L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Comment réduire efficacement la consommation d'énergie ? 2 solutions

le 11 juin 2018
Enr
Enr © Istock/Photo d'illustration
L'Ademe a publié deux propositions pour réussir la transition énergétique. Elle estime que les appliquer permettraient d'augmenter de 7,5% les revenus des ménages ! Découvrez-en le détail.
Dans le cadre de du débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie (PPE), l'Agence pour le développement et la maîtrise de l'énergie (Ademe) a publié le 22 mai deux "exigences" pour réussir la transition énergétique.

32% d'énergies renouvelables en 2030

Dans le cadre du débat public sur la Programmation pluriannuelle de l'énergie, elle a, tout d'abord, exigé l'augmentation de la production d'énergies renouvelables (EnR) de 70% d'ici 2028. Actuellement, leur part dans le mix énergétique est de 15%. L'objectif étant d'arriver à 32% en 2030, l'Ademe indique que celui-ci est atteignable "en développant massivement un large panel de ressources renouvelables pour couvrir les besoins de chaleur/froid, d'électricité et de carburant, tout en diminuant nos consommations d'énergie".

Rénover massivement les logements existants

Elle propose ensuite, "d'accompagner la production d'une baisse de la demande énergétique". C'est-à-dire une rénovation par un plan de rénovation des bâtiments existants, accompagné d'une évolution de la mobilité des personnes et des marchandises, par la généralisation du télétravail et "un aménagement du territoire permettant de limiter l'étalement urbain".
A plus court terme, d'ici 2023, l'Ademe juge nécessaire d'accélérer et de simplifier le déploiement des filières énergies renouvelables. Elle recommande le maintien de la transparence quant aux objectifs pour faciliter leurs structurations, la conservation des signaux favorables l'efficacité énergétique et de développement des EnR, ainsi que la facilitation de son appropriation territoriale ainsi que ses financements participatifs.

Une hausse des revenus pour les ménages

"Mettre en avant des filières énergétiques au fort potentiel incontournables dans ce mix énergétique comme le bois énergie, les pompes à chaleur, l'éolien terrestre et maritime, le solaire photovoltaïque et le méthane", ajoute l'Ademe. Elle prévoit une augmentation de la production de ces énergies, allant de + 21 TWh pour les pompes à chaleur à + 72 TWh pour l'éolien, d'ici 2028.
Les énergies vertes sont bénéfiques économiquement et créent également du travail. "Les filières EnR sont créatrices d'emplois et non délocalisables", indique l'Ademe. D'ici 2035, les perspectives du nouveau mix énergétique pourraient créer 340.000 emplois, contre 80.000 générés en 2015. De plus, la baisse des consommations d'énergies devraient entraîner une hausse des revenus d'environ 7,5% pour les ménages.
Comment réduire efficacement la consommation d'énergie ? 2 solutions
Nous vous recommandons

Découvrez 10 idées inspirées pour meubler et décorer avec style les abords de votre piscine.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic