L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Retirer du lambris

le 11 mai 2012
Pinkmoose
Pinkmoose © Pinkmoose
Très à la mode il y a quelques décennies, le lambris a été utilisé pour habiller de nombreuses habitations. Seulement voilà : aujourd'hui, il n'est plus vraiment aux goûts des propriétaires et ils sont nombreux à vouloir le retirer. Sa dépose est techniquement facile, mais demande des efforts et du temps. Découvrez comment faire dans la fiche suivante...
Connaître la technique de pose
Le lambris en bois peut être cloué sur des tasseaux ou collé. Le lambris en PVC est généralement clipsé sur des profils.
Pour connaître la technique utilisée pour la pose du lambris, rechercher des marques laissées par des clous. Leur absence indique une pose collée.

Retirer le lambris

Un lambris cloué peut être retiré délicatement pour être réutilisé. Repérer une première latte facile à retirer (le long d'une porte ou d'une fenêtre). A défaut, casser une latte au ciseau à bois ou la découper avec une scie circulaire.
Pour les suivantes, insérer le ciseau à bois entre le tasseau et la latte puis faire levier. Prendre garde à ne pas briser ou fendre les lattes. Retirer les clous avec une pince. Dévisser les tasseaux avec un tournevis, puis retirer les chevilles à la pince.
Si le lambris est collé, il n'est pas récupérable, et doit être retiré à l'aide d'un pied de biche inséré entre le mur et la latte.
Pour du lambris PVC, retirer les couvercles des profils, puis déboiter les lattes. Dévisser les bases des profils.

Le truc du pro :

Lors de la dépose d'un lambris collé, des morceaux de plâtre peuvent se détacher. Prévoir des travaux de maçonnerie sur le mur mis à nu.

Fiche technique :

Niveau de difficulté : facile
Matériel nécessaire :
- Pied de biche
- Tournevis
- Pince
- Ciseau à bois
Temps passé : selon la quantité de lambris
Retirer du lambris
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic