entier comprenant des logements locatifs. Le début des travaux est prévu pour janvier 2008, autant dire que cela ne laisse pas beaucoup de temps aux deux jeunes femmes pour être prêtes.
Pour découvrir le travail de Charlotte Esquenet et d'Anne-Julie Entremont, cliquez sur suivant.
Exsud : A la conquête de l'Est

Rénovation complète - Exsud : A la conquête de l'Est

Exsud
Exsud © Exsud
Rénovation complète - Exsud : A la conquête de l'Est

Aménagement d'une pièce

Aménagement d'une pièce - Exsud
Aménagement d'une pièce - Exsud © Exsud
Aménagement d'une pièce

Show room - Exsud : A la conquête de l'Est

Show room - Exsud
Show room - Exsud © Exsud
Show room - Exsud : A la conquête de l'Est

Lavabo en métal

Lavabo en métal - Exsud
Lavabo en métal - Exsud © Exsud
Lavabo en métal

Verre Thermoformé - Exsud : A la conquête de l'Est

Verre Thermoformé - Exsud
Verre Thermoformé - Exsud © Exsud
Verre Thermoformé - Exsud : A la conquête de l'Est

Carafe en verre soufflé

Carafe en verre soufflé - Exsud
Carafe en verre soufflé - Exsud © Exsud
Carafe en verre soufflé

Verrerie - Exsud : A la conquête de l'Est

Verrerie - Exsud
Verrerie - Exsud © Exsud
Verrerie - Exsud : A la conquête de l'Est

Plateaux en verre

Plateaux en verre - Exsud
Plateaux en verre - Exsud © Exsud
Plateaux en verre

Tabouret en métal

Tabouret en métal - Exsud
Tabouret en métal - Exsud © Exsud
Tabouret en métal
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic