L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES
Cette maison joue à cache-cache sur les hauteurs de Forcalquier
Par Stéphanie Thibault
,
Mis à jour le 11 septembre 2019

Des ouvertures qui jouent à cache-cache

7/10
Des ouvertures qui jouent à cache-cache
Des ouvertures qui jouent à cache-cache © Patrick Verbauwen
Pour protéger la maison des regards extérieurs, Patrick Verbauwen a joué avec les ouvertures et découpé comme des failles dans le mur. Les volets ont également été imaginés pour préserver les pièces de vie, et sont à l'image de la porte de garage, ajourés de fines rainures. Un exercice périlleux car l'objectif était aussi de pouvoir faire rentrer un maximum de lumière à l'intérieur. "La maison étant située à flanc de colline, cela signifie qu'il y a pas mal d'ombre, en particulier l'hiver. Les ouvertures ont donc été conçues pour recevoir un maximum les rayons du soleil, avec des ouvertures zénithales".
Des ouvertures qui jouent à cache-cache
  • Cette maison joue à cache-cache sur les hauteurs de Forcalquier
  • Un chantier complexe et difficile d'accès
  • Une structure métallique assemblée morceau par morceau
  • Un remplissage bois léger et performant
  • Un mur reconstruit pierre par pierre
  • Une maison hors norme bien camouflée
  • Des ouvertures qui jouent à cache-cache
  • Un balcon dessiné sur-mesure
  • Une maison qui joue la carte de la simplicité
  • Une toiture végétalisée pour une maison qui se fait oublier
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic