L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Rénovation de ruines : Deux abris de berger transformés en un gîte provençal

Par Amélie Pierquin
,
le 25 juin 2014
Au coeur de la Provence, des abris de bergers en ruines ont été reconstruits depuis leur base et reliés par une pièce de verre pour en faire un gîte rural de 100 m2. Découverte en images.
En Ardèche, un couple a décidé de changer de vie pour se lancer dans la restauration d'un domaine et y bâtir des gîtes touristiques. Un beau projet qu'ils ont concrétisé sur une propriété qui dormait depuis plus de cent ans ! Elle abrite aujourd'hui quatre gîtes au charme du sud. Nadine Perge et Jean-Luc Chambon ont notamment bâti une maison dans la plus pure tradition de leur région : la Caldium.
Au départ, deux petits abris de bergers en ruine, abandonnés, se trouvaient en plein milieu d'un décor rustique inviolé depuis des siècles, exposé plein sud, idéal pour imaginer construire une résidence de vacances.
Découvrez les détails de cette réalisation qui sent bon la Provence, dans les pages suivantes.
Rénovation de ruines : Deux abris de berger transformés en un gîte provençal

Avant : deux abris de berger en ruine

Avant : deux abris de berger en ruine - Maison Caldium
Avant : deux abris de berger en ruine - Maison Caldium © Nadine Perge
Sur le domaine dans lequel Nadine Perge et Jean-Luc Chambon avaient décidé de construire, deux abris de berger s'érigeaient à quelques mètres l'un de l'autre. En ruines et totalement abandonnés depuis des siècles, il était difficile de les rénover, les maîtres d'oeuvre ont donc pris la décision de les raser pour mieux reconstruire.
Ils ont tout de même tenu à conserver cet héritage et ont rebâti leur gîte sur l'emplacement exact de ces ruines.
Avant : deux abris de berger en ruine

Une verrière pour relier les deux blocs

Une verrière pour relier les deux blocs - Maison Caldium
Une verrière pour relier les deux blocs - Maison Caldium © Nadine Perge
Les anciens abris de berger sont devenus les deux blocs principaux de la maison. Le premier abrite le garage, la buanderie, la cuisine, le salon et la salle à manger, tandis que le second est réservé à une chambre triple et sa salle de bains.
Une verrière a été installée pour relier ces deux espaces ensemble et créer une grande maison d'un seul tenant. Elle crée une pièce à vivre supplémentaire ainsi qu'un espace constitué d'une chambre à coucher et d'une salle d'eau.
"Cette verrière ouvre la vue sur le magnifique paysage de Provence autour de nous, qui n'a pas changé depuis des siècles" nous explique Nadine Perge, maitre d'œuvre de la maison.
Une verrière pour relier les deux blocs

Création d'un mur d'adossement

Création d'un mur d'adossement - Maison Caldium
Création d'un mur d'adossement - Maison Caldium © Nadine Perge
Les deux abris d'origine étaient adossés aux rochers. Pour recréer une maison sur le même emplacement, il a fallu créer un mur d'adossement pour isoler au mieux les nouveaux espaces et les maintenir debout durablement.
Création d'un mur d'adossement

Une architecture dans la tradition provençale

Une architecture dans la tradition provençale  - Maison Caldium
Une architecture dans la tradition provençale - Maison Caldium © Nadine Perge
Avec son toit bas et ses murs en pierres sèches, ce gîte au cœur de l'Ardèche est un hommage au patrimoine de la région. Bien dissimulé par les rochers sur lesquels il s'adosse, il s'intègre parfaitement au décor, comme s'il avait toujours été là.
L'acier rouge des portes et fenêtres représente la seule touche d'originalité discrète, déviant des codes des maisons traditionnelles provençales. "La couleur rouge c'est vraiment notre petit plaisir je voulais quelque chose de contemporain qui ressorte bien", raconte Nadine Perge.
Une architecture dans la tradition provençale

Des pierres d'origine réutilisées

Des pierres d'origine réutilisées - Maison Caldium
Des pierres d'origine réutilisées - Maison Caldium © Nadine Perge
Pour rester dans une optique de respect du patrimoine, Jean-Luc Chambon et Nadine Perge ont souhaité conserver les pierres d'origines. Collectées au moment de la démolition des ruines, ils les ont réutilisées dans la conception de cette maison ainsi que pour certaines autres réalisations de leur domaine.
Des pierres d'origine réutilisées

Une maison qui baigne dans la lumière

Une maison qui baigne dans la lumière - Maison Caldium
Une maison qui baigne dans la lumière - Maison Caldium © Nadine Perge
Malgré sa conception en pierre et son toit bas, cette maison ne manque absolument pas de lumière, bien au contraire. Grâce à ses nombreuses fenêtres et surtout à sa verrière centrale, elle profite un maximum de son exposition plein sud. "Évoluer dans cette maison c'est devenir ami avec le soleil. Il y est omniprésent. À chaque moment de la journée la lumière envahit l'espace", nous confie Nadine Perge.
Le soleil peut être difficile à apprivoiser parfois, surtout lorsqu'il tape à travers des baies vitrées, c'est pourquoi les maîtres d'œuvres ont choisi d'installer un volet automatique sur la verrière, ainsi que de nombreux rideaux et voilages pour filtrer la lumière et protéger de la chaleur.
Une maison qui baigne dans la lumière

Des ouvertures aux courbes variées

Des ouvertures aux courbes variées - Maison Caldium
Des ouvertures aux courbes variées - Maison Caldium © Nadine Perge
Fenêtres arrondies, portes à angles droits et verrière très verticale, ce gîte fait la part belle aux ouvertures de toutes formes, mises en valeur par leur encadrement pourpre.
"Les rondeurs des fenêtres apportent une touche de féminité à la maison et contrastent avec l'aspect un peu austère du fer rouge. En plus, c'est une tradition dans l'architecture paysanne de notre région d'avoir des ouvertures arquées", commente Nadine Perge, la maître d'oeuvre.
Des ouvertures aux courbes variées

Un intérieur contemporain

Un intérieur contemporain - Maison Caldium
Un intérieur contemporain - Maison Caldium © Nadine Perge
Pour l'intérieur, les propriétaires du gîte ont opté pour une décoration moderne qui tranche avec l'extérieur plus rustique.
Autour du gris et du rouge, les pièces sont à la fois chaleureuses et contemporaines. Elles ne perdent pas de leur charme grâce à une sélection de mobilier douillet, comme ces fauteuils gris en tissu. Le rouge rappelle évidemment l'acier pourpre des ouvertures.
Pour rester en harmonie avec les lignes verticales et très droites de la verrière, Nadine Perge a choisi d'ajouter des rayures grises et rouges sur les murs.
Un intérieur contemporain

Un plafond en bois massif comme lien vers l'extérieur

Un plafond en bois massif comme lien vers l'extérieur - Maison Caldium
Un plafond en bois massif comme lien vers l'extérieur - Maison Caldium © Nadine Perge
Jean-Luc Chambon, l'un des maîtres d'oeuvre, possède une formation de charpentier, un savoir-faire qui l'a notamment poussé à créer un plafond en bois brut, aux poutres apparentes dans ce gîte.
Ce choix, en décalage avec la décoration, est totalement assumé. L'utilisation de matériaux naturels à l'intérieur permet de créer un lien entre les espaces dans la maison et ceux de l'extérieur.
Un plafond en bois massif comme lien vers l'extérieur

Une chambre bleue acier

Une chambre bleue acier - Maison Caldium
Une chambre bleue acier - Maison Caldium © Nadine Perge
La chambre double du gîte est aménagée juste derrière la pièce centrale, face à la verrière. Elle se distingue nettement des autres pièces, notamment par ses couleurs et son ouverture ronde, indirecte.
"Cette pièce est peinte dans un bleu métallique qui me rappelait l'encadrement en acier de la verrière. Elle se démarque tout en étant en harmonie avec le reste de la maison", précise Nadine Perge.
Une chambre bleue acier

Fiche technique du chantier

Fiche technique du chantier - Maison Caldium
Fiche technique du chantier - Maison Caldium © Nadine Perge
Maison Caldium - Gîte
Programme : Construction depuis la base d'un gîte provençal
Maitres d'œuvre : Nadine Perge et Jean-Luc Chambon
Localité : Ardèche
Surface : 100m2
Prix : non communiqué
www.gites-les-princes.fr
Fiche technique du chantier
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic