L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Entretenir conduits, cheminées et chauffage

Par Propos recueillis par Aline Angosto
,
le 15 novembre 2007
cheminées
cheminées © Kiko-DR
Le syndicat des entreprises de Génie Climatique et de Couverture Plomberie de Paris et de sa région (GCCP) précise dans un communiqué, en ce début d'hiver, les règles à respecter pour l'entretien des chauffages. Explications et conseils d'Alain Dubost, directeur de l'agence parisienne Alchemine, adhérente au GCCP.
Maison à part : Pourquoi avoir fait ce communiqué à cette époque, y a-t-il une raison particulière ?
Alain Dubost : La communication des professionnels des appareils de chauffage se fait toujours après les vacances, au commencement de l'automne. C'est le début de la saison de chauffe et les clients peuvent ainsi penser à faire nettoyer leurs conduits.
MAP : Quelles sont les obligations réglementaires que vous préconisez ?
A.D. : Nous préconisons de faire nettoyer et réviser vos appareils de chauffage tous les ans par un professionnel qualifié. Les conduits de fumée doivent être ramonés au minimum deux fois par an dont une fois pendant la période d'utilisation.
MAP : Y a-t-il beaucoup d'abus de la part de certains professionnels ?
A.D. : Si ce sont des gens du métier, ils sont forcément qualifiés. Mais il faut faire attention à certaines personnes qui peuvent faire n'importe quoi. Ces pirates mettent des annonces dans les halls d'immeuble mais ne sont pas qualifiés pour faire ce genre de travail. Ils ne recherchent que le bénéfice en travaillant souvent au noir.
MAP : Comment savoir si un professionnel respecte bien les règles de sécurité ?
A.D. : Il est difficile de se rendre compte quand on n'est pas du métier. Le meilleur moyen pour être sûr d'avoir à faire à une entreprise qualifiée, est de faire appel soi-même à un professionnel. Mais il faut éviter de chercher dans les pages jaunes ou de répondre aux annonces, le mieux est de contacter son syndic d'immeuble si il y en a un, ou de faire appel au syndicat professionnel, comme le GCCP, qui pourra vous donner une liste d'entreprises compétentes.
MAP : Quels sont les accidents types ? Avez-vous des chiffres ?
A.D. : L'accident le plus courant est dû aux émanations de monoxyde de carbone. Si les conduits d'évacuation ne sont pas entretenus, le gaz revient dans l'habitation, asphyxiant ses habitants. En France, environ 6000 hospitalisations par an sont enregistrées à cause de conduits mal ramonés. Et cela entraîne de 300 à 400 décès...
MAP : Y a-t-il des moyens pour se prémunir contre les risques d'accident ?
A.D. : Et bien le GCCP et les professionnels préconisent de faire vérifier sa chaudière au gaz une fois par an et deux fois pour les autres types de chauffage, mais c'est un minimum conseillé. Si par exemple vous faites fonctionner votre cheminée à bois tous les jours, il faut la faire ramoner plus d'une fois. Mais il n'existe pas de barème spécifique, c'est à l'appréciation de chacun.
MAP : Quelles sont les obligations auxquelles doivent se soumettre les particuliers ?
A.D. : Il y a des règlements sanitaires départementaux qui préconisent la même chose que le GCCP. Chacun doit faire entretenir son chauffage tous les ans. Mais il n'y a pas de véritable obligation, il n'y a pas de police pour vérifier que tout est fait. Chacun est responsable.
MAP : Quelles actions le GCCP veut mettre en œuvre pour obtenir un résultat ?
A.D. : Le GCCP et les professionnels qui en font partie travaillent avec le Ministère de la santé et le laboratoire central de la Préfecture de Police de Paris sur des campagnes de communication. Nous avons prévu pour 2008 une grande campagne sur l'ensemble des métiers de la GCCP et particulièrement sur le métier de ramoneur.
Le GCCP conseille d'appliquer strictement un certain nombre de règles importantes pour une prévention maximale :
- ne pas obstruer les bouches de ventilation pour limiter les amas de poussière et les buées grasses,
- aérer les pièces correctement, en particulier celles contenant les appareils de combustion, et ne pas boucher les ouïes de ventilation des fenêtres,
- souscrire à un contrat de maintenance / entretien auprès d'une entreprise qualifiée pour limiter les risques de panne pendant l'hiver,
- faire procéder à un essai d'étanchéité des conduits de fumée tubés par une entreprise de fumisterie qualifiée afin de déceler toute fuite.
Entretenir conduits, cheminées et chauffage
Nous vous recommandons

Découvrez les solutions de constructeurs pour des maisons plus performantes et plus confortables.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic