L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Habiter dans une "Nomadihouse"

Par Leslie Cottenceau-Mathurin
,
le 19 octobre 2009
A mi-chemin entre la yourte mongole et le mobil-home, la "Nomadihouse" conçue par Bart Van Looveren apporte une alternative écologique, confortable et nomade aux constructions classiques. Découverte de ce prototype.
Et si le bonheur était au fond du jardin ? Témoin du succès grandissant de la yourte mongole et des mobil-home, Bart Van Looveren a décidé de coupler les deux pour créer ce qu'il appelle la "Nomadihouse". Seule différence : ce concepteur ne cherche pas à sédentariser ce type de logement. Il travaille, au contraire, à le rendre à la fois flexible et mobile, en un mot : "adapté au mode de vie actuel".

Un véritable logement

Petite maison de quarante mètres carrés, la "Nomadihouse" vise tous les publics : "Elle s'adresse aussi bien aux personnes âgées et seules, souvent cantonnées à des maisons trop grandes et difficiles à entretenir, qu'aux familles, explique Bart Van Looveren. A l'intérieur, une cuisine, des sanitaires, une pièce à vivre, une chambre et même une terrasse assurent tout le confort moderne". L'espace à vivre peut également être élargi à 80 ou 120 mètres carrés en réunissant plusieurs "Nomadihouse".
Par ailleurs, cette habitation est aussi écologique qu'une yourte : "Sans fondation, elle respecte le terrain", précise Bart Van Looveren qui habite la sienne depuis 2007. L'hiver, deux stères de bois (NDLR : environ deux mètres cube) suffisent à chauffer ce logement à ossature bois de près de trois mètres de haut et jusqu'à dix mètres de large, isolé avec 8 cm de liège expansé.
Prêt à partir
L'autre atout de cette habitation atypique est qu'elle peut être déplacée à tout moment : "Elle se replie en un modèle container standard de trois mètres de haut sur 4,40 mètres de long et 2,40 mètres de large", indique Bart Van Looveren, si bien qu'elle est transportable par camion, sans convoi exceptionnel". Son montage et son démontage sont extrêmement rapides : environ une journée.
Si ce type de logement vous intéresse, il faudra cependant vous armer de patience. L'habitation en est encore au stade de prototype et Bart Van Looveren travaille, pour l'heure, à trouver des fabricants qui souhaiteraient industrialiser son projet. Mais cette difficulté n'empêche pas cet inventeur d'avoir déjà une foule d'idées dont le projet d'une nouvelle "Nomadihouse", plus grande, de 70 mètres carrés composée de matériaux 100 % écolos...

Fiche technique d'une "Nomadihouse"

Inventeur : Bart Van Looveren
Superficie : 40 m²
Dimensions ouverte : H 2,80 x L max 6 x l max 10 mètres
Dimensions fermée : H 3 x L 2,40 x l 4,40 mètres
Coût estimé : 400 euros par mètre carré
Habiter dans une "Nomadihouse"

Le concept - Habiter dans une "Nomadihouse"

Le concept - Nomadihouse
Le concept - Nomadihouse © Nomadihouse
A mi-chemin entre la yourte mongole et le mobil-home, la "Nomadihouse" conçue par Bart Van Looveren propose une surface habitable de 40 mètres carrés qui peut être démontée à tout moment.
Le concept - Habiter dans une "Nomadihouse"

Surface habitable - Habiter dans une "Nomadihouse"

Surface habitable - Nomadihouse
Surface habitable - Nomadihouse © Nomadihouse
Un pan de mur peut se relever entre deux yourtes pour créer une seule et même pièce de 80 mètres carrés, un espace plus confortable pour recevoir toute une famille.
Surface habitable - Habiter dans une "Nomadihouse"

L'intérieur - Habiter dans une "Nomadihouse"

L'intérieur - Nomadihouse
L'intérieur - Nomadihouse © Nomadihouse
A l'intérieur, une cuisine, des sanitaires, une pièce à vivre, une chambre et même une terrasse en hauteur accessible par un escalier assurent tout le confort moderne. Ces espaces peuvent être réunis dans une même pièce ou séparés.
L'intérieur - Habiter dans une "Nomadihouse"

La composition - Habiter dans une "Nomadihouse"

La composition - Nomadihouse
La composition - Nomadihouse © Nomadihouse
La structure en ossature bois est isolée grâce à 8 cm de liège expansé.
La composition - Habiter dans une "Nomadihouse"

Dimensions - Habiter dans une "Nomadihouse"

Dimensions - Nomadihouse
Dimensions - Nomadihouse © Nomadihouse
Ouverte, la "Nomadihouse" de forme octogonale s'élève jusqu'à 2,80 mètres de hauteur. Sa largeur maximale atteint six mètres de large pour une profondeur de dix mètres.
Dimensions - Habiter dans une "Nomadihouse"

Dimensions - Habiter dans une "Nomadihouse"

Dimensions - Nomadihouse
Dimensions - Nomadihouse © Nomadihouse
Fermée, le container de forme rectangulaire se limite à 3 mètres de haut pour 2,40 mètres de large et 4,40 mètres de long.
Dimensions - Habiter dans une "Nomadihouse"

Coût - Habiter dans une "Nomadihouse"

Coût - Nomadihouse
Coût - Nomadihouse © Nomadihouse
Bart Van Looveren revendique un habitat économique. Selon lui, il pourrait, à terme, être trois fois moins cher qu'une maison classique, soit environ 400 euros par mètre carré.
Coût - Habiter dans une "Nomadihouse"

Mobilier - Habiter dans une "Nomadihouse"

Mobilier - Nomadihouse
Mobilier - Nomadihouse © Nomadihouse
Encore à l'état de prototype, la "Nomadihouse" pourrait être livrée tout équipée (Cuisine, salle de bain, toilettes). Elle est déjà conçue pour renfermer le mobilier léger dans le container transportable.
Mobilier - Habiter dans une "Nomadihouse"

La décoration - Habiter dans une "Nomadihouse"

La décoration - Nomadihouse
La décoration - Nomadihouse © Nomadihouse
Si Bart Van Looveren a tenu à laisser les murs bruts, ces derniers peuvent cependant être repeints et décorés au goût des propriétaires. Lors d'un déplacement de l'habitat, les panneaux peints seront ensuite remontés à l'identique.
La décoration - Habiter dans une "Nomadihouse"
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic