L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant /après : un loft à la campagne

Par Marie Castets
,
le 3 novembre 2008
Isabelle et Paul Kaelbel ont réaménagé un bâtiment industriel laissé à l'abandon pour le transformer en loft. La structure de la construction a été conservée pour profiter de ses volumes atypiques, et le couple y a apporté une touche véritablement contemporaine. Visite.
Si l'ancienne blanchisserie désaffectée du village de Chaveignes, en Indre et Loire, est aujourd'hui un grand loft dans lequel vit la famille Kaelbel, c'est un peu le fruit du hasard. Certes, Isabelle et Paul qui vivaient en région parisienne, souhaitaient réaménager un bâtiment atypique en province pour y élire domicile. Mais ils n'avaient pas envisagé le pays de Richelieu.
En réalité, c'est au cours d'un trajet en voiture que les époux Kaelbel ont découvert, début 2003, l'existence de ce bâtiment industriel abandonné. "Nous revenions de la région bordelaise et rentrions à Paris lorsque nous sommes tombés dessus en regardant la vitrine d'une agence immobilière à châtellerault", se souvient Isabelle. Tout de suite emballés, ils demandent à visiter le site. Ils découvrent alors que le bâtiment construit à la fin du 19ème siècle, qui avait fait office d'abattoir avant de devenir une blanchisserie, est laissé à l'abandon depuis sept ans.
Respecter les volumes
Loft - reportage
Loft - reportage © Kaelbel
 
Séduits par l'agencement des pièces en forme de T, leurs beaux volumes - jusqu'à neuf mètres du sol au faîtage par endroit - l'orientation sud-ouest du bâtiment, et son prix (55.000 € terrain compris), ils n'ont pas hésité bien longtemps : en novembre 2003, la friche industrielle devient la propriété du couple. Et les travaux sont lancés dès le mois de février suivant. Isabelle et Paul vont alors tout faire pour conserver l'esprit "industriel" du bâtiment. Au sol, ils choisissent du béton teinté par imprégnation. Pour le reste, l'aménagement imaginé par leurs soins respecte scrupuleusement les espaces agencés au départ. "Nous souhaitions nous adapter à ce qui existait préalablement, sans dénaturer les volumes mais en les mettant en valeur", précise Isabelle. Aucun mur n'est donc cassé, si ce n'est celui qui obstruait le passage entre la pièce centrale et l'aile nord. La salle principale, d'une surface de 80 m2 au sol et qui présente une hauteur de 9 mètres sous faîtage est transformée en séjour/cuisine. Y est intégré un escalier en colimaçon en structure métallique pour accéder à une mezzanine où sont aménagés un petit salon de lecture ainsi qu'un bureau et une bibliothèque. L'aile nord accueille quant à elle la chambre des enfants sous le toit, tandis que le rez-de-chaussée est transformé en salle de bains. Les parents établissent leurs pénates dans l'aile nord et disposent ainsi d'un espace de 30 m2, sous un faîtage haut de 6 mètres.
220 m2 à chauffer
Au total, la famille Kaelbel bénéficie de 220 mètres carrés de superficie. Un sacré volume à chauffer en hiver ! Ce qui ne semble pas poser de gros problème à Isabelle et Paul, vu le calibre des murs : "Nous avons considéré qu'avec 65 centimètres d'épaisseur, les murs n'avaient pas besoin d'être particulièrement isolés". Seule la chambre des enfants a fait l'objet de quelques travaux d'isolation en laine de verre, tout comme le toit qui combine laine de verre et Tri Iso. Il faut dire que les caractéristiques du bâtiment lui offrent, dès le départ, de bonnes performances thermiques. Son orientation d'abord permet aux grandes ouvertures situées au sud et à l'ouest d'emmagasiner la chaleur : les dimensions des fenêtres et portes vitrées vont de 2,5m x 1,5m pour les moins grandes jusqu'à 3 m x 3m pour les plus vastes ! Au nord, aucune issue ne laisse de prise aux courants d'air. Les épais murs de pierres et le sol en béton se chargent quant à eux de l'inertie du bâtiment, c'est-à-dire de réinjecter la chaleur à l'intérieur de la maison. En termes de chauffage, les propriétaires ont opté pour une installation basse température au fioul. Ils possèdent aussi un radiateur d'appoint pour les journées particulièrement fraîches et surtout, deux poêles.
Loft - reportage
Loft - reportage © Kaelbel
 Ergonomie contemporaine
"Cette maison n'a jamais été conçue pour être habitée, et pourtant, elle offre un ergonomie exceptionnelle !" s'enthousiasme Isabelle. De fait, chaque pièce offre un accès au jardin. Et toutes les ouvertures côté sud donnent sur des champs à perte de vue. L'intérieur étant très peu cloisonné, cela renforce encore davantage l'impression de grandeur et d'espace. Côté déco, les Kaelbel ont souhaité renforcer l'aspect déjà très contemporain du bâtiment. En mettant le paquet sur des matériaux modernes comme le métal, le verre ou encore le béton. Mais également en harmonisant les couleurs de leur intérieur avec leurs chaises contemporaines signées Pininfarina, rouge et jaune. Un design en parfaite harmonie avec les murs en pierre du pays et la charpente en bois d'origine. Le tout étant agrémenté de petites touches plus désuètes : les lits de la première moitié du XXème siècle dans la chambre des enfants, un poêle d'époque ayant appartenu à la grand-mère de Paul et un banc SNCF dans la chambre de parents, des réverbères de ville dans le coin séjour... "Tout ce que nous avons chiné possède à nos yeux un intérêt graphique pour s'intégrer dans un cadre contemporain", ajoute Isabelle. Une telle réussite que le loft a été ouvert lors des dernières journées du patrimoine.
Pour avoir un aperçu de ce loft réhabilité, cliquez sur suivant.
Avant /après : un loft à la campagne

Plan - Avant /après : un loft à la campagne

Loft - Reportage
Loft - Reportage © Kaelbel
Plan - Avant /après : un loft à la campagne

Cuisine avant travaux

Cuisine avant travaux - Loft - Reportage
Cuisine avant travaux - Loft - Reportage © Kaelbel
Cuisine avant travaux

Salle à manger avant travaux

Salle à manger avant travaux - Loft - Reportage
Salle à manger avant travaux - Loft - Reportage © Kaelbel
Salle à manger avant travaux

Salle à manger et cuisine

Salle à manger et cuisine - Loft - Reportage
Salle à manger et cuisine - Loft - Reportage © Kaelbel
Au premier plan, la salle à manger. Au fond, la cuisine. Au centre, l'escalier en structure acier permet d'accéder à un petit salon et à un bureau. Le sol est en béton.
Salle à manger et cuisine

Salon avant travaux

Salon avant travaux - Loft - Reportage
Salon avant travaux - Loft - Reportage © Kaelbel
Salon avant travaux

Salon après travaux

Salon après travaux - Loft - Reportage
Salon après travaux - Loft - Reportage © Kaelbel
La salon est délimité par un mur peint en jaune qui rappelle les chaises de la salle à manger et répond aux fauteils rouges.
Salon après travaux

Petit salon - Avant /après : un loft à la campagne

Petit salon - Loft - Reportage
Petit salon - Loft - Reportage © Kaelbel
Voici le petit salon auquel on accède par l'escalier en colimaçon construit dans la pièce principale.
Petit salon - Avant /après : un loft à la campagne

Salle de bains avant travaux

Salle de bains avant travaux - Loft - Reportage
Salle de bains avant travaux - Loft - Reportage © Kaelbel
Salle de bains avant travaux

Salle de bain après travaux

Salle de bain après travaux - Loft - Reportage
Salle de bain après travaux - Loft - Reportage © Kaelbal
Salle de bain après travaux

Chambre des parents avant travaux

Chambre des parents avant travaux - Loft - Reportage
Chambre des parents avant travaux - Loft - Reportage © Kaelbel
Chambre des parents avant travaux

Chambre des parents après travaux

Chambre des parents après travaux - Loft - Reportage
Chambre des parents après travaux - Loft - Reportage © Kaelbel
La chambre des parents est située au rez-de-chaussée. Au fond, le vieux poêle d'époque, à droite le banc SNCF chiné et à gauche, un bac à avoine transformé en rangement.
Chambre des parents après travaux

Chambre des enfants avant travaux

Chambre des enfants avant travaux - Loft - Reportage
Chambre des enfants avant travaux - Loft - Reportage © Kaelbel
Chambre des enfants avant travaux

Chambre des enfants après travaux

Chambre des enfants après travaux - Loft - Reportage
Chambre des enfants après travaux - Loft - Reportage © Kaelbel
Le chambre des enfants est en fait un ancien grenier. Cette pièce a fait l'objet de travaux d'isolation mais le parquet est d'époque.
Chambre des enfants après travaux
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic