L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Carafes filtrantes : mode d'emploi

le 23 mars 2017
Les carafes filtrantes
Les carafes filtrantes
Les carafes filtrantes ont peu à peu pris une place sur nos tables et dans nos cuisines. Au-delà du fait qu'elles peuvent faciliter la vie quotidienne, quels sont leurs réels avantages et inconvénients ? Comment fonctionnent-elles ? Explications.
26 années après l'apparition des premières carafes filtrantes dans les foyers français sous l'impulsion du géant allemand du secteur, Brita, le produit phare des années 2000 fait toujours partie de notre quotidien. Preuve en est, les deux acteurs principaux de la grande distribution alimentaire, Auchan et Carrefour, ont décliné le concept en lançant leurs propres gammes de carafes. Le leader du marché, Brita, a quant à lui été plus loin en élargissant sa gamme avec de nouveaux modèles avec, notamment des cartouches plus efficaces, et un plus large choix en termes de couleurs.
Grâce aux carafes filtrantes, terminés les odeurs et goûts disgracieux dans l'eau du robinet. Elles offrent aux consommateurs un confort au quotidien mais quels sont les réels avantages et inconvénients de ces filtreurs d'eau taille miniature ? Réponses.

Carafes filtrantes : les avantages

La carafe filtrante, selon les fabricants, permet de neutraliser le goût potentiel de l'eau du robinet ou encore son odeur. Il faut noter, comme le précise l'Anses, que ce type de produit "n'est pas conçu pour rendre potable une eau qui ne le serait pas". L'usage d'une carafe filtrante sert tout simplement à réduire la présence de tartre, de chlore, de pesticides et de métaux lourds (plomb, mercure, cadmium, aluminium, zinc).
Deuxième avantage : le prix. Il faut compter 5 euros, en moyenne, pour une cartouche Brita. Si on compte que celle-ci peut filtrer environ 100 l d'eau. Cela revient donc à 5 euros les 100 litres d'eau. Un pack d'eau de six bouteilles d'un litre de la marque Volvic par exemple, coûte environ 3,30 euros. Le compte est rapide.
L'impact sur l'environnement est également important à prendre en compte. Les bouteilles d'eau en plastique doivent être recyclées ce qui engendre un coût. Les usagers habitant au 5e étage sans ascenseur y trouvent également leur compte avec ce type de produit, plus besoin de transpirer pour monter ses packs d'eau jusqu'à chez soi.

Carafes filtrantes : les inconvénients

Filtrer l'eau des mauvaises choses, c'est bien mais le principal inconvénient de ces filtres, est qu'ils retirent également des éléments bénéfiques pour la santé et le corps humain comme le calcaire, le calcium ou le magnésium. L'usage de carafe filtrante peut altérer la qualité de l'eau du robinet et augmenter les teneurs en argent.
Les consommateurs avertis d'eau du robinet ne feront pas énormément d'économies en utilisant ce type de produit puisque l'eau courante revient à 0,3 centime par litre d'eau en moyenne.
Concernant l'impact environnemental, certains filtres ne sont pas recyclables, l'intérêt écologique de la carafe filtrante perd donc tout son sens.
Plus anecdotique, il faut parfois attendre longtemps avant que l'eau versée ne s'écoule à travers le filtre et soit donc consommable. Une lenteur qui peut agacer les utilisateurs. Même si les marques ont pensé à adapter la taille des carafes aux réfrigérateurs, elles prennent quand même une place conséquente.

Carafes filtrantes : les différentes marques et gammes

Il existe deux grandes marques de carafes filtrantes sur le marché : Brita et Aqua Optima. La marque Terraillon a décidé d'arrêter la production de ses carafes. Les grandes enseignes agroalimentaires comme Carrefour ou Auchan ont-elles aussi lancé leurs modèles.
Les prix oscillent entre 20 euros et 50 euros selon la contenance de la carafe, la marque et la durée du filtre. Pour une carafe Brita, peu importe le modèle, les filtres peuvent durer jusqu'à 30 jours ce qui représente environ 100 à 150 litres d'eau filtrée.
Carafes filtrantes : des interrogations sur la fiabilité des produits
Pour orienter le consommateur et l'usager, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a émis quelques recommandations.
La première est de bien respecter le mode d'emploi de ces carafes, cela passe à la fois par le nettoyage du produit, le remplacement régulier de la cartouche filtrante ou encore la consommation rapide de l'eau filtrée (dans les 24h après la filtration). Elle précise dans son avis que "les données actuellement disponibles ne mettent pas en évidence un risque pour la santé du consommateur" concernant l'usage de ces carafes filtrantes.
L'Anses attire également l'attention autour de la vente en ligne de ces produits. "Certains produits peuvent ne pas être conformes à la réglementation européenne", ajoute-t-elle.
L'avis de l'Anses sur les carafes filtrantes précise que la plupart des produits vendus respectent les préconisations des normes imposées. "L'Agence considère que les revendications d'efficacité devraient systématiquement être vérifiées par des essais normalisés et les pourcentages de réduction des paramètres testés observés devraient figurer sur les emballages et/ou notices d'utilisation des cartouches filtrantes", conclut-elle dans son rapport.
Cependant l'Anses met en doute l'efficacité de ces produits. "L'usage de carafes filtrantes peut conduire au relargage de différents contaminants (ions argent, sodium, potassium, ammonium) dans l'eau de boisson, à un abaissement du pH, voire à une altération de la qualité microbiologique de l'eau", évoque-t-elle dans son avis publié le 13 mars dernier.
Carafes filtrantes : mode d'emploi
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic