L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

2033 : les robots, futurs compagnons domestiques ?

Par Valentin Boudonnet
,
le 20 juin 2013
D'ici 2033, les technologies auront bien évolué et il parait difficile de prévoir ce qui nous attend. Cetelem s'y est pourtant essayé en organisant ces derniers jours une exposition réunissant le passé, le présent et le futur de la maison. Coup de projecteur sur des concepts à la limite de la science-fiction.
"Miroir, mon beau miroir... peux-tu me lire le premier article publié sur Maison à part ?" Une phrase qui peut nous faire passer pour un fou aujourd'hui, mais qui sera peut-être tout à fait naturelle demain. Ce double usage rêvé des objets du quotidien serait, en effet, permis par les avancées de la robotique. C'est en tout cas, ce que croit Bruno Rives, président de l'observatoire stratégique des nouvelles technologies "Tebaldo".
Contacté par Cetelem pour son 60ème anniversaire, Tebaldo est venu présenter à l'espace Pierre Cardin, à Paris, quelques concepts susceptibles d'envahir nos maisons dans le futur. En les découvrant, on remarquera d'ailleurs que la société mise énormément sur la robotique et plus précisément sur "l'intelligence ambiante".
Ce terme un peu nouveau désigne l'ensemble des appareils ultra-connectés, "capables de communiquer entre eux certaines informations et d'adapter leur fonctionnement à leur environnement" d'après Tebaldo. Plus concrètement, on peut imaginer, par exemple, une cafetière qui se déclencherait, d'elle-même, tous les matins à l'heure exacte où l'on prendrait son petit-déjeuner.

Des robots accompagnateurs au quotidien

Peut-être avez-vous déjà entendu parler d'Aibo, le chien-robot sorti au début des années 2000 ? Ce petit compagnon robotique - présenté lors de l'exposition - avait connu un grand succès à l'époque, il est donc logique que les robots les plus modernes reprennent certaines de ses compétences : reconnaissance partielle des visages, autonomie, grande liberté de mouvements, etc.
Nao, robot humanoïde conçu par la société française Aldebaran, va bien plus loin et se rêve en compagnon des enfants et personnes âgées, dans le futur. Il possède une multitude de capacités parmi lesquelles on trouve la lecture de mail, la lecture automatique de notices de médicaments et une reconnaissance vocale et visuelle. Doté de mains préhensibles, il est capable d'apporter des objets et peut se révéler très utile pour les personnes en perte d'autonomie.
Nettement plus statique, la lampe-concept "Pio" joue, elle, sur le camouflage. Ne ressemblant en rien à un robot, elle en possède, pourtant, toutes les caractéristiques. Elle peut servir d'interprète, rentrer en relation avec d'autres appareils connectés dans la maison, surveiller une personne âgée dépendante ou... de lampe. Tebaldo a opté pour un lampadaire parce qu'il "se fondait parfaitement dans le foyer", mais ce type de technologie pourrait prendre des formes très différentes telle une plante ou un miroir (comme nous l'avions imaginé en début d'article).
Suite de l'article en page suivante
2033 : les robots, futurs compagnons domestiques ?

Encre électronique, électroménager intelligent : les technologies de demain

Vue d'ensemble - expo Cetelem
Vue d'ensemble - expo Cetelem © Droit Devant & Cetelem - vue d'ensemble de l'expo
L'autre vraie révolution qui nous attend est celle de l'encre électronique. Une technologie qui existe déjà en version plus basique pour les liseuses. Néanmoins, ce système pourrait être utilisé, à l'avenir, pour nos intérieurs et nous permettrait de modifier nos revêtements d'un claquement de doigts. Vous vous lassez de votre cuisine en marbre ? Passez donc au simili-bois ! Alléchant, non ?
Son principe s'appuie sur l'emploi de microcapsules mobiles de pigments qui se déplacent à chaque nouvelle impression. Si l'opération réclame un minimum d'électricité, en revanche, l'imprimé possède une durée de vie de 20 à 30 ans, avec une consommation nulle. En outre, l'impression est modifiable à distance et peut donc s'adapter, elle aussi, à différentes utilisations. Exemple avec le plateau de jeu société, présenté lors de l'exposition, et modifiable à l'infini.

Le frigo tactile et intelligent de Haier

Haier, géant de l'électroménager, a souhaité également participer et présenter sa propre vision de la cuisine du futur. Dévoilé lors de l'IFA 2012 (grand salon électronique européen se déroulant à Berlin), le prototype de leur réfrigérateur tactile et connecté devrait faire grand bruit dans les prochaines années.
Equipé d'une paroi transparente et tactile, il s'annonce déjà riche en possibilités. De la vérification de son contenu, alors que l'on fait ses courses en magasin, en passant par les conseils de recettes à partir de nos propres aliments, les promesses sont impressionnantes, même si tout n'a pas encore été programmé et testé à l'heure actuelle. La vision qu'a Haier de l'électroménager de demain est donc claire : il doit disposer d'une grande mémoire, d'un accès total à Internet et doit s'adapter à notre mode de vie.
En définitive, même si l'avenir est imprévisible, les technologies actuelles nous donnent parfois des indices sur ce que nous ferons demain et comment utiliserons-nous notre maison. Des indices qui ont servi de base pour élaborer les concepts présentés à l'espace Pierre Cardin, et qui prévoient un grand développement de machines "intelligentes", accompagnatrices de notre quotidien.
A noter que si vous êtes Parisien, profitez de l'occasion, l'exposition sera ouverte au public toute la journée du 22 juin 2013.
Découvrez en pages suivante des photographies des concepts futuristes présentés lors de l'exposition de la Maison Cetelem.

La Maison Cetelem

Espace Pierre Cardin
1-3 Avenue Gabriel
75008 Paris
Ouverture pour le public : samedi 22 juin 2013
Encre électronique, électroménager intelligent : les technologies de demain

Pio, la lampe robot intelligente

Pio, la lampe robot - expo Cetelem
Pio, la lampe robot - expo Cetelem © VB - MAP - Pio, la lampe robot
Cette lampe n'est qu'à l'état de concept, pourtant, cela ne veut pas dire que sa réalisation a été simple.
En effet, elle a nécessité un partenariat entre Bruno Rives et les ingénieurs de Lirobia (société française de robotique) afin que la lampe soit la plus "réaliste" possible. Le design présenté lors de l'exposition est donc très proche du produit fini, qui pourrait être commercialisable. Les dimensions respectent également la haute technologie embarquée à l'intérieur du robot.
Ses capacités sont multiples : elle peut servir d'interprète - Bruno Rives précise même qu'elle peut parler plus de 100 dialectes différents - d'aide aux devoirs, d'agenda ou tout simplement de lampe.
Le pied, signé Jieldé, à été créé au début des années 50 et la tête a été inspirée par les mouvements du Bunraku (théâtre de marionnettes japonaises). Pio est un hommage à Alberto Pio, grand mécène inventeur du livre moderne et "héros" de Steve jobs.
Pio, la lampe robot intelligente

Nao, le robot compagnon

Nao, le robot compagnon - Nao, le robot - expo Cetelem
Nao, le robot compagnon - Nao, le robot - expo Cetelem © VB - MAP - Nao, le robot
Déjà adopté par plus de 2.000 amateurs de robotique, la popularité de Nao n'est plus à démontrer, d'autant qu'on la doit à une entreprise française : Aldebaran.
La version présentée lors du salon est intitulée "NAO Next Gen". C'est en quelque sorte une version évoluée du tout premier Nao. Principalement employé par des universités et des chercheurs, Nao a eu un incroyable succès dans les écoles, et tout particulièrement dans les établissements réservés à l'autisme.
Nao est capable de se déplacer à petite vitesse, de danser et même de se relever tout seul lorsqu'il tombe. En termes d'interaction, il peut servir d'agenda, lire à haute voix les mails ou le site d'un journal en ligne, ou bien apporter de petits objets qu'il aura déjà manipulé au préalable.
Nao, le robot compagnon

Aibo, le chien-robot de Sony

Aibo, le chien-robot - expo Cetelem
Aibo, le chien-robot - expo Cetelem © VB - MAP - Aibo
Commercialisé dans les années 2000, ce petit chien-robot a été considéré principalement comme un jouet haut-de-gamme.
Pourtant, la technologie qu'il contient a permis aux Nao et autres Pio de voir le jour.
Sa fonction ? Faire "presque" tout comme un chien. Aller chercher son os, réagir aux caresses, demander à jouer, reconnaître ses maîtres. Une petite différence cependant : il est bien plus propre.
Aibo, le chien-robot de Sony

Imprimante 3D, une technologie de plus en plus connue

Imprimante 3D - expo Cetelem
Imprimante 3D - expo Cetelem © Droit Devant & Cetelem - imprimante 3D
On ne la présente plus, mais l'imprimante 3D fait, elle aussi, partie des prévisions futures.
Concevoir et designer un objet personnalisé n'aura jamais été aussi simple. Si l'on imagine une combinaison entre l'imprimante 3D et l'encre électronique, on comprend immédiatement que les possibilités de créations deviennent infinies.
Imprimante 3D, une technologie de plus en plus connue

L'encre électronique : technologie des décorateurs de demain ?

Encre électronique - expo Cetelem
Encre électronique - expo Cetelem © VB - MAP - encre électronique
L'encre électronique existe déjà sur les liseuses, mais son application pourrait être universelle dans les prochaines années.
Pouvant couvrir les murs et les sols, elle permettrait de personnaliser à l'extrême son intérieur grâce à des microcapsules de pigments, déplaçables avant chaque impression.
L'encre électronique : technologie des décorateurs de demain ?

Le frigo tactile et intelligent

Frigo tactile Haier - expo Cetelem
Frigo tactile Haier - expo Cetelem © Droit Devant & Cetelem - frigo Haier
Haier frappe un grand coup avec ce prototype. Poussant au plus loin la notion d'appareil connecté, il permet d'anticiper ses courses, prévient de la péremption prochaine des aliments sans besoin de l'ouvrir, donne des idées de recettes en fonction du contenu du frigo et peut recevoir des mails.
Des possibilités de connexion à distance avec son smartphone, alors qu'on fait ses courses en magasin, sont à l'étude.
Aucune date de sortie n'est encore prévue, mais le prix pourrait varier entre 1.000 et 5.000 € pour le modèle le plus complet.
Le frigo tactile et intelligent
Nous vous recommandons

Découvrez les solutions de constructeurs pour des maisons plus performantes et plus confortables.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic