L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Vers un bonus-malus sur les téléviseurs ?

Par C.PHAM avec AFP
,
le 19 mars 2009
televiseur sony
televiseur sony © Sony
Un rapport officiel rendu le 11 mars dernier recommande la mise en place d'un bonus-malus sur les téléviseurs, à l'instar de celui appliqué aux automobiles, afin de réduire la consommation d'énergie du secteur électronique. Un débat en perspective.
Le 11 mars 2009, un rapport officiel, commandé en 2008 par le ministère du Développement Durable, préconise la mise en place d'un bonus-malus sur les téléviseurs. Ce système permettrait la réduction de la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre du secteur électronique. Les auteurs jugent "prioritaire" d'agir sur la consommation énergétique des téléviseurs et des boîtiers d'accès à Internet. Concernant les téléviseurs, ils demandent "l'obligation d'affichage de la consommation énergétique en mode veille et de fonctionnement sur les points de vente et l'instauration d'un bonus-malus fondé sur la consommation énergétique".

Un débat relancé

Après la voiture, le gouvernement s'attaque donc à une autre dépense importante des ménages français. "Mais rien n'est encore arrêté", précise le ministère. "Nous réfléchissons juste à un moyen d'inciter les gens à acheter des produits plus écologiques". Comme pour les automobiles, le dispositif proposerait un bonus pour les téléviseurs les plus respectueux de l'environnement. D'un montant de 7 ou 15% du prix de vente, ils dépendraient, comme pour le malus, du degré de performance énergétique. Si les seuils ne sont pas encore connus, les professionnels des TIC (technologies de l'information et de la communication) envisagent une hausse moyenne équivalente à 100 euros pour un appareil moyen. Une hausse qui sera répercutée sur le prix de vente. Les suggestions du rapport risquent donc de relancer le débat du coût pour les particuliers et le Gouvernement. En effet, le système de bonus-malus appliqué aux voitures est jugé très onéreux par le ministère des Finances.
Les TIC représentent 13.5% de la consommation d'électricité en France, en progression de l'ordre de 10% par an depuis 10 ans alors que les objectifs adoptés par l'UE et par la France lors du Grenelle de l'Environnement visent une réduction de 20% de la consommation d'énergie en 2020. Soit une baisse de 2% par an d'ici cette date.
Vers un bonus-malus sur les téléviseurs ?
Articles qui devraient vous intéresser
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic