L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Fin du téléphone fixe ? 10 questions/réponses sur l'abandon du RTC

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 27 septembre 2018
L'opérateur historique Orange a annoncé abandonner le réseau RTC, et la fin des lignes de téléphonie fixe traditionnelles. Vous faudra-t-il passer par une box ? Payerez-vous plus cher ? Comment procéder ? Conseils pour anticiper ce changement historique.
Petite révolution dans le monde des télécommunications. Dans quelques années, le téléphone fixe branché sur la prise murale... ne sonnera plus ! Le 22 août dernier, l'opérateur historique Orange a confirmé qu'il abandonnait progressivement le réseau téléphonique commuté (RTC), c'est-à-dire le réseau analogique traditionnel, au profit du réseau numérique (TCP/IP), celui qui passe aujourd'hui par les box Internet.
Une annonce qui, bien que prévue depuis longtemps, a surpris les consommateurs. Et, à l'image du passage à la TNT, cette nouvelle a suscité de nombreuses questions, auxquelles nous tentons de répondre ici.

Qu'est ce que le RTC ?

Le réseau téléphonique commuté, ou RTC, est une technologie de télécommunication inventée au XIXe siècle, et déployée en France depuis les années 80. Concrètement, il débouche chez vous au niveau de la fameuse prise "T" sur laquelle se branchent les appareils de téléphonie fixe.

Pourquoi le réseau RTC va-t-il être abandonné ?

Les raisons de la migration de l'analogique au numérique (également appelé VoIP, pour "voix via le protocole Internet") sont multiples. Orange argue que 75% des possesseurs de lignes fixes utilisent déjà le réseau VoIP, que les résiliations d'abonnements fixes simples augmentent tous les ans, et que la pérennité du RTC était ainsi remise en cause. La question de l'entretien, plutôt coûteux, des kilomètres de câbles et des poteaux de télécommunications est également entrée en compte.

C'est donc la fin du téléphone fixe ?

Absolument pas. Ce ne sont pas les lignes de téléphonie fixe qui sont supprimées, mais le réseau qui est modifié. Les numéros de téléphone fixes et les appareils continueront d'être utilisés, mais via un réseau différent. Vous ne serez donc pas obligé de souscrire à un abonnement de téléphonie mobile si vous ne le souhaitez pas.

J'ai souscrit à une box pour la maison, suis-je concerné ?

Non. Si vous avez une box avec une offre dégroupée, votre ligne de téléphonie fixe passe déjà par le réseau analogique IP. Vous n'aurez rien à changer et pourrez continuer à utiliser normalement votre numéro.

Mon téléphone fixe va-t-il arrêter de fonctionner en novembre ?

Non. A partir de novembre, Orange ne proposera plus de nouveaux abonnements fixes analogiques en métropole. Mais les abonnements existants continueront de fonctionner, au moins jusqu'en 2023. Le calendrier détaillé doit encore être explicité par Orange mais, en substance, l'opérateur va mettre en place une migration progressive par zone géographique vers le réseau numérique. Donc votre téléphone fixe branché sur la prise murale T fonctionnera jusqu'en 2023 au moins.

Est-ce que je vais être obligé de souscrire à une offre incluant Internet et la télévision ?

Non. Ni Orange, ni aucun autre opérateur de téléphonie ne peut vous obliger à souscrire à une offre triple (incluant une connexion Internet et un décodeur TV, en plus de la téléphonie fixe) si vous ne le souhaitez pas : cela reviendrait à de la vente forcée.
En revanche, au moment de la migration, votre opérateur devra vous fournir un boîtier de type box sur lequel brancher votre téléphone fixe. Différent des box pour offres triples, il ne vous fournira que l'accès à la téléphonie fixe numérique.

Je ne sais pas utiliser une box ! Comment ça marche ?

La box spéciale téléphonie fixe fonctionne comme une box classique, mais plus simplement. Concrètement, ce petit boitier, fournit par votre opérateur (Orange ou l'un de ses concurrents, à vous de choisir) sera branché sur une prise. Il vous suffira de brancher votre téléphone fixe sur cette box pour vous en servir.
Seul bémol : il conviendra de vérifier en amont que votre équipement actuel (appareil fixe) est bien compatible avec la technologie IP. Dans le cas contraire, il faudra investir dans un nouvel appareil.

Est-ce que cela va me coûter plus cher ?

En théorie, non. Orange s'est engagé à ce que la migration ne coûte pas plus cher aux détenteurs de lignes fixes analogiques. Concrètement, l'opérateur vous fournira une box pour brancher votre téléphone fixe, sans vous facturer de supplément, et sans augmenter le prix de votre abonnement.
Difficile, pour l'instant, de garantir qu'il n'y aura pas de surcoût. Toutefois, les associations de consommateurs, en tête desquelles l'UFC-Que choisir, promettent de s'assurer que les promesses seront tenues.

Si je déménage après novembre, pourrais-je conserver ma ligne fixe ?

Oui, mais vous serez obligé de passer à une offre VoIP, confirme l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes). Donc, de brancher votre téléphone à une box.

Y a-t-il des inconvénients à passer au tout numérique ?

Les réfractaires au changement arguent que l'analogique avait un avantage majeur : celui de fonctionner sans électricité. En effet, après 2023, une panne électrique pourrait entraîner en quelques heures une coupure totale des moyens de communications des particuliers.
Autres inquiétudes, celles des électro-hypersensibles. Ces personnes se disant sensibles aux ondes électromagnétiques regrettent l'obligation de brancher son téléphone fixe via une box. "Pour être joignables, il faudra garder ces équipements 'connectés' allumés en permanence", tempête l'association Robin des toits.
Fin du téléphone fixe ? 10 questions/réponses sur l'abandon du RTC
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic