L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Monoxyde de carbone : où installer mon détecteur de CO ?

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 11 octobre 2018
La présence d'un détecteur de monoxyde de carbone dans la maison est une solution efficace pour prévenir une intoxication au CO causée par un appareil de chauffage défectueux. Nos conseils pour l'installer au bon endroit.
Un peu de fatigue, la tête qui tourne, une nausée latente, puis un mal de tête profond, des convulsions, le coeur qui s'emballe et, enfin, la mort. Le monoxyde de carbone tue chaque année une centaine de personnes en France, la plupart dans leur sommeil. Pendant l'hiver 2016-2017, plus de 3.300 personnes ont été intoxiquées par le CO, les deux tiers d'entre elles ayant été hospitalisées en conséquence.
Le monoxyde de carbone, ou CO, est un gaz incolore, inodore, issus de la combustion incomplète dans les appareils de chauffage. S'ils sont mal entretenus et installés dans une pièce mal ventilée, les chaudières, cheminées, gazinières ou autres chauffages risquent de dégager du CO. Le gaz est toxique à très faible dose, et les premiers symptômes, similaires à ceux d'une grippe, sont difficilement détectables.
Des accidents domestiques dramatiques, mais évitables. A l'instar des DAAF, les détecteurs de fumée qui vous préviennent en cas d'incendie chez vous, il existe des DAACO, détecteurs autonomes avertisseurs de monoxyde de carbone. Dès qu'ils décèlent une émanation de CO, ils émettent un sifflement très strident, d'une puissance d'au moins 85 db.
 
Le saviez-vous ? Il n'est pas obligatoire d'installer chez soi un DAACO, même si l'on est concerné par le risque d'intoxication au monoxyde de carbone, contrairement au détecteur de fumée dont l'installation est obligatoire.
Voici quelques conseils pour installer le DAACO au bon endroit et de la bonne manière.

Choisir un détecteur de monoxyde de qualité

Le ministère des Solidarités et de la Santé insiste sur la présence de détecteurs de CO de mauvaise qualité sur le marché. "Leur niveau de sécurité est trop souvent insuffisant", précise-t-il. Aussi recommande-t-il de choisir un détecteur conforme à la norme NF EN 50291, une mention qui doit être présente sur l'emballage.
Comptez entre 40 et 120 € pour chaque détecteur, en fonction de leur sophistication (interconnexion, écran LCD) et de leur connectivité.

Un détecteur de monoxyde dans chaque pièce ayant un appareil à risque

Chauffe-eau, chaudière, cheminée au bois, chauffage d'appoint, gazinière, poêle à mazout, barbecue, etc. Tous les appareils à combustion, de chauffage ou non, sont susceptibles de produire du monoxyde de carbone s'ils fonctionnent mal. A vous, donc, de vous assurer qu'ils sont bien entretenus, ce qui ne vous dispense pas d'installer un DAACO.
Le fabricant de détecteurs First Alert conseille d'installer un DAACO dans "chaque pièce comportant un appareil à combustible". Si la maison est grande, prévoyez d'installer d'autres détecteurs, notamment dans chaque chambre à coucher et à l'étage : les DAACO se déclenchant à des concentrations de CO faibles, cela vous laissera le temps de réagir et d'aérer l'habitation.
Il existe aussi des solutions d'interconnexion des DAACO, précise Ei Electronics, autre fabricant. Les différents détecteurs sont reliés entre eux et, lorsque celui situé près de la chaudière se déclenche, il fait sonner à distance celui situé à l'étage, par exemple.

Installer le détecteur de monoxyde au mur plutôt qu'au plafond

Si le DAAF doit être installé au plafond, parce que les fumées sont plus légères que l'air et montent rapidement, le DAACO, lui, ne doit surtout pas être fixé au plafond, "cela peut être très dangereux" précisent les équipes de Netatmo.
Et pour cause : le monoxyde de carbone a la même densité que l'air. Il se mélange donc avec l'air ambiant, ne monte pas, et est plus concentré dans la zone où l'air est le plus brassé, c'est-à-dire au coeur de la pièce.
Le détecteur de CO doit donc être installé au niveau du regard, soit entre 1,5 et 1,7 mètre. Dans les chambres, installez le DAACO un peu plus bas, au niveau de l'air respiré, c'est-à-dire à la hauteur à laquelle se trouvent votre tête lorsque vous dormez. De plus, installer le détecteur à hauteur d'homme permet de surveiller qu'il clignote bien, donc qu'il fonctionne bien.

Installer le détecteur à 3 mètres de l'appareil de chauffage

Si vous installez le détecteur trop près de l'appareil à combustion, vous risquez des déclenchements intempestifs. L'idéal est d'installer le DAACO entre 1 et 3 mètres de l'appareil. S'il n'y a pas assez de place pour l'installer à plus d'un mètre et au niveau des yeux, installez-le un peu plus haut, mais jamais trop proche de la source potentielle de CO.

Installer le détecteur de monoxyde loin des sources de ventilation

Enfin, pour vous assurer que le DAACO mesure bien un échantillon de l'air que vous respirez, essayez au maximum de ne pas l'installer à côté d'une source de ventilation, par exemple une fenêtre, une porte d'entrée ou, dans la cuisine, une hotte aspirante.
Monoxyde de carbone : où installer mon détecteur de CO ?
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic