L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La tour de Pise plus si penchée

le 2 septembre 2013
Les contrepoids en plomb de la tour de Pise
Les contrepoids en plomb de la tour de Pise © Wikimedia - Rolf Gebhardt
Sur la Piazza dei Miracoli, le symbole de Pise se redresse de quelques centimètres. Ce n'est pas un miracle ou le fruit d'une intervention divine, mais la conséquence de travaux entrepris dans les années 1990-2000. Que les puristes se rassurent toutefois : son inclinaison caractéristique perdurera et jamais elle ne se dressera verticalement.
La tour de Pise est moins penchée. C'est un fait scientifique, mesuré entre 2001 et 2013 : le campanile s'est redressé de 2,5 cm, sans qu'aucune intervention n'ait été faite sur lui.
S'agirait-il alors d'un miracle ? Non, ce mouvement était prévu, suite aux importants travaux menés dans les années 1990, à un moment où l'édifice menaçait de s'écrouler. L'inclinaison atteignait alors 5,66°, le huitième et dernier étage dépassant l'aplomb des fondations de 4,5 mètres.
Fermée au public, la tour avait subi de nombreux travaux visant à la sauvegarder : le sol gorgé d'eau avait été drainé, les fondations avaient été renforcées de piliers de béton de 15 mètres, 60 m3 d'argile avaient été retirés, des blocs de plomb avaient été disposés sur son socle et les étages supérieurs gainés de câbles d'acier ! Menés par l'Ecole polytechnique de Turin, pour un montant de 30 M€, les travaux avaient permis de redresser le joyau toscan de 50 cm pour qu'il retrouve l'inclinaison qui était la sienne au début du 19e siècle, soit un peu moins de 4°.

Le résultat des travaux menés à partir de 1993

Les mouvements observés depuis 2003 seraient des oscillations minimes d'un monument en train de reprendre son équilibre. "Les experts du comité avaient prévu qu'il n'y aurait pas une coïncidence absolue entre la fin des travaux de sous-excavation et une poursuite éventuelle du mouvement de redressement de la tour", déclare l'ingénieur Giuseppe Bentivoglio, dans les colonnes du quotidien Le Figaro. "La tour va récupérer encore 2 ou 3 millimètres, puis elle se stabilisera, avant de pencher de nouveau, à un rythme beaucoup plus lent que par le passé", assure l'expert. Jamais donc la tour de Pise ne sera verticale, elle qui est inclinée depuis les prémices de sa construction, voilà huit siècles. Un soulagement pour les touristes et les vendeurs de souvenirs.
Tour de Pise
Tour de Pise © Wikimedia - Alkarex Malin
 La tour penchée de Pise en chiffres :
Date de construction : 1173-1372 (avec une pause entre 1178 et 1272)
Style : roman
Hauteur : 56 mètres
Diamètre : 15,5 mètres à la base
Poids estimé : 14.500 tonnes (pierre et marbre de Carrare)
Inclinaison : 3,99° (2013)
Visiteurs : 3 millions par an
La tour de Pise plus si penchée
Nous vous recommandons

L'association Coénove a comparé les coûts d'investissement et de consommation et de maintenance de différentes solutions de chauffage

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic