L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Eau de pluie : non potable !

Par Marie Castets
,
le 15 octobre 2008
récupérateur d'eau de pluie
récupérateur d'eau de pluie © MAP
La Direction générale de la santé (DGS) alerte les particuliers sur les risques sanitaires liés à l'utilisation de l'eau de pluie à la maison. Cette eau contaminée microbiologiquement et chimiquement développe des bactéries une fois dans la cuve et ne doit pas être consommée. Petit rappel sanitaire.
"L'eau de pluie est une eau non potable" tranche la Direction générale de la santé (DGS). Collectée en aval des toitures, cette eau qui ruisselle sur le toit et reste stockée en cuve peut développer des bactéries. Bref, conclue la DGS, "elle ne respecte pas les limites de qualité fixées par le code de la santé publique pour les eaux destinées à la consommation humaine (dites "eaux potables")".

Séparer les réseaux

Si la réglementation interdit d'utiliser les eaux de pluie récupérées en aval des toitures pour s'alimenter ou se laver, elle permet en revanche de s'en servir pour les chasses d'eau, pour nettoyer le sol et, à titre expérimental, pour laver son lige à condition d'être équipé d'un système d'assainissement adapté. L'emploi de cette eau de pluie à l'intérieur de l'habitat nécessite alors la coexistence d'un réseau spécifique avec le réseau public de distribution d'eau potable. A ce niveau, la DGS préconise de rester "très attentif à la séparation de ces réseaux dès la conception et lors des travaux ultérieurs". Une vigilance indispensable pour éviter un double risque sanitaire : celui qu'une personne boive de l'eau non potable et celui "plus grave, que le réseau public d'eau potable soit contaminé par l'eau de pluie à l'occasion d'une chute de pression".
Pour mémoire, l'arrêté du 21 août 2008 définit les règles d'installation et d'utilisation des systèmes de récupération des eaux de pluie en aval des toitures.
Pour en savoir plus sur le sujet avec MAP, cliquez ici
Eau de pluie : non potable !
Nous vous recommandons

Habilement transformé, cet ancien couvent où le charme et l'élégance des vieilles pierres se marient parfaitement au confort moderne.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic